Test du montage daurade royale coulissant Flashmer

Le montage Daurade Royale Coulissant Flashmer

 

Beau grondin perlon d’1,4 kg !

 

Comme son nom l’indique, le montage Daurade Royale Coulissant Flashmer est initialement destiné à la pêche de la daurade royale. Il est ainsi surtout utilisé en pêche à la calée des rochers ou des digues portuaires. Néanmoins, ce montage peut également vous permettre de pêcher de nombreuses autres espèces benthiques se nourrissant sur le fond – que ce soit du bord ou en bateau. C’est ainsi le cas de tous les beaux sparidés tels que les dorades grises (nommés aussi grisets), les pageots communs ou acarnés, toutes les espèces de sars (sars commun, sars tambour, à museau pointus, etc.) les marbrés, les veirades, les pagres, etc. C’est aussi le cas des nombreuses espèces de labridés (crénilabres paons, labres verts, vieilles, etc.) ou encore toutes les espèces de poissons plats (turbots, soles, flets, plies, etc.) Ce montage peut également permettre de pêcher des raies, des merlus, des chapons, des rougets,  des grondins perlons, etc.

 

Montage Daurade Royale Coulissant Flashmer

 

Le secret de l’efficacité de ce montage est d’être parfaitement coulissant. Ainsi, le montage Daurade Royale Coulissant Flashmer n’oppose pas de résistance lorsque le poisson s’empare de l’appât tout en permettant au pêcheur de pouvoir visualiser la touche. Ce type de montage est ainsi excellent sur les sparidés (daurades royales, sars, etc.) dont la méfiance est légendaire.

 

Coulisseau transparent FlashmerIl dispose d’un Mini Coulisseau Transparent Flashmer qui s’avère ultra discret en action de pêche. La matière plastique de cet accessoire offre un bien meilleur coulissement du fil que le canal interne de la traditionnelle olive en plomb. Son agrafe vous permet de changer rapidement et facilement de plombée afin de pouvoir vous adapter aux différentes conditions rencontrées (profondeur, vent, courants, etc.) Ce coulisseau  offre aussi l’avantage d’automatiquement s’orienter dans l’axe de fuite du poisson pour un coulissement optimal. Le Stop Float Flashmer en silicone mou protège le nœud du bas de ligne des chocs qui pourraient l’abimer lors du lancer. Sa transparence participe à la discrétion du montage. Un Rolling permettra d’avoir une parfaite rotation du bas de ligne d’1,5 à 2 m en fluorocarbone et donc éviter les problèmes de vrillages.

 

L’hameçon rond fort de fer de type « Chinu » possède au piquant redoutable

 

 

L’hameçon rond de type « Chinu » au piquant redoutable du montage Daurade royale coulissant est idéal pour la prise de la plupart des poissons – et plus spécialement des daurades royales. Fort de fer, il est très robuste et supportera très bien la redoutable dentition et la puissante mâchoire des sparidés. Dans ce montage, l’utilisation du fluorocarbone dont l’indice de réfraction est proche de l’eau le rendra également très discret. La résistance naturelle de ce matériau à l’abrasion sera un autre avantage face aux dents des sparidés.

 

 

L’objectif sur cette zone que nous connaissons bien est de toucher de beaux sparidés tels que des daurades royales, du gros pageot, etc. Mais l’avantage de ce montage est qu’il peut également nous permettre de pêcher bien d’autres espèces vivant dans ces fonds sableux. Les surprises sont toujours possibles !

 

Flashmer propose tous les accessoires nécessaires pour les pêches à l’appât

 

Le montage Daurade royale coulissant offre l’avantage d’être déjà prêt à l’emploi.

 

Le Bas de ligne Daurade royale coulissant offre l’avantage d’être déjà prêt à l’emploi Le Bas de ligne Daurade royale coulissant offre l’avantage d’être déjà prêt à l’emploi

 

Maintenu sur son support carton, ce montage se déroule en quelques secondes de ses encoches de fixation sans créer d’emmêlements. Très pratique !

 

Ce bas de ligne se déroule en quelques secondes Un plomb montre est fixé rapidement grâce à l’agrafe

 

Il suffit juste de rajouter un plomb et de l’attacher à votre ligne pour être prêt à pêcher ! Notre test se déroulant sur des fonds sablo-vaseux, nous avons choisis un plomb montre. En offrant une plus grande surface de contact avec le fond en se posant à plat, ce type de plomb s’enfonce moins dans les substrats mous. Une bonne astuce que nous vous recommandons pour ce type de fond !

 

On sélectionne la bonne aiguille Flashmer en fonction du ver utilisé – ici un Américain On sélectionne la bonne aiguille Flashmer en fonction du ver utilisé – ici un Américain

 

Un bon eschage de votre ver est important – autant pour une bonne tenue en action de pêche que pour une meilleure présentation. Escher le ver en entier permettra qu’il soit moins facilement dévoré par les petits poissons indésirables et qu’il reste attractif plus longtemps en attente d’un beau spécimen. Il est donc recommandé de l’escher avec une aiguille à ver. Flashmer distribue de nombreux modèles d’aiguilles. Elles sont ainsi disponibles dans des tailles de 15 à 30 cm et dans des diamètres de Ø 0,9 à Ø 1,5 mm pour pouvoir escher tous les types de vers. Il existe également une multitude combinaisons d’embouts (cavité à chaque bout, cavité + arrondi, cavité + pointe, etc.)

 

Aiguille à double cavité – dont une est biseautée

 

Pour cette session où nous utilisons du ver américain, du mouron et du rag, nous avons choisi d’utiliser une aiguille inox Flashmer 20 cm dotée d’une cavité à chaque bout. Elle est présentée dans un tube transparent très pratique qui est fermé par un capuchon souple. Cette excellente protection évitera que l’aiguille ne se déforme dans votre boite à pêche et vous permettra de la retrouver facilement. Vous éviterez également de vous blesser en fouillant dans vos affaires. Le tube contient deux aiguilles – ce qui vous permettra d’en avoir toujours une de secours. L’un des embouts creux est biseauté pour faciliter l’insertion dans le ver.

 

Un bel américain sera parfait associé au Bas de ligne Daurade Royale Coulissant Flashmer

 

Cette aiguille possède une cavité à chaque bout – ce qui s’avère très pratique à l’usage. L’avantage est de pouvoir escher le ver par la tête (ce qui est plus facile) et, une fois entièrement enfilé, de la retourner. En commençant le transfert vers l’hameçon par la queue, vous aurez donc la tête du ver (la partie la plus robuste) au niveau de l’hameçon. Le diamètre de Ø 1,2 mm de cette aiguille permettra d’exercer la pression nécessaire lors de coulissement de ces vers assez charnus sur l’hameçon. Le ver utilisé ici sera un bel Américain. Très sanguin, il est attractif sur un maximum de sparidés (daurades royales, pageots, sars, grisets, etc.) mais aussi sur d’autres espèces telles que les grondins perlons, les merlus, etc. Le ver a été essuyé de son mucus avec un chiffon doux afin de faciliter sa manipulation.

 

L'appât est tenu délicatement mais fermement.

 

L’appât est tenu délicatement mais fermement. Le ver est positionné à la verticale en le prenant juste sous la tête. Avec la gravité, il se tient  ainsi plus droit et l’insertion de l’aiguille en est facilitée. En appuyant un peu juste avant la tête, celle-ci sortira plus facilement.

 

Le ver est tenu à la verticale pour qu’il se tienne droit L’aiguille est enfilée par la tête

 

Centrez bien l’aiguille dans la bouche du ver. Cette partie est dure à transpercer et demandera d’appliquer un peu de pression sur les cotés du ver. Tourner l’aiguille tout en la poussant facilite le perçage et évite que la tête ne rentre à l’intérieur du corps comme une chaussette.

 

Avec précaution, l’aiguille est enfilée dans le ver de part en part Avec précaution, l’aiguille est enfilée dans le ver de part en part

 

L’insertion dans le reste du corps est plus facile. Attention de ne pas percer la peau du ver car celui-ci pourrait alors se casser. La position à la verticale du ver facilite le passage de l’aiguille. Le ver est désormais entièrement traversé par l’aiguille.

 

Le ver est désormais entièrement traversé par l’aiguille.

 

Positionnez la pointe de votre hameçon dans la cavité de l’aiguille du coté queue du ver. Comme nous vous l’avons expliqué, l’avantage de cette Aiguille inox Flashmer à double cavité est ici de commencer le transfert par la queue pour que la tête qui se retrouve au niveau de l’hameçon. Cette partie plus robuste offre une meilleure tenue et résiste mieux aux attaques des petits poissons indésirables. Bandez bien votre aiguille comme un arc afin que la pointe reste bien en place dans la cavité  lors du transfert du ver. Poussez le ver délicatement sur l’aiguille pour le faire passer sur l’hameçon.

 

La pointe de votre hameçon est positionnée dans la cavité de l’aiguille du coté queue du ver Le ver est transféré de l’aiguille à l’hameçon

 

Le nœud de l’hameçon formant une butée est la partie la plus difficile à passer. Soyez délicat pour éviter de briser le ver. L’avantage de l’hameçon rond du montage Daurade royale coulissant est d’être à palette, ce qui facilite cette étape. Quand le nœud est passé, le transfert s’effectue par une alternance de tirées et de poussées du ver. Il est ainsi tiré coté fil et poussé coté aiguille successivement.

 

Le ver est poussé et tiré alternativement avec délicatesse sur le fil Le ver est poussé et tiré alternativement avec délicatesse sur le fil

 

Une fois le ver complètement transféré, il suffit de détendre la tension du fil et d’enlever la pointe de l’hameçon.

 

Le ver est entièrement transféré de l’aiguille à l’hameçon

 

Étirez le ver sur le fil si besoin pour une meilleure présentation. Cet eschage optimisera vos chances de bien piquer le poisson. Vous pouvez également découvrir un peu la pointe de l’hameçon. Certains la laissent un peu recouverte pour éviter les accrochages dans les milieux encombrés. Une fois esché, certains pêcheurs percent même le ver américain avec l’aiguille à plusieurs endroit du corps afin que son sang se diffuse mieux dans l’eau et attire les poissons sur de plus grandes distances.

 

La présentation du ver est parfaite et vous optimisez vos chances de bien piquer le poisson

 

Une fois le montage Daurade royale coulissant bien esché, celui-ci est envoyé sur le fond. Evitez d’appliquer une trop forte tension car la tresse vibre alors dans le courant de façon peu attractive. Une buscle fine et souple est ici un réel avantage car associé au montage coulissant, le poisson ne sent qu’un minimum de résistance quand il prend l’appât.

 

Le montage est envoyé au fond La touche est assez rapide. Le ferrage est ample.

 

Un poisson mord rapidement. Le ferrage est assez ample pour bien retendre la grande longueur de ligne à l’eau. Les coups de tête bien nets indiquent immédiatement qu’il s’agit d’un sparidé. La prise est rapidement remontée : il s’agit en effet d’un pageot. La taille minimale de capture de cette espèce est de 15 cm – ce qui est ridicule puisqu’il peut dépasser les 60 cm pour plus de 3 kg. Bien que dépassant amplement cette taille, ce poisson résistant très bien au barotraumatisme est donc aussitôt libéré.

 

La première prise est un pageot aussitôt libéré

 

Après avoir esché un nouveau ver Américain, le Montage Coulissant Flashmer est aussitôt redescendu. Les gros pageots recherchés sur cette zone que nous connaissons bien ne sont pas là mais il y a toujours l’espoir de toucher d’autres espèces. Alors que le pêcheur s’apprête à remonter sa ligne pour vérifier l’état du ver, une touche lourde et continue survient – comme si le montage était lentement déplacé.

 

Combat avec un poisson beaucoup plus lourd !

 

À nouveau, le ferrage est ample mais mesuré. Les puissants coups de tête montrent qu’il s’agit d’un beau poisson mais il ne combat pas comme un sparidé. Son combat est lourd et le pêcheur prend tout son temps frein bien réglé pour éviter de casser. Le poisson se défend âprement sur une bonne moitié de la remontée en effectuant plusieurs rushs. Mais certainement fatigué par la décompression, il se laisse ramener plus facilement dans les derniers mètres. La prise est rapidement épuisetée. Il s’agit d’un gros grondin perlon !

 

Beau grondin perlon d’1,4 kg !

 

Ce poisson est immédiatement reconnaissable par sa large tête très massive et ses larges ailes ourlées d’un bleu turquoise. C’est un beau spécimen puisqu’il fait près de 60 cm pour un poids d’1,4 kg. Néanmoins, cette espèce peut être encore plus grosse puisque le record de France dépasse les 3 kg et que des individus de plus de 4 kg ont été déjà pêchés. Ce poisson est aussi étrange que magnifique !

 

Avec son front abrupt est ailes bleues, un grondin est facilement reconnaissable

 

Le pêcheur comprend mieux la touche étrange. En effet, la sensation de gratouillis suivi par une forte lourdeur correspond à ce poisson se posant sur le montage afin que sa bouche située sous le dessous puisse prendre l’appât. Comme tous les grondins, il possède sous la gorge des rayons de ses nageoires pectorales dont il se sert pour « marcher » sur les fonds marins.

 

Les rayons de ses nageoires pectorales lui servent à « marcher » sur les fonds marins

 

La prise de ce poisson montre bien que le montage Daurade Royale Coulissant Flashmer permet de pêcher de nombreuses autres espèces que les sparidés initialement visés – dont ce type de magnifique grondin perlon !

 

Ce gros grondin perlon avec ses ailes ourlées d’un bleu turquoise est magnifique !

 

 

Conseils Flashmer :

En Méditerranée, avec la grande transparence de l’eau ainsi que l’absence de courants, nous vous conseillons le montage Daurade royale coulissant avec le traînard en Ø 0.28 doté d’un hameçon n° 4 ou 2. En Atlantique, les marées et les forts courants demanderont des montages plus forts. Les montages Daurade Royale Coulissants avec traînard de Ø 0.30 (hameçon 1/0) à Ø 0.35 (hameçon 2/0) constitueront une bonne base. En présence de beaux poissons et dans de fortes conditions, le montage Daurade Royale Coulissant Renforcé avec traînard en Ø 0.35  (hameçon 2) ou en Ø 0.40 (hameçon 1/0) permettront d’affronter les plus belles daurades. Ces indications ne sont bien sur données qu’à titre indicatif. Ainsi, les pêcheurs méditerranéens recherchant des spécimens pourront monter jusqu’à du Ø 0.40 et inversement, les pêches les plus fines en Atlantique avec des conditions favorables pourront nécessiter de descendre en Ø 0.28 et hameçon de 4.

 

 

22/04/2021 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, SORTIE PECHE, TESTS PRODUITS