Zara Puppy Spook Heddon : l’arme secrète !

Histoire de l’origine du Zara Puppy Spook Heddon (par Stéphane Charles)

Heddon=

 

James Heddon est certainement un des premiers créateurs de poissons nageurs. Il a ainsi commencé par une frog nageant en surface en 1898. Mais le tout premier leurre à l’origine de tous les stickbaits fut certainement le Slopenose qui, en 1902 déjà annonçait la forme si connue des leurres de surface Heddon. Un précurseur ! En 1922, le tout premier stickbait à proprement parler proposé par la société Heddon fut le Zaragossa 6500. Il reste aujourd’hui le modèle de référence pour tous les stickbaits du marché !

 Son histoire est originale : James Heddon pêchait en Floride avec un de ses amis. Il essaya alors le prototype du Zaragossa qu’il venait de créer et dont il avait déposé le brevet.  C’est en voyant la nage zigzagante si particulière du leurre en bois que cet ami déclara : » Il se déhanche comme une de ces filles de la rue de Zaragossa ». Heddon aima tant la référence à cette rue chaude d’Orlando qu’il nomma son leurre en conséquence. Le nom est alors resté !

 

heddon-photo02 Zaragossa

En reprenant les caractéristiques principales du Zaragossa telles que la conception en bois, l’absence de bille ou encore la nage en walking the dog bien à plat, le Zara Puppy Spook en est certainement l’héritier le plus direct.  Une efficacité qui encore aujourd’hui dame le pion à des leurres beaucoup plus sophistiqués et au prix beaucoup plus élevé !

 

Une nage en walking the dog ultra simple

Tout comme tous les stickbaits issus du Zaragossa (Super Spook, Mini Spook, etc), le Zara Puppy Spook est très facile à manier. Grâce à son équilibrage spécifique ainsi que sa position bien à plat sur l’eau, le faire nager en walking the dog est d’une grande simplicité. Contrairement à beaucoup d’autres stickbaits demandant des animations sophistiquées, ce leurre enchaine les écarts latéraux à la moindre sollicitation. Même un débutant y parvient en quelques instants !

Impression

Il peut être ramené aussi bien lentement que plus vivement sans jamais décrocher. En détachant bien les twitchs, il est possible de lui faire exécuter des long slides, c’est-à-dire des embardées latérales de forte amplitude. N’hésitez pas à donner une tirée un peu sèche puis à bien rendre  la main entre chaque tirée afin qu’il continue son écart sur le coté. Si vous ne laissez pas ce léger mou dans la bannière, vous risquez en effet de brider sa nage et l’amplitude de son embardée. Il est même possible d’insister de cette manière sur un spot précis en détachant bien chaque twitch et en redonnant immédiatement du mou,- ce qui aura pour effet de lui faire executer cette danse aguichante presque sur place. En alternant avec des pauses marquées, c’est une excellente solution pour décider les poissons les plus apathiques.

DSC02783 DSC02975

Afin de prospecter de vastes zones sans postes marqués en quête de poissons actifs, il est également possible de le récupérer plus vivement. Le travail du scion s’effectuera canne basse afin d’éviter qu’il ne décolle de l’eau. Manié ainsi, il peut être ramené en walking the dog assez rapidement sans décrocher. Vous gagnerez néanmoins à faire varier les vitesses de récupération et à effectuer des pauses afin de le rendre plus proche du comportement erratique d’une vraie proie. En alternant les nages lentes, animations plus rapides qui le feront légèrement spitter en surface avec des arrêts pouvant atteindre plusieurs secondes, vous augmenterez ainsi de manière considérable son attractivité.

DSC02845

 

Avis Etienne Goletto

N’hésitez pas à faire des pauses marquées, surtout quand le leurre arrive prés de vous. En effet, il n’est pas rare qu’un poisson suive le leurre jusqu’à vos pied. L’arrêt effectué, c’est souvent au moment où vous animez à nouveau en effectuant les quelques embardées qui vous sépare encore du Zara Puppy Spook que le carnassier attaque.

 

 

 

Le ferrage

Comme pour tous les stickbaits, il est vivement déconseillé de ferrer lorsqu’on voit l’attaque sous peine d’enlever le Zara Puppy Spook de la gueule du poisson. Il est fréquent que ce dernier se retourne sur le leurre pour terminer de le prendre en bouche. Vous devez donc sentir le poids du carnassier sur la canne avant de ferrer. Un ferrage trop précoce peut également effrayer le poisson s’il a manqué le leurre une première fois et l’inciter à ne plus attaquer. Il est d’ailleurs à noter que sur les plus beaux spécimens, l’auto ferrage est très fréquent.

DSC02801 DSC02838

 

Une impressionnante efficacité !

La petite taille de Zara Puppy Spook est un réel avantage lors de conditions difficiles. Par temps très calme, des températures d’eau assez élevées et une forte luminosité, les carnassiers sont souvent apathiques. Ne mesurant que 7 cm, le Zara Puppy représente alors une petite proie très facile à prendre et qui ne nécessite pas beaucoup de dépense d’énergie. L’autre atout de ce stickbait est d’être parfaitement silencieux. Dépourvu de billes, il fait réellement la différence sur des poissons méfiants et éduqués.

DSC02795 DSC02782

C’est vraiment évident dans les secteurs subissant une très forte pression de pêche comme certains lacs ou gravières publics. En effet, les carnassiers associent rapidement le son généré par les billes des leurres avec les ondes de détresse d’un de leur congénère quand il est capturé. Et alors qu’ils étaient censés les attirer, les leurres billés peuvent ainsi être systématiquement refusés par les prédateurs. En associant une petite taille avec une absence totale de sonorité, le Zara Puppy Spook vous permettra ainsi de prendre du poisson là où d’autres valant trois ou quatre fois plus chers que lui échouent. Essayez : vous serez étonnés des résultats !

DSC03091

Avis du team

Le Zara Puppy Spook Heddon était un peu le secret que certains spécialistes s’échangeaient sous le manteau. De petite taille et complètement silencieux, il est en effet d’une redoutable efficacité sur les poissons difficiles ou éduqués. Lors de notre séjour en Estramadure, le « Puppy » a vraiment été Le Leurre qui a le mieux fonctionné. Nous avons pris grâce à lui un nombre impressionnant de black bass!

 

 

Malgré l’absence de billes, le Zara Puppy se lance très bien. Sa forme très aérodynamique fend bien l’air et son équilibrage spécifique fait qu’il reste bien en ligne sans vriller lors de son vol. Les coloris sont particulièrement attractifs. Très imitative, la teinte Natural Leopard Frog reprend avec exactitude la robe d’une véritable grenouille. Et quand on sait combien black bass, perches et brochets apprécient ce batracien qui évolue en surface, imaginez les résultats sur les secteurs à riches en végétation aquatiques ! Beaucoup plus incitatif, le coloris Fluo Green Crawdad sera apprécié pour les eaux mâchées ou quand les carnassiers sont peu actifs et qu’il est nécessaire de provoquer leur instinct territorial.

SKP7XBW SKP7NF SKP7GRA

DSC02805

 

Avis Etienne Goletto

Personnellement, concernant le choix des coloris du Zara Puppy, j’essaie de contraster avec la luminosité ambiante. Ainsi, j’utilise un ventre clair comme le G-Finish Shad quand le temps est sombre et, inversement, le coloris black Shore Minnow au ventre sombre lorsque le temps est clair. D’autres facteurs peuvent rentrer en ligne de compte comme la présence de grenouilles, et dans ce cas le modèle léopard frog est d’une grande éfficacité!

 

 

Retrouvez ici une vidéo réalisée par Vincent, colin et Etienne Goletto vous montrant l’animation du Puppy Zara Spook ainsi que de précieux conseils sur son utilisation. Vous y verrez de magnifiques attaques de black bass sur ce stickbait d’exception qui a réellement fait la différence lors de leur séjour en Estrémadure (Espagne). Enjoy! 

 

20/05/2016 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TESTS PRODUITS