Aurie-Q « RS » YO-ZURI : la turlutte de dernière génération !

 

 Impression

 

Les Egis AURIE Q « RS » sont certainement aussi techniques que les poissons nageurs les plus sophistiqués. Calamars et seiches ayant une excellente vision des mouvements rapides sur de courtes distances, les japonais ont conçus spécifiquement ces turluttes de dernière génération afin qu’elles effectuent de forts écarts latéraux en 3 dimensions (jerks). Ce maniement consiste en une succession très rapide de tirées sèches vers le haut ponctuées de pauses. Jerkées avec cette technique d’origine japonaise nommée bichi bachi, les AURIE Q « RS » sont d’une redoutable efficacité sur les céphalopodes !

 

Aurie Q RS YO ZURI

Aurie Q RS : une technologie d’avance !

Spécifiquement conçue pour être maniée avec la technique moderne du Bichi bachi, L’AURIE Q « RS » est certainement une des « egi squids » les plus sophistiquées au monde.

 

Impression

 

L’équipe de développement Yo-Zuri a ainsi créé un profil unique permettant à l’Aurie Q RS de jerker aussi bien latéralement que dans un axe vertical à la moindre sollicitation. :

 

ImpressionTYRS12SLOE

 

 

 

 

 

 

 

 


Impression

 

Sa forme arquée associée à son équilibrage spécifique et à sa tête affinée latéralement lui permettent d’effectuer des embardées de forte amplitude (jerks). Le design unique de la plombée en virgule avec son centre de gravité déporté vers le bas et ses sections anguleuses contribue encore à amplifier les jerks de l’Aurie Q RS. Une cavité permet même d’ ajouter un lest additionnel sans gêner sa nage.

Impression

 

 

 

Le revêtement est d’une grande robustesse pour résister aux puissants becs des calamars. Cette robe Aurora possède une trame en tinsel qui capte la moindre lumière et renvoie de riches reflets irisés très attractifs.  

 

Impression

 

Le grappin est constitué d’une double couronne au design spécifiquement conçu pour un ferrage optimal des tentacules – y compris les plus gros. Ils sont de même très résistants afin de pouvoir combattre les plus puissants calamars. Ils offrent néanmoins la possibilité de s’ouvrir sur une traction continue afin de pouvoir récupérer sa turlutte en cas d’accroche.  

Impression

 

 

 

Les yeux 3 D sont très lumineux et possèdent une large pupille très réaliste comme ceux équipant les meilleurs poissons nageurs japonais. Notez également qu’ils sont super phosphorescents pour une plus grande attractivité.

 

 

 

Impression820_ローリングシャフト_コンセプト縦A5

 

L’Aurie Q RS possède un émerillon baril anti vrillage à la rotation parfaite. Les céphalopodes (et en particulier les seiches) ont pour habitude de tourner sur elles-même une fois capturées. Après plusieurs prises, votre tresse peut vriller et ainsi provoquer des perruques. C’est d’autant plus important lors du maniement en Bichi Bachi ou votre ligne n’est pas constamment tendue. Ce système d’attache vous préserve donc des emmêlements intempestifs.

 

 

 

DSC01340

 

 

Parfaitement équilibrée, l’Aurie Q RS descend dans une position à 45 ° hyper attractive.

En taille # 2.0, # 3.0 et # 3.5, sa vitesse de descente est de 3 secondes par mètre et en taille # 1.6 elle coulera d’un mètre en 4 secondes.

 

 

 

 

 

Le maniement en Bichi Bachi

 

50 AURIE Q RS

 

Le terme Bichi bachi viendrait du bruit de la canne fendant l’air comme un fouet lorsqu’on effectue des jerks violents. Cette animation est en effet très rapide. Le principe est simple : les céphalopodes sont attirés par les mouvements rapides des turluttes. Peut être est-ce dû aux sauts très brusques des crevettes lorsqu’elles s’enfuient ? Calamars et seiches se rapprochent lorsqu’elles voient ces brusques changements de direction mais ils attaquent généralement lorsque la proie s’immobilise ou qu’elle coule lentement. En se basant sur ce constat, le bureau d’études Yo-Zuri a donc conçu l’Aurie Q « RS » qui effectue de larges embardées en 3 dimensions et qui retombe à faible vitesse (celle-ci étant définie en secondes par mètre)

 

DSC01229

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01208

 

 

 

Le principe de cette animation est donc de fouetter l’Egi squid afin de la faire jerker. En partant canne basse, celle-ci est relevée brusquement comme pour un ferrage. Le poignet amplifie la gestuelle en partant légèrement cassé vers le bas pour se retrouvé cassé vers le haut. On part ainsi d’une position à 8.00 h pour terminer avec le bras tendu vers le haut à 12.00 h. Il est possible d’effectuer plusieurs jerks dans la même montée pour encore plus d’attractivité. Durant cette phase, le pêcheur ne rembobine pas et ce n’est qu’après avoir effectué l’animation qu’il récupère le fil sorti. En cessant le maniement, la turlutte retombe lentement. C’est généralement lors de cette phase que les céphalopodes attaquent. Il convient donc de garder le fil légèrement tendu afin de ressentir les touches qui peuvent être très fines. Veillez néanmoins à ne pas la brider afin qu’elle coule naturellement.

 

 

 

 

 

 

En application sur le terrain, voici quelques illustrations qui vous permettront de manier votre Aurie Q « RS » en bichi bachi :

 

Simple jerk

BICHIBACHI-5

 

       

Double / triple jerk en montée

BICHIBACHI-6

 

En partant canne basse, le poignet cassé à 45 °, la canne est levé brusquement vers le haut. Vous devez sentir le choc de la turlutte lors de ce ferrage sec, ce qui la fait jerker. Afin d’enchainer plusieurs jerks, le premier devra être de plus faible amplitude, et plus vous monterez la canne, plus l’amplitude des jerks sera forte. Il est ainsi possible d’effectuer deux ou trois tirées successives lors de la montée. A la fin de cet enchainement, la canne se retrouve en position haute au dessus de la tête, bras presque tendu et avec le poignet cassé vers l’arrière. La bannière est uniquement récupérée lorsqu’on rabaisse la canne. Durant cette phase, la turlutte retombe dans une position très attractive. Les touches survenant souvent lors de cette phase, veillez à garder le fil légèrement tendu. Une fois que votre Aurie Q RS est suffisamment redescendue, il suffit de recommencer cette animation.  

 

Combinaisons de plusieurs animations

BICHIBACHI-7

 

Comme pour tous types de leurres, la combinaison de plusieurs animations différentes permettra de rendre votre Aurie Q RS plus attractives. N’hésitez donc pas durant votre maniement à varier votre rythme ainsi que le nombre de jerks. Il est même possible d’entrecouper les récupérations par jerks avec des simples ramenés linéaires ou encore des pauses sur le fond.

Cibler les seiches ou les calamars

Il est possible d’adopter certaines stratégies pour cibler uniquement les seiches ou les calamars.

 

DSC01181

 

 

Les seiches vivent sur le fond et il est même fréquent qu’elles s’y enfouissent partiellement. La technique pour les pêcher en bichi bachi consiste à les exciter afin de les rendre actives. Il est donc conseillé d’effectuer des animations enchainées rapidement très prés du fond afin de les « lever » du substrat. Une fois qu’elles sont actives, il suffit d’effectuer des séries de doubles ou triple jerks et de laisser retomber votre Aurie Q « RS » jusqu’au fond. N’hésitez pas à la laisser reposer sur le substrat quelques secondes car elle s’y pose queue vers le haut de manière très attractive. C’est lors de la descente ou durant cet arrêt que l’attaque survient généralement.

 

 

 

 

DSC01238

 

Les calamars vivent dans toutes les couches d’eau, de la pellicule de surface jusqu’au fond. Il est donc conseillé d’utiliser la technique du Count and down (« compter à la descente ») pour situer à quelle profondeur ils se trouvent. Après avoir lancé, comptez après l’impact avec l’eau et commencez à récupérer par jerk au bout de 3 secondes, – ce qui équivaut à un mètre environ. A chaque lancer, rajoutez 1 à 2 secondes de descente après avoir lancé. Continuez ces séries jusqu’à atteindre finalement le fond. Vous serez ainsi certain d’avoir prospecté toutes les couches d’eau. Les calamars évoluant en bancs, retenez bien votre décompte lorsque vous avez une touche ou une prise. En retournant dans la même strate d’eau, vous serez donc certain d’optimiser vos chances de recroiser les calamars. Il est ainsi possible de multiplier les prises si vous arrivez à anticiper leurs déplacements.

 

 

 

 

Choisir la taille de vos Aurie Q « RS »

Impression

 

Avoir de nombreuses tailles d’Aurie Q « RS » est indispensable pour s’adapter à toutes les conditions.

 

 

DSC05079

 

 

Les plus grosses tailles qui sont également les plus lourdes (# 3.5 ) permettent des lancers longues distances qui sont parfois nécessaires lorsque les calamars se trouvent loin du bord (ex : début de soirée). Elles sont également recommandées quand les céphalopodes ciblent de belles proies ou pour sélectionner les plus gros sujets.

 

DSC05475

 

 

 

 

 

 

Dans la même logique, les plus petites tailles vous permettront de correspondre à des proies plus petites souvent présentes en début de saison. Ces egi squids ont également une vitesse de plongée plus lente que les modèles plus imposants. Ils sont ainsi conseillés pour cibler les calamars vivant en pleine eau.

 

Les céphalopodes pouvant également être très difficiles, le fait de descendre en taille (technique du Downsizing) permet bien souvent de décider les sujets les plus méfiants. Les tailles # 1.6, # 2.0 et # 2,5 sont ainsi conseillées dans les zones très éclairées (ex: ports éclairés) et par eau claire. Il est même possible de pouvoir pêcher du calamar en plein jour. Les meilleures périodes se situant alors avant le coucher du soleil où lorsque l’aube est déjà levée.

 

DSC05450

 

 

 

 

Conseil d’Etienne Goletto (team YO ZURI / FLASHMER France) :

La taille est aussi importante que la couleur. En termes de résultats, les différences peuvent être impressionnantes ! Cet hiver, nous étions sur un de nos spots favoris avec mes frères Colin et Vincent. Nous pouvions voir les calamars qui attaquaient des bancs de petits alevins. Colin a d’abord essayé une Aurie Q « RS » en taille 3,5 coloris maquereau car l’eau était très claire et la zone bien éclairée. Il n’en a pas fait un. Il a suffit que nous passions sur une #2.0 (6 cm) ayant le même revêtement  pour enchainer les prises. Nous avons même réussi des doublés ! Une personne pêchait près de nous avec une turlutte orange ramenée sans animation. Il n’a sorti que 2 calamars pendant que nous en faisions 11 : Spectaculaire ! Pour l’anecdote, nous avons même vu un beau spécimen suivre sa turlutte sans l’attaquer. Il a suffit de jerker ma 2.0 pour que celui-ci s’en empare immédiatement ! Il nous a demandé les références de nos turluttes et il en a profité pour nous demander de lui montrer l’animation Bichi bachi. Bien maniées et choisies dans les bonne tailles et les bons coloris, les Aurie Q « RS » font vraiment la différence !

 

 

 

 

 

Choisir les coloris de vos Aurie Q « RS »

 

La gamme de coloris des Aurie Q RS est très importante, ce qui permet de s’adapter à toutes les conditions. Il convient d’isoler les principales familles de teintes :

Les coloris naturels et imitatifs :

Ces revêtements reprennent les dessins et les couleurs de proies consommées par les céphalopodes (ex : poissons, crevettes, etc.)

 

Impression

 

DSC05088DSC01059

 

Les coloris incitatifs :

Les teintes de base étant le rose, l’orange, le jaune, le violet et le vert.

 

Impression

 

 

DSC01068reportage bouchon goletto 139

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

=009Avis de Stéphane Charles

J’ai eu l’occasion d’essayer les tous nouveaux coloris 2016 de l’Aurie Q RS dans le cadre d’un reportage pour un magazine. Il s’agit des modèles SLPE et KVPA. Par nuit sans lune et dans les ports peu éclairés, ces coloris ce sont révélés d’une redoutable efficacité sur les calamars difficiles. Nous étions plusieurs à utiliser des egi squids de différentes marques et celles-ci  ont vraiment fait la différence lors de nos différents essais.  Je vous les recommande chaudement !  Voici également quelques conseils de base pour choisir la couleur d’Aurie Q RS à utiliser selon les conditions:

turluttes2013-9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01150

Conseil de Vincent Goletto (team YO ZURI / FLASHMER France) :

Pour vos Egis, avoir de nombreuses couleurs est très important. Les seiches adorent par exemple les teintes vertes (SLMA) Quand la nuit est sombre et qu’il n’y a pas de lune, les coloris orange SLOE ou KPKA avec leur luminescence U.V fonctionnent vraiment bien. Mais de jour ou sur des spots éclairés la nuit et une eau claire, les revêtements naturels deviennent alors indispensables. Un exemple : Lors d’une sortie, nous étions plusieurs pêcheurs et nous utilisions chacun des couleurs différentes. Certains avaient des coloris incitatifs fluo et d’autres des nuances plus réalistes. Les résultats furent sans appel : dans ces conditions, les couleurs maquereau et seiche avec leur robe irisée très attractive furent les seuls qui nous ont permis de faire du calamar ce jour là! C’est certain : par eau claire et lorsque la pression de pêche est forte, les teintes naturelles sont nettement supérieurs.

 

50 AURIE Q RS

 

 

 

 

 

 

Retrouvez ici un article complet d’Etienne Goletto (team YO ZURI / FLASHMER France) qui vous aidera à choisir les bonnes teintes en fonction des conditions rencontrées :   Choisir la couleur de ses turluttes

 

 

 

 

 

 

Les Aurie Q RS sont également dotées de luminescences spécifiques selon les modèles :

 

Base phosphorescentes avec luminescence verte (Coloris SLMA / SLOE)

ImpressionLa grande phosphorescence de ces modèles attire sur de très longues distances les céphalopodes. Sachez que les Aurie Q RS conservent longtemps leur propriété phosphorescente. Lors de conditions difficiles, les céphalopodes peuvent privilégier une turlutte dont la phosphorescence n’est presque plus visible.

 

 

 

photo 007 (3)IMG_1259

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Base U.V.  avec luminescence violette (Coloris KPKA / KPPE / KVRE / KVSM)

 

Impression

Les U.V. invisibles par l’être humain sont visibles par l’œil des céphalopodes et leur donne l’impression d’une proie vivante. Elles seront particulièrement appréciées pour les zones profondes et par nuits très noires.

 

 

 

 

ImpressionTYRS-UV

 

 

18/11/2015 | Publié par Flashmer Team dans CONSEILS TECHNIQUES