Pêche des salmonidés à la bombette

 Beau cristivomer d’un lac d’altitude

 

Dans les grands plans d’eau ou encore les lacs de montagne, la bombette permettra de pêcher efficacement les salmonidés à grandes distances avec de petits leurres ou des appâts tels que la teigne ou le ver de berge. Il sera ainsi possible de toucher une grande variété de magnifiques poissons : truites fario, arc-en-ciel, ombles chevaliers, ombles de fontaine (nommés également saumons de fontaine), cristivomers… Dans cet article, le team Flashmer vous explique cette technique ultra efficace permettant de pêcher des poissons de rêve dans des paysages à couper le souffle.

 

Pêcher dans un cadre naturel aussi préservé mérite à lui seul le déplacement !

 

Une technique inventée par les italiens

Inventée et démocratisée par les italiens, la technique de la pêche à la bombette offre de multiples avantages pour la pêche de la truite. Elle permet tout d’abord de propulser à de très grandes distances de petits leurres souples légers tels qu’un shad ou un grub (virgule) de quelques centimètres, de petits poissons nageurs ou encore des appâts tels qu’une teigne ou un ver. Il est ainsi possible de pêcher les salmonidés dans de grandes étendues d’eau tels que des réservoirs, des lacs d’altitude ou encore des rivières très larges.

 

Combat d’un cristivomer pris à la bombette Combat d’un cristivomer pris à la bombette

 

La bombette est ultra efficace sur les salmonidés des lacs d’altitude

 

La bombette offre la particularité d’avoir une densité variable selon qu’elle soit semi-plongeante ou plongeante.

 

Bombette semi plongeante Flashmer Bombette plongeante Flashmer

 

Pour des bombettes de même poids (ex : 20 g), la vitesse de coulée sera donc différente. De même, la vitesse de récupération pour rester dans la même couche d’eau sera plus rapide avec un modèle plongeant qu’avec une semi-plongeante. Le choix de chaque type de bombette sera donc conditionné aussi bien sur les profondeurs à atteindre que par la vitesse à laquelle vous souhaitez ramener votre montage.

 

La bombette permet de pêcher dans toutes les strates d’eau

 

En effet, vous constaterez que les truites mordent certains jours sur un leurre récupéré très lentement alors qu’à d’autres, elles n’attaqueront qu’à une vitesse élevée. Avoir plusieurs modèles de bombettes (semi-plongeantes, plongeantes) de différents grammages vous permettra donc de vous adapter à toutes les configurations de terrain ainsi qu’à l’humeur des poissons.

 

Etienne avec un cristivomer pêché à la bombette

 

La canne employée pour cette technique sera relativement longue afin de pouvoir utiliser un long bas de ligne mesurant entre 1,5 m et parfois plus de 2 m pour un maximum de discrétion. Elle mesurera ainsi entre 3,30 m et parfois plus de 4,50 m pour une puissance comprise entre 10 et 40 g en moyenne. Elle devra être très progressive lors du lancer afin de ne pas abîmer les fragiles appâts utilisés pour la pêche des salmonidés. Elle devra également posséder une pointe très sensible afin de ressentir les touches souvent subtiles des salmonidés. Le moulinet sera assez léger car la canne est tenue en main durant toute la journée. Il est vivement recommandé d’utiliser de la  tresse qui offre l’avantage de retransmettre la moindre touche même à de grandes distances. Grâce à sa grande finesse, elle permettra également des lancers à de très grandes distances et fend mieux l’eau lors de la récupération. La Micro Braid Asso en 8 brins en 6 ou 8/100, la Superbraid 8 X Yo-Zuri en PE #0.8  ainsi que la Cobra 8 Flashmer en 7/100 seront parfaites pour cet usage.

 

Micro Braid Asso en 8 brins Superbraid 8 X Yo-Zuri en PE #0.8 Cobra 8 Flashmer en 7/100

 

Emerillon rolling triple Flashmer

 

 

Nous vous recommandons de placer un émerillon rolling triple Flashmer devant votre bas de ligne. En effet, ce dernier évitera les phénomènes de vrillage si courants en pêche à la bombette.  Le bas de ligne est relativement long (1,5 à 2 m) afin d’offrir un maximum de discrétion. Même si la bombette Flashmer est transparente, vous évitez ainsi d’effrayer les poissons suiveurs.

 

 

 

 

Perles molles Flashmer

 

 

 

Afin d’éviter de fragiliser le nœud de raccord entre le Rolling triple et la bombette venant en butée lors du lancer, il sera recommandé d’intercaler 2 perles molles Flashmer. Celles-ci joueront également le rôle d’amortisseur lors de lancers longues distances.

 

 

 

 

Combat d’un cristivomer pris à la bombette

 

Super Fluorocarbon Asso

 

 

Cette longueur permet également à votre leurre d’avoir une très grande liberté de nage. Du fluorocarbone 14 à 12 /100 sera une bonne base. Il sera possible de monter à du 16 ou du 18/100  – voire du 20/100 – en présence de grosses truites. Nous vous recommandons pour cet usage l’excellent Super Fluorocarbon Asso qui offre une très grande discrétion ainsi qu’une très grande résistance linéaire.

 

 

 Emerillon rolling triple à agrafe FlashmerAvis du team :

Dans le cas où vous choisissez d’utiliser une teigne ou un ver épousant la courbure de l’hameçon afin que cet appât tourne lors de la récupération pour qu’il soit encore plus attractif, l’utilisation d’un émerillon Rolling triple est vraiment indispensable. Afin d’éviter le vrillage de la ligne par cette rotation constante, les compétiteurs italiens utilisent même jusqu’à deux émerillons rolling triples raccordés entre eux. Il suffit pour cela de se doter d’émerillons rolling triples à agrafes pour réaliser une connexion fiable et efficace.

 

La bombette est ultra efficace sur les salmonidés des lacs d’altitude

 

 

En action de pêche

La technique de la pêche à la bombette est parfaite pour la pêche des belles zébrées dans les lacs, les retenues ou encore les réservoirs. Les salmonidés se trouvent généralement dans des lacs de première catégorie situés en altitude. Les paysages de ces lacs de montagne sont vraiment superbes et valent à eux seuls le déplacement !

 

 

Etienne dans le magnifique cadre d’un lac d’altitude en Haute Savoie

 

Cette technique est basée sur le count down, c’est-à-dire littéralement « compter à la descente ».

 

Cette technique est basée sur le count down, c'est-à-dire littéralement « compter à la descente ». Cette technique est basée sur le count down, c'est-à-dire littéralement « compter à la descente ».

 

À chaque lancer, il suffit effectivement de rajouter une seconde supplémentaire après l’impact de la bombette sur l’eau. En recommençant jusqu’à atteindre le fond, vous êtes donc certain d’avoir prospecté chaque couche d’eau. L’intérêt sur les truites est que celles-ci nagent souvent en bancs à la même profondeur. Une fois que vous avez trouvé la strate d’eau où elles évoluent, il est ainsi possible de multiplier les prises.

 

Un cristivomer de cette taille est une prise magnifique !

 

Au cours de la journée, les belles zébrées ont généralement des zones de tenue différentes. Dans ce type d’environnement sans postes marqués, il sera recommandé de prospecter d’abord les rives à l’aube ou au crépuscule. En effet, les truites et autres salmonidés s’en rapprochent tôt le matin ou tard le soir pour se nourrir à proximité de la surface.

 

Tôt le matin, les truites peuvent se trouver très prés des rives

 

Une bombette semi- plongeante Flashmer sera alors recommandée. Elles sont très méfiantes et il conviendra de lancer sur le coté à grandes distances afin d’éviter de les effrayer. Ainsi, il sera conseillé d’envoyer la bombette « en éclaireur » au fur et à mesure que vous avancez le long de la rive pour plus de discrétion.

 

Ce cristivomer retrouve la liberté après la séance photo

 

Au fil de la journée, les salmonidés quitteront la proximité des berges et iront progressivement plus au centre de l’étendue d’eau. Elles se tiendront alors plus en profondeur dans des couches d’eau variables selon l’heure de la journée ou les conditions. Une bombette plongeante Flashmer sera alors plus indiquée. Le degré d’activité des salmonidés pouvant varier au cours de la journée, n’hésitez donc pas à changer de bombette.

 

Les paysages des lacs de montagne sont vraiment superbes !

 

En employant une bombette plongeante, votre récupération pourra être plus rapide tout en restant dans la même couche d’eau. Son utilisation correspondra à des poissons actifs. En absence de touches, une bombette semi-plongeante offrira une descente plus lente et la récupération pourra être moins rapide, ce qui peut décider des poissons difficiles.

 

Pêcher dans un cadre naturel aussi préservé mérite à lui seul le déplacement !

 

Comme nous vous l’avons mentionné, la bombette peut être utilisée sur les salmonidés avec des leurres ou des appâts. Pour cette technique, la bombette peut donc être associée avec des :

  • Leurres souples (grubs, shads, finess)
  • Petits poissons nageurs
  • Appâts (teigne ou ver)

 

Les eaux très claires des lacs de montagne permettent de voir les poissons à grandes distances

 

 

Conseil Flashmer :

Etant donné le taux de croissance peu élevé des salmonidés en lacs de montagne, il sera conseillé d’utiliser de petits leurres ne dépassant pas 5 cm. Cette taille correspondra aux proies couramment consommées par ces poissons.

 

 

 

Bombette et leurres souples

Presque tous les types de leurres souples pourront être utilisés sur les salmonidés pourvu qu’ils soient suffisamment petits : grub, finess, shad, finess, etc. Voici une sélection Flashmer de leurres ayant déjà fait ses preuves sur le terrain :

 

Wooly Curtail Yum 38 mm

 Grub : le Wooly Curtail Yum

Mesurant 38 mm (1,5’’), le Wooly Curtail Yum 1,5’’, la queue en virgule ultra souple du Wooly Curtail vibre intensément lors de sa nage – y compris aux plus basses vitesses de récupération. Ce grub présente un corps annelé qui offre de multiples avantages. Ces lamelles rajoutent en effet de multiples vibrations lors de sa nage. Elles s’écrasent lors de la prise en gueule et donne au poisson l’impression d’une véritable chair. Celui-ci conserve donc plus longtemps le leurre en gueule, autorisant ainsi un meilleur ferrage. Pour encore plus d’attractivité, le Wooly Curltail est aromatisé avec l’attractant Ferocity 2 Yum.

 

Montage bombette et grub

 

Finess :

Fin’s Lunker City

 

Fin’s Fish Lunker City :

En taille 2’’ ½ (60 mm), le Fin’s Fish Lunker City est assez fin pour que cette taille convienne aux salmonidés. Filiforme, il est doté d’une queue bifide fine vibrant à la moindre sollicitation. De petites tirées lors de la récupération de feront jerker latéralement comme une proie paniquée. Un leurre excellent pour les conditions difficiles et les poissons méfiants.

 

Montage bombette et finess

 

Etienne Goletto pêchant dans un lac d’altitude

 

 

Fin’s Shad Lunker City en 1 ¾’’ (45 mm)

 

Fin’s Shad Lunker City :

Mesurant 1’’¾ (45 mm) à peine, son profil ventru évoque une proie charnue. Ses flancs hauts poussent beaucoup d’eau  et il possède une queue très vibratile qui se met en mouvement même lors d’animations micrométriques.

 

 

 

Truite prise à la bombette

 

Shads :

Crappie Dapper Bass AssassinCrappie Dapper Bass Assassin

Ce petit shad ne mesure que 2’’ (50 mm) et possède un petit paddle qui vibre à la moindre sollicitation. Pas besoin de maniements savant : il nage sur simple récupération linéaire ! Sa matière tendre est gorgée à cœur de sel et d’attractant Bang pour encore plus d’attractivité. Notez qu’il dispose d’une fente ventrale pouvant accueillir un petit hameçon texan pour passer dans les milieux encombrés (roches, algues), ce qui est rare pour un shad de cette taille.

 

Montage bombette et shad

 

Colin pêchant à la bombette dans un superbe lac d’altitude

 

Grubster lunker City

 

Grubster Lunker City :

En taille 2’’ (5 cm), ce petit shad s’avère excellent associé à une bombette pour la pêche des salmonidés. Bien que petit, sa caudale ronde héritée du Shaker produit de très intenses pulsations au regard de sa taille. Son corps trapu et annelé représente une belle bouchée qui sélectionne les beaux spécimens.

 

 

 

les truites arc-en-ciel ne sont pas uniquement des poissons de lâchers

 

Conseil Flashmer :

Contrairement à ce que pensent beaucoup de pêcheurs, les truites arc-en-ciel ne sont pas uniquement des poissons de lâchers et, dans certains lacs d’altitude, ces dernières se reproduisent depuis des générations. Ainsi, les « truites de bouillouses » sont implantées dans certains lacs pyrénéens depuis très longtemps. C’est également le cas dans certains lacs de Haute Savoie où des populations locales existent depuis longtemps.

 

 

Bombette et poissons nageurs

Ici encore, la bombette permettra de proposer de petits poissons nageurs très légers à des distances qu’il aurait été impossible d’atteindre à cause de leur poids réduit. Pour les salmonidés, nous vous recommandons d’utiliser des modèles ne dépassant pas les 5/6 cm. Retrouvez ici une sélection Flashmer de poissons nageurs qui sont particulièrement efficaces associés avec une bombette :

 

Pin’s Minnow Yo-Zuri Le Pin’s Minnow Yo-Zuri :

Le Pin’s Minnow 5 cm pour 2 g dispose d’un corps très fin correspondant bien aux proies consommées par les salmonidés. Sa nage est serrée avec un léger rolling. Il plonge peu, ce qui rend son utilisation avec une bombette très précise et limite les risques d’accrochages. L’absence volontaire de rattles le rend particulièrement efficace lors de conditions difficiles et en présence de truites méfiantes. Vous noterez que le Pin’s Minnow original est désormais décliné en de nouveaux coloris avec le Pin’s Minnow Floating.

Ce dernier possède des revêtements holographiques avec des effets prismatiques rappelant ceux de véritables écailles. Très lumineux, ils renvoient de puissants reflets multidirectionnels qui sont perceptibles par les truites sur de grandes distances.  Le réalisme de ces coloris a été poussé à l’extrême afin que la ressemblance avec du poisson fourrage soit la plus exacte possible. Le Pin’s est également décliné dans une version Laser dont le revêtement holographique est composé de prismes verticaux renvoyant des reflets multidirectionnels.

 

Lac d’altitude en Haute Savoie

 

 

Minimaru Yo-Zuri Minimaru Yo-Zuri :

Ne pesant que 2 g pour 30 mm, le Minimaru Yo-Zuri dispose d’une nage très active proche de celle d’un crankbait. Il possède des flancs hauts qui brasse beaucoup d’eau et produisent de très intenses vibrations sur simple récupération. Avec son ventre présentant presque un embonpoint, son centre de gravité bas le fait nager avec un fort rolling très attractif. C’est une véritable « puce d’eau » dont la petite taille est parfaitement adaptée aux salmonidés. Une vraie friandise pour ces poissons!

 

 

hameçon simple sans ardillon

 

Vous noterez que ce petit minnow est armé d’origine avec un hameçon simple sans ardillon pour une meilleure relâche des prises. Les amateurs apprécieront !

 

 

 

 

Bombette et teignes

 

Omble chevalier pris à la teigne

 

Avec sa structure très tendre et charnue, la teigne est un appât de choix pour tous les salmonidés. Elle reste néanmoins fragile et les lancers devront être aussi progressifs que possible afin d’éviter que celle-ci n’éclate. Etienne Goletto du team Flashmer utilise une astuce permettant une meilleure tenue de la teigne lors du lancer ou de la récupération. Il l’utilise aussi bien pour la pêche au toc que pour la pêche à la bombette. Ainsi, il effectue une petite boucle avec le bas de ligne autour de la tête de la larve et sert délicatement. La teigne tient alors beaucoup mieux, ne glisse plus sur la hampe de l’hameçon et offre donc une présentation parfaite pour les salmonidés. Retrouvez dans cette vidéo toutes les explications de cette astuce par Etienne Goletto :

 

 

Afin de rendre encore votre montage encore plus attractif, il est également possible d’escher votre teigne en lui faisant épouser la courbure de l’hameçon afin qu’elle tourne comme une hélice lors de la récupération. 

 

Montage bombette et teigne

 

Pour une meilleure tenue, la tête sera placée au niveau de la pointe et de l’ardillon car c’est la partie la plus dure de la teigne. Un nœud de type pyrénéen avec un bout de nylon dirigé vers l’arrière formera un anti-retour efficace et contribuera au bon maintien de cette larve lors de lancers ou durant la récupération.

 

La bombette est ultra efficace sur les salmonidés des lacs d’altitude La bombette est ultra efficace sur les salmonidés des lacs d’altitude

 

Afin d’offrir une plus grosse bouchée, il sera également possible d’utiliser deux teignes. La première est enfilée jusqu’au fil alors que la seconde est positionnée dans la de l’hameçon. Comme nous l’avons déjà mentionné, un ou deux émerillons rolling triples permettront d’éviter un vrillage trop important du bas de ligne. Une technique d’une redoutable efficacité puisque votre appât tournant lors de la récupération, celui-ci devient aussi attractif visuellement qu’une cuiller tournante tout en produisant des vibrations similaires.

 

Bien que de petites tailles, les salmonidés de montagne sont très vigoureux 

 

Bombette et vers

Le ver reste un appât de base pour tous les salmonidés. Ils sont ainsi habitués à en consommer depuis le plus jeune âge. En effet, les affluents  attenants à ces plans d’eau charrient souvent cette nourriture lors des pluies ou encore durant la fonte des neiges. Pour les salmonidés, nous vous recommandons d’utiliser des vers de berge, de terreau ou à têtes noires.

 

La bombette est ultra efficace sur les salmonidés des lacs d’altitude

 

La bombette est ultra efficace sur les salmonidés des lacs d’altitude

 

Beau cristivomer d’un lac d’altitudeAstuce du team :

Les vers de berge peuvent être récoltés sur place. Il suffit en effet de trouver une terre humide à proximité des rives d’un cours d’eau. En plantant un bâton dans le sol et en tournant progressivement vers l’extérieur, la pression exercée dans les galeries force les vers à en sortir entièrement. Il suffit alors de les ramasser ! Il est également possible sur un substrat très meuble de piétiner sur place en déplaçant son poids d’une jambe à l’autre pour obtenir le même résultat.  

 

 

Montage bombette et ver

Pêcher dans un cadre naturel aussi préservé mérite à lui seul le déplacement !

 

Le ver sera esché d’abord par la tête et enfilé sur la hampe puis sur le fil, juste après le nœud pyrénéen. Le rejet de nylon situé au niveau de ce nœud contribuera au bon maintien du ver car la tête est la partie la plus solide du ver. Le corps épousera la courbure de l’hameçon afin que le ver tourne à la récupération de façon très attractive. Cette astuce utilisée par les compétiteurs italiens spécialistes de la bombette est hyper efficace et facile à mettre en œuvre.

 

Cristivomer reprenant son souffle après le combat avant de repartir

19/07/2018 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS