Une semaine dans le Kerry

Retour sur notre semaine passée en Irlande la première semaine de septembre. J’avais dis à Colin qu’il fallait absolument qu’il découvre ce magnifique pays, notre grand frère s’y était régalé l’an passé et moi j’avais hâte d’y retourner. Notre pote Olivier était motivé lui aussi et après accord des calendriers de chacun, nous nous décidons pour partir en ce début septembre. Nous savons que niveau météo ça sera la loterie mais qu’il faut pas s’attendre à avoir trop de beau temps…Qu’importe, nous avons de quoi nous couvrir et les poissons locaux ont l’habitude !

En tant que « monsieur G.O » et seul connaisseur du pays je me charge de trouver un coin ou séjourner. Niveau pêche nous visons principalement les lieus et les vieilles mais s’il y a un peu de bar nous ne sommes pas contre ! Après quelques recherches et des infos données par le guide Kilian LEBRETON (http://www.celticfishing.com/) nous décidons de partir pour le Kerry, j’ai trouvé un gite sympathique pas loin de Waterville. Nous avons prévu de pêcher du bord mais les charters de pêche sont nombreux dans le coin et si la météo est bonne nous embarquerons faire un peu de pêche au large.

Après la réservation du gîte, du vol et de la voiture de location, viens ensuite la préparation des bagages. C’est fou comme les pêcheurs ont peur de manquer lorsqu’il voyagent ! Après avoir trié, chargé, déchargé, changer de sacs, re-chargé, nous bouclons enfin l’histoire. C’est donc avec 2 sacs de près de 20kg et nos 3 bagages à main que nous partirons ! Nous avons tous investi dans des cannes « travel » multibrins nous permettant de nous passer d’un tube, c’est moins contraignant et surtout moins cher en avion ! Nous partons avec 9 cannes de marques DAIWA et HOOKERS. Les plus utilisées seront les cannes medium:

 

-Daiwa TD travel 704 MHFS (7/28gr)

-Hookers « The four ways » (7/30gr)

-Daiwa SHOREHUNTER 85ML (7/30gr)

 

et les cannes light :

 

-Hookers « The northern light » (0,9/12gr)

-Daiwa Crosscast (1/10gr) (transformé en travel par coco !)

 

dsc03876

Aucune mauvaise surprise avec ces multibrins de qualité, avec les médium nous avons lancé des leurres jusqu’à 40gr sans problèmes et les gros lieus ont été matés sans sentiments manque de puissance.

Pour les moulinets c’est taille 1500/2000 garnis en tresse Cobra 8 en 0,7cent et 2500/3000 garnis de tresse Cobra 8 en 10/13cent. Les bas de ligne en fluorocarbone de 22/100 sur les cannes light à 35/100 pour les vieilles dans les zones les plus encombrées.

Coté leurres, nous partons avec plus de 2kg de Blue Equille ! Après le succès que Vincent et moi avons eu avec ce leurre là-bas, nous avons prévu des munitions. La suite nous donnera d’ailleurs raison, car ce sera LE leurre du séjour et la boîte reviendra nettement plus légère…

Sinon quelques Mega ShadSlug-Go et pour les vieilles, des petits shad, surtout verts, comme les Grubster 70mm coloris watermelon. Niveau jig, c’est sans hésiter que nous prenons des Metal Spot ainsi que des Cuillers Anchois. Quelques poissons nageurs pour le bar et divers leurres de surface et voilà de quoi parer à peu prêt à tout.

Sans oublier dans nos bagages un manche d’épuisette iso de Daiwa de 4m10 ainsi qu’une tête d’épuisette. Fort de mes expériences passées je sais que les accès au bord ne sont pas toujours aisés, afin de ne pas prendre de risque pour sortir les poissons une longue épuisette est indispensable.

Départ de Marseille le 3 septembre, arrivé sous la pluie à Dublin et c’est parti pour 4h de route (à gauche !) pour rejoindre notre gite dans le Kerry. Une fois proche du but nous nous arrêtons sur la fameuse route du « Ring of Kerry » pour voir la mer. Le moins que l’on puisse dire c’est que ça souffle !!! au moins 70km de vent en pleine face, la mer est déchaînée et la forte houle ne nous rassure pas…

Bon, on s’attendait à ce que la météo soit rude, mais là c’est vrai que ça nous mine un peu le moral. Heureusement que j’ai plus ou moins prévu le coup, et je rassure les autres en leur disant qu’avec les nombreuses pointes, îles et îlots dans la zone (merci Google maps ! ) nous trouverons bien des spots abrités.

Nous récupérons les clés du gite et la propriétaire nous donne de quoi manger pour le soir car ici ce n’est pas l’Espagne et nous avions oublié qu’après 21h il est illusoire d’espérer trouver de quoi se restaurer en Irlande… 

Nous la suivons ensuite pour aller à notre gîte, pour le dépaysement nous ne serons pas déçus ! les voisins sont loin ^^.  Au matin, nous pouvons admirer la superbe vue et juger de l’état de la mer.

dsc03813

 Nous faisons quelques courses et c’est parti pour la pêche !  Le vent et le crachin nous accompagneront tout au long de la journée, histoire de bien nous faire sentir que nous sommes en Irlande !

La côte est magnifique et après quelques recherches, nous trouvons un accès pour descendre vers une zone prometteuse, on charge les sacs et le pique-nique et c’est parti. Nous découvrons que les rochers au bord sont extrêmement glissants, pour vous donner une idée une bâche avec du savon c’est pareil ! Du coup lors des déplacements, la prudence et de mise. Nous déplorerons bien quelques chutes au cours du séjour mais sans gravité. Poussé par une rafale, Colin ira quand même faire trempette le dernier jour mais avec ses habits étanches, il en ressort totalement sec !

Je monte ma canne et arme ma ligne d’un shad qui m’avait bien réussi sur les vieilles lors de mon dernier séjour en 2014. Je fais 2 lancers et prends une touche ! Bridage en règle, un coup d’épuisette et la 1ère vieille du séjour est au sec 🙂

dsc03786

Colin prend de petits lieus sur une craw puis en passant au Blue equille il sort sa 1ère vieille

dsc037902

Nous pêchons une anse où les vieilles semblent bien présentes, nous faisons même un doublé avec Olivier (qui nous piquera des Blue Equille tout le séjour… ^^  ). Les LS doivent obligatoirement être montés en texan si l’on ne veut pas en perdre trop car les laminaires sont partout et remontent haut.

dsc03795

Olivier découvre ce poisson et il est impressionné par sa brutalité dans les secondes suivant le ferrage, je lui avais dit, les vieilles ça envoie !

Colin aussi tombe amoureux de ce poisson :il a l’air d’avoir bien compris sa pêche, car il fera bien plus de poissons que nous, près d’une cinquantaine sur la semaine !

Sur ce premier spot l’intérêt de l’épuisette ne se discute même pas !

dsc03801

dsc03803

Je dis aux autres que de jolis lieus doivent bien traîner dans le coin, j’attache un Blue Equille 15gr et lance au large. Quelques secondes de descente et je démarre la récupération, BAM! grosse touche immédiate ! Je bride le poisson comme je peux mais je l’ai touché loin et ce qui devais arriver arrive = passage dans les laminaires 🙁 Je le sens toujours au bout mais le fil est coincé. Je ne lâche pas l’affaire et pendant de longues minutes j’alterne tirés et relâchés, puis enfin je reprends contact ! Autant vous dire que là il n’a pas eu le choix que de venir me voir  ^^

Pas un gros poisson mais c’est le premier correct du séjour et du bord sur du matos léger c’est déjà un sacré combattant !

dsc03798

La marée à finie de monter et nous ne touchons plus rien, nous cassons la croûte et décidons de changer de zone.

dsc03811

Pas grand chose au ls, nous sortons les Metal Spot en petit grammages et là le festival commence, presque tous les lancers sont gagnants ! les petits lieus sont tellement énervés que nous en faisons même au popper ! (Retrouvez les attaques en direct dans la vidéo en bas de page 😉  )

dsc03806

Nous verrons aussi notre 1er phoque

dscn1788

au cours de la semaine nous en verrons pas mal, dont un qui a fait une grosse frayeur à Coco et Oliv’ en sortant respirer dans leurs pieds !

Le soir nous nous amuserons sur les maquereaux, les petits jigs ramenés en pleine eau seront très efficaces pour les cibler.

Ensuite,  comme nous le ferons chaque soir de la semaine,  direction le pub ! Chacun se désaltère à coup de cidre, de la fameuse Guiness ou d’autres bières locales,  et de refaire la journée avec ce gros lieu perdu ou bien cette vieille qui a livré un gros combat.

14237707_10209421747834367_7961406086834281201_n

Lundi nous retournons sur le spot de la veille, le vent est fort mais malgré ça le brouillard stagne, une spécialité irlandaise sans doute…

dsc04497

Les jigs sont jetés tout azimut et après pas mal de petits poissons et un gros décroché je rentre enfin un correct sur un jig de 30gr

dsc045002

Ce sera le seul beau de la journée, les petits sont très présent mais les spécimens de plus de 40cm ne semblent pas être sur la zone. J’en profite pour en faire quelques petits à la mouche mais avec le très fort vent je rends les armes rapidement, trop dangereux pour les oreilles !

Le lendemain commence par un solide petit déjeuner façon local

dsc03819

Puis check de la météo

dsc03784

Toujours beaucoup de houle rendant tout un pan de la côte impraticable. On décide de partir explorer beaucoup plus loin afin de découvrir de nouveaux coins. Environ 1h de voiture (dans le brouillard) plus tard nous arrivons sur un coin qui sent bon le fish, le fond tombe très vite et il y a pas mal de roches dans le secteur ce qui devrait tenir le poisson dans les parages. Pourtant nous ne touchons pas grand chose à part des maquereaux, à force d’insister je tape enfin un beau lieu mais celui-ci se décroche à nos pieds 🙁

Nous marchons un peu pour changer de post, nous arrivons dans une crique ou d’entrée Olivier fait quelques petits lieus, ça a l’air plus actif !

Je jette mon Blue Equille 15gr vers le large et ramène doucement, arrivé à une dizaine de mètre du bord je relève doucement ma canne pour faire passer le leurre en pleine eau. A peine le leurre à-t-il décollé que grosse cartouche !  Je ferre et tout de suite je me fais tracter, c’est du lourd, du très lourd !!! le moulinet hurle et je me fais prendre une dizaine de mètres de tresse alors que mon frein est serré à la limite de la résistance de mon 30/100. La canne plie comme jamais car je pompe comme un malade dès que le poisson se calme pour éviter à tous prix qu’il rejoigne les laminaires. Soudain il crève la surface, le BLOC ! Olivier essaye de le faire rentrer dans l’épuisette mais il est beaucoup trop gros ! Heureusement il y a peu de houle à cet endroit et nous arrivons à l’échouer. J’en reviens pas il est superbe ! 80cm, pour une prise faite du bord c’est vraiment un beau poisson 🙂 ça sera d’ailleurs le plus gros du séjour.

dsc045062

dsc045112

La motivation des autres monte en flèche mais personne ne retouchera de lieu à cet endroit, fin de la bonne période de marée ? sans doute, heureusement les vieilles sont là et Colin nous en sors quelques belles au Blue shad dsc04520

et au Grubster

dsc04526

ces derniers sont refendus au couteau pour être monté en texan, très efficace avec les tête des Blue Equille Jr ou sur un montage carolina avec un plomb balle.

Retour au gîte après cette journée mitigée, pour le lendemain nous décidons de prospecter autour de là ou nous avons bien pêché dimanche. Le but est d’exploiter au mieux les marées, le milieu de la montante et le milieu de la descendante semblant être les moments ou les poissons sont le plus actifs.

Mercredi: Toujours le même rituel, on ne regarde même pas dehors pour savoir comment s’habiller, c’est simple : waders et ciré !

Départ pour une pointe que nous n’avons pas encore essayée, on se fraye un chemin à travers les champs et au milieu des moutons. C’est superbe et nous ne souffrons d’aucune concurrence 🙂

dscn1784

Nous en profitons pour admirer les vestiges d’une époque ou l’on savait construire malgré des moyens limités…

dscn1775

Arrivés sur le spot, les premiers lancers se font dans le brouillard

dscn1763

Rapidement les petits lieus viennent faire plier les cannes, quelques vieilles s’invitent aussi mais nous voulons du gros donc on change de coin pour pêcher plus profond avant que la marée ne change. Après quelques minutes de pêche c’est Olivier qui pique son premier joli lieu.

dsc04540

dsc04543

Suivis par Coco qui fait son record avec un 70cm

dscn1796

Et de nouveau Olivier est pendu ! J’alterne entre l’épuisette et l’apn et je n’ai même pas le temps de pêcher !

Record pour lui aussi avec un 70cm

 

dscn1791

Je prends quand même le temps de lancer dans la « stike zone » et mon Blue Equille se retrouve immédiatement coffré par un joli poisson. La prise en image 😉

p1030567

rush au pied du tombant !

p1030568

travail d’équipe

p1030570

p1030574

Peu après cette prise c’est Colin qui ferre du lourd, mais trop lourd ! un sous marin qui lui sortira plusieurs dizaines de mètre de fil pour aller casser dans les rochers ! Olivier aussi subira les assauts de 2 gros poissons qui lui casseront son 30/100 ! assurément des records qui nourriront les discussions au pub le soir…

Le hot spot semble s’être calmé, nous finissons la journée sur le coin du matin avec des dizaines de petits lieus déchaînés qui ne laissez pas les Metal Spot nager plus de 10m et quelques vieilles histoire de garder la main.

dsc03841

 

dsc04548

Nous quittons la côte assez tôt car nous avons eu un soucis de stock de jigs et il a fallu trouver un magasin pour se réapprovisionner. En effet nous ne pensions pas qu’il y ai autant de vent et nous n’avions pas plus lourd que 30gr. De plus les effectifs ont été un peu décimé donc il nous a fallu faire quelques achats. Dans un magasin de pêche/laverie (si si ça existe !) nous trouvons quelques modèles jusqu’a 40gr, banco il feront l’affaire et le petit étalage du sympathique commerçant se retrouve vidé !

Après ces achats nous irons tenter une pêche à fond aux appâts mais nous ferons que des grappes de crabes qui semblent envahir le fond…

Jeudi: Journée avec un vrai temps irlandais avec une alternance pluie/soleil/bruine. Mer toujours agitée…

dsc03863

Nous retournons sur le spot à gros de la veille en veillant à ce que la marée soit identique. Le vent est très fort et je monte mon jig tout neuf de 40gr, quelques lancers plus tard gros stop. J’appelle une âme charitable pour l’épuisetage. Joli poisson de pas loin de 70cm, parfait pour commencer la journée !

p1030580

Le vent se calme et un peu plus loin je remets mon Blue Equille fétiche est de nouveau un joli poisson

dsc04531

Coco entre dans la danse lui aussi

dsc04534

Suivie par Olivier

dsc04556

Re-lancer de Colin et re-poisson !

dscn1802

dscn1807

Je les rejoins et prends de nouveau un beau poisson, décidément ça donne aujourd’hui !

dsc04550

Puis comme la veille Colin se fait exploser par un monstre inarrêtable !

Les touches s’espace et là un miracle se produit, il fait BEAU !!! vite les vestes sont enlevées pour en profiter 🙂 

Le vent à baissé et je mets un jig Cuiller Anchois 30gr monté avec un texan esché d’un ls, on rate beaucoup de petits avec ce montage mais ça évite de perdre le leurre au fond, puis on cherche le GROS 🙂 

dsc03834

Sur un lancer j’insiste bien en arrivant au niveau du tombant au bord quand un flash jaune attrape violemment mon leurre, le poisson regagne immédiatement le bas du tombant en passant dans les algues et je me retrouve coincé. Ne voulant pas perdre ce beau spécimen je passe un long moment à essayer de le dégager, jouant avec la houle et en changeant d’angle c’est au bout de bien 5min que je reprends un contact direct avec lui. Treuillage en règle et finalement j’ai ma photo d’un lieu sous le soleil, qui l’eut cru !

dsc03829

Le soleil ne reste malheureusement pas longtemps mais Olivier à quand même le temps de prendre quelques photos sans pluie

 

dscn1778

Comme la veille l’activité sur le post ce calme et nous bougeons sur une autre zone. C’est sous la bruine que je prendrais mon seul lieu du séjour au shad, le Mega Shad a encore frappé !

dsc03847

dsc03853

Quelques vieilles à la robe magnifique clôture cette journée

 

dscn1826

dscn1827

Excellente journée qui m’a bien réussi comme en témoigne mon pouce sévèrement usé par les dents !

dsc03860

Vendredi: Ca y est il est là le dernier jour 🙁 le vent à soufflé fort toute la nuit et au matin la mer est déchaînée !

dsc03871

Nous partons donc trouver un coin à l’opposé de la houle histoire de pouvoir quand même pêcher. Après quelques arrêts sous une pluie battante nous trouvons une portion de côte à l’abris. La zone se relève être infesté de vieilles, pour notre plus grand bonheur ! 🙂

dscn1834

dscn1832

dscn1836

Les Blue Equille Jr font un malheur mais ils souffrent et le stock diminue rapidement vue le nombre de poissons que nous touchons, nous mettrons donc d’autre leurres à la place (Grubster watermelon en tête) lorsque le corps est hs. La tp des Blue Equille Jr 10gr est parfaite pour les vieilles, l’hameçon et assez fermé pour les piquer malgré leurs petites bouches et surtout il est très solide ce qui permet de brider les vieilles avec autorité sans risque de le tordre ou de le casser. 

Nous nous éclatons vraiment dans cette pêche assez proche de celle du bass en milieu encombré. La zone est superbe et même si nous nous prenons chacun quelques belles vagues dans la figure la bonne humeur ne nous quitte pas.

dscn1843

Dans l’après midi nous avons même le droit à la visite du soleil qui nous fera sécher nous évitant ainsi d’embarquer des affaires mouillées dans l’avion 🙂

dscn1841

dscn1847

Nous filons faire le coup du soir sur le spot à gros lieus mais la houle ne nous permet pas de pêcher correctement ni d’atteindre la bonne zone, nous ferons juste quelques petits. 

dscn1856

Ca brasse dur quand même !

dscn1852

Retour un peu tard au gîte parce qu’on était bien au pub et que nous ne voulions pas rentrer ! Mais nous sommes efficaces, en moins d’1h les bagages sont fait et le gîte nettoyé. Retour sur Dublin pour prendre notre avion à 5h (!!!!), aucun problème, bagages et bonhommes arrivent entier et en même temps à Marseille (sous le soleil et la chaleur…).

Voilà une super semaine de pêche et de découverte. Les conditions ne nous ont pas permis de chercher les bars ni de sortir en bateau mais ce n’est que partie remise. Le bilan est très positif (sauf pour les boites de leurres…): pas mal de poissons, pas mal de km parcourus (marcher dans la tourbe c’est une horreur !) des repas succulents à base de filets de lieus frais, de bonnes parties de rigolades et des souvenirs pleins la tête 🙂 

Des vacances encore trop courtes mais qui ont permis à Olivier et Colin de tomber eux aussi amoureux de ce pays, nous y retournerons rapidement c’est sur !

dscn1813

Voici un petit aperçu du séjour en vidéo, enjoy ! 😉

 

A bientôt pour de nouvelles aventures 🙂

16/10/2016 | Publié par Etienne Goletto dans ACTUALITE, SORTIE PECHE, VIDEOS