Slug-Go en mer

Le Slug Go Lunker City  possède une histoire peu commune. Dans les années 80, un pêcheur  passionné nommé Herb Reed fabrique des leurres souples dans son garage. Après de nombreux prototypes ainsi que de multiples observations sur le terrain,  il crée un leurre souple longiligne ayant la faculté de nager avec des écarts latéraux imprévisibles. Armé en texan, il offre la possibilité d’être monté en texan pour passer dans les milieux les plus encombrés. La forme générale de ce leurre ressemblant à une limace, il le nomma Slug-Go (Slug signifie limace en anglais). Mais ce faisant, Herb Reed n’a pas uniquement créé un leurre souple : il a tout simplement inventé une nouvelle famille de leurre repris par toutes les marques : le Slug !

 A la fin des années 80, le Slug-Go se fait remarquer dans de nombreux concours de pêches du black-bass aux Etats-Unis  et se fait même surnommer par les compétiteurs « le leurre miracle ». En terminant à la deuxième et cinquième place du meilleur leurre lors du tournoi BASS MASTER de 1990 et 1991, le Slug-Go rentre définitivement dans l’histoire de la pêche au leurre. En un an à peine, il devient ainsi le leurre le plus vendu dans toute l’histoire de la pêche du black bass !

 

Thon pris au Slug-Go Lunker City aux Etats-Unis

 

 

Bien que conçu à l’origine pour la pêche du black bass, le Slug-Go a rapidement été utilisé en mer avec succès. Aux Etats-Unis, il est ainsi devenu une véritable référence pour la pêche du striped bass (le bar rayé américain) ou encore des tarpons. Il y est même utilisé pour la pêche du thon rouge aux leurres !

Depuis, les pêcheurs Français ont également compris l’intérêt de ce leurre hors norme pour la pêche de tous les prédateurs marins – bars en tête. Pouvant être utilisé avec de nombreuses techniques, aussi bien en surface qu’en profondeur,  ce leurre est ainsi devenu une référence incontournable pour toutes les pêches en mer.

 

 

Bar au Slug-Go en traction

 

Weightless : un must pour les pêches de surface !

Le Slug-Go a été initialement créé par Herb Reed pour ces pêches en surface et sub-surface.  Le principe du weightless est de twticher ce leurre dans la pellicule de l’eau afin qu’il effectue une nage en walking the dog comme le ferait un stickbait – d’où son surnom de soft stickbait. Cette technique est parfaite pour les zones de très faibles profondeurs nommées « shallows » (moins d’un mètre). Il peut s’agir de parcs conchylicoles, de plages plates, de hauts fonds, d’étangs salins, etc. Elle est également très efficace au dessus des herbiers et des laminaires affleurant à la surface car le leurre est ici armé d’un texan.

 

Nage en surface du Slug-Go monté en Weightless

 

Particulièrement dense, le Slug-Go peut ainsi être utilisé sans plombée additionnelle ou très faiblement lesté. En effet, il est suffisamment lourd pour être propulsé à de bonnes distances sans difficulté. Jugez plutôt de son rapport poids / taille:

  • Le modèle 4.5’’ (115 mm) pèse 6g
  • Le 6’’ (150 mm) pèse 9 g
  • Le 7.5’’ (190 mm) pèse 20 g

 

Le Slug Go est généralement utilisé en weightless avec un texan de type offset correspondant bien à son profil très effilé.

Hameçon texan offset

 

Nous vous recommandons ainsi ces modèles qui ont largement fait leurs preuves :

 

Offset Hook Lunker City

 

L’Offset Hook Lunker City :

Ce texan a été spécifiquement conçu pour armer les leurres longilignes et fins de type Slug-Go grâce à une hampe longue. Le coude spécifique pour un parfait maintien du leurre. Ultra piquant. Auto-ferrage fréquent. Texan très robuste qui offre l’avantage d’exister du 2/0 à l’impressionnante taille 8/0 (pour le Slug-Go 9’’ (225 mm)).

 

Slug-Go monté sur un texan Offset Hook Lunker City

 

texan Texposer Lunker City

 

Le Texposer Lunker City :

La courbure spécifique avec une plus large ouverture à l’arrière permet une meilleure libération de la pointe pour un ferrage optimisé. Affutage chimique pour un piquant redoutable. Axe de rotation perpendiculaire au leurre. Un texan élu meilleur hameçon au prestigieux salon de l’ICAST 1998 !

 

Slug-Go monté sur un texan Texposer Lunker City

 

Texan 1957 Maruto

 

Texan 1957 Maruto :

Idéal pour les leurres longs de type Slug-Go. Haute teneur en carbone et ultra piquant (Maruto !) Texan très résistant autorisant des pêches fortes.

 

 

La ressemblance du Slug-Go avec un lançon le rend très attractif sur le bar !

 

Notez que le Slug-Go existe également en version sinking. Ce modèle imprégné à cœur de sel offre ainsi différents avantages. Pesant 2 g de plus que les versions « classiques » à taille égale, il se lance encore plus loin. Etant plus coulant, il peut être manié plus vivement en surface et nécessitera des plombées moins lourdes pour les pêches en profondeur.

 

Slug Go Sinking

 

Plus souple, sa nage est également plus naturelle et il pourra être animé plus lentement. Enfin, sa haute teneur en sel fera que le carnassier le conservera plus longtemps en gueule, autorisant ainsi un meilleur ferrage.

 

Nage en surface du Slug-Go sinking monté en Weightless

 

Conseils de Herb Reed (créateur du Slug-Go et de tous les leurres Lunker City)

Certains jours, les poissons n’attaquent pas en surface le Slug-Go. Plombez alors la hampe du texan et ramenez plus lentement. Laissez le leurre plonger plus profondément pour imiter un poisson affaibli se reposant entre chaque mouvement. 5 à 10 secondes entre chaque coup de moulinet suffisent, mais il arrive que le poisson attaque après plus de 20 secondes de pause. 

 

Bien que pouvant être utilisé sans plombée additionnelle, le Slug-Go ou le Slug-Go Sinking  peuvent également être légèrement lestés afin d’offrir de meilleures distances de lancer ou pour pêcher un peu plus profondément (weightless : moins de poids en anglais). Comme le dit si bien Herb Reed, il est en effet parfois nécessaire de pêcher un peu plus en profondeur lorsque les poissons ne montent pas en surface. Cette pêche sera plus lente car le leurre faiblement lesté mettra du temps à couler jusqu’au fond. Cette descente très naturelle est  d’ailleurs très attractive et il n’est pas rare que le slug soit attaqué lors de cette étape. En weightless, ce leurre devant être manié à l’horizontale pour une nage en walking the dog, la question de l’équilibrage sera essentielle. Plusieurs solutions existent :

La première consiste à rajouter transversalement des inserts tels que les Insert Weight Lunker City qui permettront un équilibrage parfait et qui ne gêneront pas l’armement en texan.

 

Lestage transversal d’un Slug-Go avec des Insert Weight Lunker City

 

Il sera également possible de lester le texan lui-même avec le système ingénieux du Belly Weight Lunker City. Ce dernier étant disponible dans de multiples grammages (5, 7, 10 et 14 g), il sera facile d’interchanger la plombée grâce aux petites bagues en caoutchouc afin de s’adapter à toutes les conditions ou aux profondeurs rencontrées. Grâce à la plombée située en position basse sur le texan (effet quille) le leurre conserve son équilibre et nage ainsi à l’horizontale.

 

Belly Weights

 

Thon pris au Slug-Go Lunker City aux Etats-Unis

 

Signalons que pour les pêches exotiques, cette technique est beaucoup utilisée pour la pêche des snooks, des tarpons, etc. avec les plus grandes tailles de Slug-Go (190, 225 et 300 mm). Le leurre pourra être monté en texan ou encore utilisé dans sa version monté avec deux hameçons. Cette pêche est très visuelle puisqu’elle se situe dans la pellicule de l’eau et on voit le poisson attaquer le leurre. Un ferrage retardé est alors vivement conseillé. Notez que les américains l’utilisent également pour les pêche de thons rouges sur chasse.

Retrouvez ici une vidéo vous montrant la pêche du striped bass (le bar rayé américain) avec un Slug-Go monté en weightless. Enjoy! 

 

 

 

Pêche en weightless dans de faibles profondeurs

Avis du team :

Pour la technique du weightless, une tresse fine sera conseillée pour faciliter les lancers avec un Slug-Go non plombé ou faiblement lesté. Ainsi, nous vous recommandons d’utiliser une tresse en PE #0.8 (10/100) ou PE #1 (12/100) de type Superbraid Yo-Zuri 8 X. De même, l’eau étant généralement très claire dans ces faibles fonds, un bas de ligne en fluorocarbone de 24 à 28/ 100 participera à la discrétion de votre montage.

 

Pêche à la volée et winding : faites jerker votre Slug-Go !

Le Slug-Go peut également être associé à des têtes plombées spécifiques pour une nage en walking the dog plus profonde. Ces dernieres sont nommées têtes nageuses et offrent la particularité de faire jerker les leurres souples de type finess et slugs. A l’usage sur le terrain, nous vous recommandons ces modèles :

 

La tête plombée nageuse Vibr’action Flashmer

 

 

 

Tête Vibr’action Flashmer : sa face concave ressemblant à une bavette prend appui sur l’eau et fait jerker votre leurre. Disponible de 3 à 36 g.

 

 

 

 

Slug-Go monté sur une tête nageuse Skud FlashmerTête Skud Flashmer : Grâce à sa forme pointue et ses flancs hauts, cette tête plombée donne au Slug une nage constituée d’embardées latérales de très forte amplitude. Disponible de 10 à 40 g.

 

  • Pêche à la volée au Slug-Go

Cette technique s’apparente à du lancer ramené. Elle est parfaite pour les zones de faibles profondeurs (1 à 5 m) et permet de couvrir beaucoup de terrain en quête de poissons actifs (power fishing). La pêche à la volée consiste à lancer un slug faiblement lesté (3 à 14 g selon la taille du leurre et la profondeur) et de le récupérer à mi-eau avec des jerks. Afin que le leurre effectue son écart latéral, nous vous recommandons encore ici de bien « rendre la main » entre chaque tirée. En effet, il ne faut pas que le slug soit bridé par une trop forte tension lorsqu’il part sur le coté car l’amplitude du jerk serait alors réduite. Bien exécuté, ce walking the dog sous l’eau est très attractif sur les poissons car il évoque une proie en fuite tentant de s’échapper.

 

Beau bar au Slug-Go Lunker City !

 

 

Beau combat pour Eric ! Avis du team :

La pêche à la volée est une technique de pêche assez rapide qui joue sur l’attaque reflexe des prédateurs. Elle laisse peu de temps de réflexion au carnassier et c’est une des raisons  de son efficacité. Cette pêche permet la prospection de vastes surfaces sans reliefs marqué type estuaires, plages, étangs salins, etc. il sera conseillé d’utiliser les têtes plombées les plus légères possibles au regard de la profondeur rencontrée afin que le leurre garde une évolution naturelle. De même, comme pour la technique du weightless, nous vous recommandons de pêcher assez fin pour ne pas alerter les poissons.

 

  • Pêche en winding

Cette technique consiste à profiter de la capacité du  Slug-Go à nager en walking the dog  mais en profondeur. Il s’agit d’une pêche verticale qui s’effectue du fond jusqu’à la surface dans des profondeurs comprises entre 10 et parfois plus de 40 m de profondeur. Le Slug-Go sera ici encore armé avec les têtes plombées nageuses mais dans des poids supérieurs compris entre 15 et 40 g en moyenne (parfois plus). Le leurre est jerké dans toutes les couches d’eau afin qu’il effectue de vifs écarts latéraux. Ici encore, il conviendra de bien rendre la main entre chaque tirée afin que le Slug-Go effectue une large embardée. Avec un rythme assez lent, il sera même possible de le laisser légèrement planer entre deux jerks afin qu’il ressemble à une proie affaiblie.

 

Nage du Slug-Go manié en winding

 

Le Slug-Go est excellent manié en winding pour les pêches verticales

 

Avis du team :

Quand les poissons se tiennent prés du fond ou à mi-profondeur, cette technique est d’une rare efficacité. Cette pêche ascensionnelle prospecte toutes les couches d’eau rapidement et ne laisse aucun prédateur indifférent. Elle intéresse ainsi le bar mais également les lieus, les bonites, les vieilles, etc.

 

Joli bar pris en winding avec un Slug-Go coloris Ayu monté sur une tête Skud Flashmer

 

Pêche en traction au Slug-Go

Bien qu’il soit dépourvu de système vibratoire, le Slug-Go est particulièrement efficace en pêche en traction à la verticale du bateau. Lorsque vous levez la canne, la soudaine accélération fait que sa matière nerveuse et réactive de son corps vibre. Ces vibrations sont d’autant plus intenses lorsque le courant est puissant. A chaque fois que la canne est rabaissée, tout le corps du slug se contorsionne de façon ultra réaliste. La ressemblance avec la nage d’un lançon est alors bluffante ! C’est d’ailleurs le secret de son extraordinaire attractivité.

 

Le Slug-Go est également excellent pour les pêches verticales !

 

Lors de l’animation, nous vous recommandons de conserver la bannière tendue afin de ressentir les touches à la descente. De même, la canne devra être levée progressivement, en partant relativement lentement avec le scion au niveau de la surface pour accélérer au fur et à mesure jusqu’à ce que la canne se trouve scion vers le ciel. Notez d’ailleurs que le profil longiligne du Slug-Go et son absence de caudale permettent une descente plus rapide à poids égal, une meilleure tenue dans les forts courants et une animation plus facile – le leurre n’opposant que peu de résistance.

 

Magnifique vieille prise en traction avec un Slug-Go monté sur une tête plombée Skud Flashmer

 

Pour cette technique, un grand nombre de têtes plombées pourront être utilisées. Ainsi de la Tête Plombée Poisson Flashmer, de la Skud, de la Safety, etc. Notez que les têtes plombées à face concaves comme la Vibr’action ou encore la tête plombée Slug feront vibrer le corps du leurre lors de la traction.

 

Le Slug-Go est également excellent pour les pêches verticales !

 

La matière résistante du Slug-Go est un avantage pour la pêche des vieilles !

 

Avis du team :

Cette technique est très efficace quand les prédateurs sont focalisés sur des lançons. Il est possible de l’utiliser en restant à proximité du fond ou encore en pêche ascensionnelle en récupérant du fil lorsque vous rabaissez la canne.

 

 

 

 

Pêche à l’ascenseur

Le Slug-Go peut également être utilisé avec la technique de l’ascenseur. Il s’agira de récupérer le leurre linéairement au moulinet en effectuant juste quelques arrêts nets pouvant durer jusqu’à plusieurs secondes. Les têtes plombées recommandées seront la tête Skud, la Vibr’action, la Tête Poisson Flashmer ou encore la Tête Slug pour les pêches les plus profondes.

 

Belle morue prise au Slug-Go monté sur une tête plombée Slug en pêche verticale

 

Cette technique est particulièrement efficace pour la pêche spécifique des lieus sur les tombants ou les épaves profondes avec des Slug-Go de grandes tailles. Ceux-ci seront choisis dans des coloris flashy très incitatif. En 150 mm, le Bubblegum Shad reste une valeur sûre. En 150 et 190 mm, les couleurs Atomic Chiken (jaune et orange) ou encore le Limetreuse (vert fluo) seront également privilégiées.

 

Pêche en jigging au Slug-Go

Associé à une tête Slug de bon poids (75, 100 ou 125 g), ce leurre souple peut aussi être manié comme un jig. Le Slug-Go utilisé sera de grande taille (190, 225 ou 300 mm). Vous avez également la possibilité d’utiliser le Slug Go Monté qui est proposé en 225 et 300 mm.

 

Slug-Go monté

 

Nous vous recommandons de le coller sur la tête avec de la colle cyanoacrylate pour une parfaite tenue. A chaque tirée, le leurre effectuera une vive embardée latérale que son corps souple accentuera, lui donnant une nage très réaliste. Un armement avec un ou deux assits hooks comme les excellents 9883 – jig Maruto sera conseillé. Ces derniers sont parfaits pour cette technique car ils évitent les décrochages lors du combat et sont plus facilement aspirés lors de l’attaque.

 

Nage du Slug-Go monté sur une tête plombée Slug et manié en jigging

 

Dans l’hexagone, cette technique permettra de toucher des poissons tels que la sériole, le thon,  le denti, le lieu, la morue, etc. Elle pourra également être utilisé en exotique sur les carangues, les carpes rouges, etc.

 

Belle morue prise au Slug-Go monté sur une tête plombée Slug en pêche verticale Belle morue prise au Slug-Go monté sur une tête plombée Slug en pêche verticale

 

 

Et si vous pêchiez avec l’original ?

Les slugs sont désormais dans tous les catalogues et rares sont les marques qui n’en possèdent pas. Comme nous l’avons montré, cette famille de leurre souple peut en effet être utilisée avec un grand nombre de techniques différentes et intéresse tous les types de prédateurs. Mais beaucoup de ces imitations de l’original sont dépourvues de la matière nerveuse et très réactive propre à la marque Lunker City qui lui donne cette nage inimitable.

 

Vue sous marine d’un bar pris au Slug-Go monté sur une tête plombée poisson Flashmer

 

Comme le dit Herb Reed dans un célèbre slogan : « Parce que nous n’avons pas assez de temps de pêche pour le perdre inutilement avec des imitations. »

Alors, si vous aussi vous pêchiez avec l’original ?

 

Bar pris au Slug-Go monté sur une tête plombée poisson Flashmer

01/12/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TESTS PRODUITS