Pêchez la carpe à…la craw !

Imitant une écrevisse, la craw est un des rares leurres permettant de pêcher la carpe aux leurres ! Sensations garanties !

Colin avec une magnifique carpe prise avec un rubber jig Baby Boo jig doté d’une d’une Craw Chunk Yum

Saviez-vous qu’il est possible de pêcher la carpe à la craw ? Et sur un ensemble light, c’est même un des plus beaux coups de ligne dont un pêcheur au leurres puisse rêver ! C’est en pêchant le bass à la craw montée sur un rubber jig (ex : Baby Boo Jig Booyah) que le team Flashmer a eu la surprise de toucher de la carpe. Il n’est pas si étonnant que ce cyprinidé morde sur cette imitation d’écrevisse puisqu’il en mange volontiers lorsqu’il en a l’occasion. Beaucoup oublient que ce poisson est un omnivore à tendance carnivore ! Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les carpistes les recherchent avec des bouillettes arome écrevisse. Il est même fréquent que dans certains plans d’eau et certaines rivières où ces crustacés sont très abondants, les écrevisses constituent une part très importante du régime alimentaire des carpes. Dans certaines zones, elles peuvent même se focaliser uniquement sur cette proie facile, très nutritive et…ultra gouteuse !

La Craw Chunk associée à un Baby Boo jig Booyah est très efficace sur les carpes

Mais ce qui n’était qu’une prise accidentelle s’est vite transformé en une pêche spécifique de ce cyprinidé. Les raisons en sont évidentes ! Une nouvelle espèce à rechercher aux leurres est toujours un plaisir pour le pêcheur. Et le combat d’un tel poisson pouvant dépasser les 15 – voire plus de 20 kg sur un ensemble initialement prévu pour le carnassier a de quoi faire rêver ! Hyper puissante, la carpe est une farouche combattante et avec un combo light pour le bass, c’est un véritable défi d’en prendre une. Cintrage de carbone et montées d’adrénaline garantis !

Encore une carpe prise au rubber Baby Boo jig avec un Craw Chunk Yum en trailer

Colin et Etienne Goletto ont ainsi recherché de plus en plus spécifiquement la carpe à la craw. Et avec l’expérience, il est devenu fréquent qu’ils réussissent à sortir une ou 2 carpes par session alors qu’ils pêchent le bass ! Le team Flashmer a remarqué que les carpes mordaient surtout sur les plus petites craw. C’est logique puisque leur gueule est plus étroite que celle d’un carnassier comme le bass ou le brochet ! Ils utilisent ainsi principalement la Craw Chunk et la Crawbug Yum.

 

Craw Chunk et Crawbug Yum : les craws à carpes ! 

Etienne avec une belle carpe pêchée avec un rubber jig Baby Boo jig doté d’une Craw Chunk Yum

Crawbug Yum 

Crawbug Yum

D’un réalisme impressionnant, la Crawbug Yum est la parfaite imitation d’une petite écrevisse. Ne mesurant que 6 cm à peine, c’est une bouchée parfaite pour la carpe ! Elle dispose d’une queue annelée robuste qui permettra un parfait maintien sur votre rubber jig. Ses fines pattes latérales vibrent à la moindre animation et ses pinces flottantes se relèvent à l’arrêt comme le ferait celles d’une véritable écrevisse lorsqu’elle est attaquée. Sa matière ultra souple possède une forte teneur en sel et elle est aromatisée à cœur avec de l’attractant Yum F2. Cette craw attire donc les carpes sur de grandes distances et celles-ci la gardent plus longtemps en gueule – optimisant ainsi un bien meilleur ferrage. Grâce à son grand réalisme et sa petite taille, elle constitue une petite bouchée idéale pour les pêches difficiles (eaux claires, fort ensoleillement, poissons méfiants, etc.)

Attractant F2 ferocity YUM

 Astuce du team !

L’avantage de la Crawbug Yum est de posséder un corps creux où il est possible de mettre de l’attractant pour renforcer encore celui déjà présent dans la matière de ce leurre souple. Une bonne astuce  est d’enfoncer du coton dans cette cavité. Une fois imprégné d’attractant, les effluves seront  libérés de façon plus progressive dans le temps. Votre leurre  libérera ainsi une véritable piste olfactive bien plus longtemps dans l’eau. La Crawbug étant déjà imprégnée d’attractant F2 ferocity YUM arôme crawfish (enzymes biologiques à base d’écrevisse), il vous suffit d’utiliser le même attractant disponible en spray pour renforcer de façon considérable son attractivité sur les carpes. L’idéal lors de pêche lentes à gratter en trailer d’un rubber jig !

 

Craw Chunk Yum

Craw Chunk Yum

Encore ici, la Craw Chunk Yum offre l’avantage d’être de petite taille (7 cm) – ce qui est important quand on recherche la carpe. Elle possède des larges pattes surdimensionnées figurant les pinces d’une écrevisse. Plus lourdes aux extrémités et ultra mobiles, elles vibrent intensément en émettant de puissantes vibrations lors de sa nage. Durant la coulée, les pattes se dressent vers le haut de façon très attractive. Elle est facile à armer sur un  rubber jig grâce à son corps suffisamment épais. Avec sa petite taille, elle sera parfaite avec un petit rubber jig tel que le Baby Boo Jig. Comme tous les leurres Yum, la Craw Chunk est imprégnée à cœur d’un attractant chargé en enzymes naturels attirant les carnassiers sur de grandes distances et permettant une meilleure prise en gueule du leurre.

Le Baby Boo jig Booyah associé à la Craw Chunk Yum est idéal pour pêcher la carpe !

 

Craw + rubber jig : le pattern gagnant pour la carpe !

Même si ces craws fonctionnent très bien sur une tête plombée texane, les membres du team Flashmer préfèrent armer ces craws avec un rubber jig. Avec sa brosse anti-herbes, il est lui aussi bien adapté aux milieux encombrés où vivent les carpes. Mais il offre surtout l’avantage d’avoir une jupe qui ralentit sa vitesse de coulée et qui permet donc les animations les plus lentes. Une animation minimaliste est en effet indispensable lorsqu’on pêche la carpe ! Les brins de silicone fins et ultra souples lui confère également des effets de volume lors de la nage et ils émettent de multiples vibrations attractives.

 Etienne avec une belle carpe pêchée avec un rubber jig Baby Boo jig doté d’une Craw Chunk Yum

Baby Boo Jig Booyah

Baby Boo jig Booyah

En association avec une craw telle que la Craw Chunk ou la Crawbug Yum, le Baby Boo Jig Booyah est un des rubber jigs préférés du team flashmer pour pêcher la carpe ! Sa petite taille correspond bien à celle de ces imitations d’écrevisses. Son poids réduit de 8,75 g est aussi parfaitement adapté aux faibles profondeurs où ils pêchent. Sa jupe bien fournie dotée de 60 brins de silicone Bio Flex hyper souples et résistants le font couler lentement – ce qui permet un maniement trés doux bien adapté à la recherche des carpes. Le top pour pêcher à gratter hyper lentement ! Son poids réduit offre l’avantage de ne pas trop s’enfoncer dans le substrat meubles où les carpes viennent s’alimenter (ex : vase, tapis d’algues fines, etc.). Léger, il peut aussi enchaîner facilement les sauts au dessus des herbiers ou des obstacles.

Les carpes consommant des écrevisses, il est possible d’en prendre avec une craw en trailer d’un rubber jig

Baby Boo jig Booyah

 

Le rubber jig Baby Boo Jig Booyah de posséder une tête effilée de type obus qui pénètre très facilement les herbiers les plus denses. Cette tête plate sur le dessous dispose d’un profil relevé à 18 ° pour mieux se faufiler dans la végétation et glisser plus facilement sur les obstacles (branches, roches, etc.) Il possède une brosse anti-herbes en nylon ultra dense pour une protection maximale contre les accrochages. Son hameçon relevé à 45 ° par rapport au fond limite encore les risques d’accroches. Il offre également une parfaite présentation de la craw et facilite son aspiration par la carpe. L’hameçon Mustad® Black nickel est un forgé fort de fer hyper robuste et au redoutable piquant « Ultra Point® » : l’idéal pour bien ferrer les lèvres épaisses des carpes et supporter  leur combat très puissant.

 

Carpe à la craw : un maniement minimaliste !

Pêche à gratter avec un rubber jig doté d’une Crawbug: maniement avec de petits bonds entrecoupés de pauses courtes

La pêche de la carpe à la craw est en fait une pêche opportuniste que l’on pratique tout en pêchant le bass. Montés sur un rubber jig Baby Boo Jig Booyah, la Craw Chunk et la Crawbug Yum offrent d’ailleurs une grande polyvalence bass / carpes. Dans les eaux offrant peu de visibilité ou en pêchant à bonne distance, on peut bien sur faire mordre une carpe par hasard alors qu’on recherche le carnassier. Mais il est aussi possible de les pêcher spécifiquement quand on en aperçoit une en train de s’alimenter. En effet, une carpe naviguant à proximité de la surface aura peu de chance de mordre à une craw sur le fond ! Une fois que vous en avez repéré une fouillant le substrat, il vous suffit de lancer votre craw quelques mètres derrière le poisson et de la ramener doucement par petits bonds sur le fond (bottom taping). Quand vous êtes à sa proximité immédiate, votre maniement devra être minimaliste. Quelques petites tirées de très faible amplitude à un rythme très lent pour la faire sauter de quelques centimètres suffisent.

Pêche à gratter type tirette avec un rubber jig doté d’une d’une Crawbug

Moins rapide qu’un carnassier, la carpe prend son temps pour s’approcher de l’imitation d’écrevisse et pour l’attaquer. L’animation doit donc être lente. Faire des pauses de quelques secondes (do nothing) ou faire trembler sur place votre craw sera aussi très efficace. Vous pouvez également gratter les substrats meubles (vase, sable, etc.) afin de soulever de petits nuages de particules attractifs. Vous imiterez ainsi parfaitement une écrevisse se déplaçant sur le fond.

Etienne et Colin libèrent bien sur systématiquement les carpes prises à la craw !

Colin avec une magnifique carpe prise avec un rubber jig Baby Boo jig doté d’une Craw Chunk YumAvis de Colin Goletto du team Flashmer :

Je pêche souvent la carpe en même temps que le bass dans les canaux, les gravières et les lacs où les écrevisses sont bien présentes. Cette pêche à vue de la carpe peut être délicate dans des eaux mâchées. On peut en repérer par les bulles ou les nuages de particules en suspension qu’elle soulève en fouillant le fond pour s’alimenter. Il est alors fréquent dans les eaux troublées qu’on ne voie qu’une ombre. Dans les eaux offrant très peu de visibilité, on aperçoit souvent sa queue car elle mange tête vers le bas. Une animation micrométrique avec la craw juste sous son nez peut alors la faire mordre. Et quand on est en PE #0.8 avec un bas de ligne en 25/100 pour le bass, c’est vraiment du sport quand on tombe sur un beau spécimen ! Je vous conseille un ferrage autoritaire pour bien planter l’hameçon dans ses lèvres épaisses car son combat est hyper puissant et les décrochages ne sont pas rares. J’adore cette technique autant pour l’approche que pour le combat. Cette pêche est difficile mais quand on arrive à prendre une carpe à la craw, c’est vraiment le top !

10/08/2022 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, SORTIE PECHE, TEAM FLASHMER