Shad Pulse Yum : nouveauté 2017 !

Photos d’Alexis Chatelain

Chapeau

A peine rentré dans le team Flashmer cette année, j’ai eu la chance de recevoir en avant première un shad particulièrement réussi : le Pulse Yum. Flashmer m’a sollicité il y a plusieurs mois afin que je les teste. Je dois avouer que c’est toujours enthousiasmant quand on fait partie d’un team d’avoir des leurres bien avant leur sortie en France. Une véritable chance quand on est passionné de pêche comme je le suis ! Et après des mois d’essais, je vous avoue que le Pulse est véritablement devenu un de mes leurres fétiches !

= 3

Une gamme de coloris très réussie

La première chose qui m’a attiré dans ce leurre est la gamme de coloris particulièrement réussie. Les teintes jouent sur les effets de transparence avec des inclusions de couleurs très riches et de magnifiques reflets. Pour l’anecdote, Flashmer les a fait venir directement des Etats-Unis et m’a envoyé une pochette de chaque coloris afin que je sélectionne ceux qui fonctionnent le mieux. Etant donné que chacun d’entre eux m’a rapporté du poisson durant mes différents tests, je vous avoue que je n’ai pu faire de choix. Toutes les couleurs sont hyper réussies. J’étais en fait devenu fan de toute la collection ! Flashmer m’a fait confiance et a donc décidé d’importer toute la gamme de coloris disponible pour le marché français.

Il y a bien sur des coloris que je privilégie selon les conditions. Le blanc est vraiment une couleur « de base » quand on ne connait pas une zone ou qu’on hésite sur le modèle à utiliser. Même si il existe toujours un coloris plus spécifique à un moment donné, celle-ci s’avère vraiment « passe partout » et je la conseille quand on ne sait laquelle choisir. J’ai néanmoins remarqué que le blanc nacré (Pearl White) fonctionnait mieux en journée et que le blanc mat (White) était plus efficace de nuit. Je vous conseille d’essayer : vous verrez que c’est surprenant !

 

En pleine journée, j’ai eu également d’excellents résultats en mer sur le bar avec les coloris Sinful Shad, Grey Flake Shad ou encore l’Houdini. Ce sont mes couleurs préférées. Pour les pêches de nuit en mer, le Sinful Shad fonctionne également très bien. En eau douce, la teinte Watermelon Red  s’est révélée d’une redoutable efficacité sur le black bass.

= 1 bis

Une nage atypique !

Ce qui distingue le Pulse Yum des autres shads est qu’il soit trés souple tout en étant solide. Sa structure est particulièrement nerveuse mais elle réagit pourtant à la moindre animation. La queue maintenant la caudale est ainsi très fine et possède même une nervure transversale pour encore plus de souplesse. Associée à son paddle rond très large, le Pulse brasse donc énormément d’eau, même aux plus faibles vitesses de récupération. Les vibrations sont si puissantes qu’on les ressent jusque dans la canne, ce qui peut être déstabilisant au début ! Les lamelles placées sous le ventre déplacent encore plus d’eau et rajoutent des vibrations attractives lors de la nage. En apportant une plus grande surface de contact au niveau du ventre, elles apportent également une meilleure portance du shad dans l’eau, ce qui permet de le récupérer encore très lentement.

Le pulse blanc est une valeur sur la nuit

La première fois que j’ai essayé le Pulse, c’était de nuit à la sortie d’un estuaire. L’eau offrait très peu de visibilité. Elle était très trouble, – presque couleur chocolat ! Je vous avoue que j’ai alors pêché sans trop y croire. Jai pourtant rapporté un beau bar au bout de quelques lancers. Je pense sincèrement que ce sont les puissantes vibrations de ce shad qui ont fait la différence dans une eau aussi chargée.

La nage du Pulse est vraiment très particulière ! En effet, il oscille sur son axe en présentant alternativement chacun de ses flancs. Avec les inclusions de couleurs dans le ventre ou le dos de ce shad, celui-ci émet donc de riches reflets particulièrement attractifs. Ce très fort rolling donnant au prédateur l’illusion d’une proie blessée ayant du mal à nager est d’une grande efficacité ! Notez que le Pulse peut aussi bien supporter une animation très lente qu’une récupération plus rapide sans « décrocher ». Il peut ainsi être utilisé avec la plupart des techniques de pêche au shad.

Voici une vidéo de la nage du Pulse Yum montrant bien son rolling extrême :

 

Pêche de nuit du bord

Une de mes techniques préférées avec le Pulse est la pêche du bar en finesse de nuit. Sur des fonds propres comme en estuaire ou en plage, j’utilise des têtes plombées légères comme la Tête Safety. Mais la plupart des postes intéressants étant très encombrés, je pêche dans 80 % des cas en texas rig. La rainure située sur le dos du Pulse offre alors l’avantage de bien camoufler la pointe et évite les accroches dans les algues. Par rapport à un shad classique où il est nécessaire de repiquer la pointe dans le corps du leurre (tex skinned), celle-ci sort plus facilement lors du ferrage, évitant ainsi les ratés à la touche. J’utilise les hameçons Maruto 3314 ou encore les texans wide gap prévus pour le Blue Equille ou le Blue Shad. Ils offrent une large ouverture pour un meilleur débattement dans la gueule du carnassier et sont extrêmement piquants. Ils s’avèrent d’une très grande robustesse et il est ainsi possible de brider un poisson sans risque d’ouvrir l’hameçon.

=P7120602

Le Pulse fonctionnant même aux plus faibles vitesses de récupération, j’utilise des plombées de faibles grammages placés sur la hampe. Pour les zones ayant très peu de fond et en absence de courant, quelques tours de fil à plomb sur la hampe permettront de pêcher avec quelques grammes à peine. Mais un de mes montages préférés est d’utiliser le système Belly Weight Lunker City. Avec ses différents grammages (5, 7,10 et 14 g), l’avantage de ce système innovant est de pouvoir changer de plombées en quelques instants afin de s’adapter aux conditions (courants, profondeur). Le principe de l’animation est très simple puisqu’il suffit de ramener lentement le Pulse en linéaire. Le montage texan permet également de gratter doucement le fond en soulevant de petits nuages de particules, ce qui est très attractif. Les touches sont souvent subtiles et je vous conseille un ferrage ample afin de bien ancrer l’hameçon dans la gueule du carnassier.

 Pêche en bateau ou en kayak

Le Pulse peut être utilisé avec toutes les techniques que vous utilisez généralement en bateau : traction, pêche à gratter, verticale, linéaire, etc. Dans des fonds peu importants, j’utilise les têtes Safety de 9 à 21 g. Elle est vraiment réaliste et amplifie le rolling naturel de ce shad. Son ergot de maintien est très pratique et son hameçon court laisse un maximum de souplesse au leurre. J’apprécie également la Tête Skud qui, grâce à sa forme effilée fend bien les courants et rejoint plus facilement le fond que d’autres plombées à poids égal.

Mais un de mes montages favoris est d’associer le Pulse avec la tête d’un Blue Equille (voir astuce). Ainsi, je l’utilise en pêche à gratter, en linéaire ou en traction. Par grands coefficients, je vous conseille de lancer 2/3 amont de votre dérive pour une meilleure animation. Lors de coefficients moins élevés, une pêche plus transversale sera recommandée. Je compte utiliser le Pulse cet hivers sur les lieus avec la technique de l’ascenseur ainsi que sur le sandre à la verticale. Soyez certains que je vous tiendrai au courant de mes résultats !

Astuce :

Associez le Pulse avec la tête plombée du Blue Equille. Ayant la même section et l’hameçon texan se plaçant parfaitement dans le leurre souple, l’ensemble est parfait. On dirait presque que cette tête plombée est faite pour le Pulse ! Cette dernière est disponible en 15, 25, 36, 55 et 75 g, ce qui permet de pêcher à toutes profondeurs sans crainte d’accrocher. J’en ai donné plusieurs à des amis qui ont « cartonné » avec. Une astuce que je vous recommande chaudement !

13/01/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS