La vieille : un vrai poisson de sport !

Les couleurs des vieilles sont toujours magiques !

 

La Vieille

Très abondante sur nos côtes, la vieille (ou grande vieille) est présente en mer du nord, en manche ainsi que sur toute la façade atlantique, de la Bretagne jusqu’à l’Espagne (golfe de Gascogne). C’est le plus grand labridé de nos régions et elle peut atteindre plus de 60 cm de long pour un poids pouvant dépasser 4,5 kg. Carnivore, elle se nourrit de crustacés, de mollusques mais également de poissons (ex : lançons). Ainsi, la vieille peut être recherchée avec tous les types de leurres souples : shads, finess, slugs, etc. Cette espèce consommant beaucoup de crustacés, elle apprécie également les créatures de type craws (Crawchunk Lunker City, Crawbug Yum, etc.). Il est même possible de la pêcher avec un casting jig manié à la verticale. Elle constitue donc pour les amoureux de la pêche aux leurres une espèce particulièrement intéressante.

 

Avec sa forme longiligne rappelant celle des lançons, le Slug Go est un excellent leurre pour la vieille !

 

La vieille offre des couleurs magnifiques !

La mauvaise réputation de la vieille vient en grande partie du fait que sa chair soit moins appréciée au point de vue culinaire. Mais pour le pêcheur sportif recherchant un partenaire de jeu puissant qu’il libérera après la photo, cette espèce constitue un vrai poisson de sport ! Ce poisson est d’ailleurs fantastique pour les photos de trophées car sa livrée est toujours différente d’un spécimen à l’autre ou selon l’environnement dans lequel elle évolue. Ses couleurs  peuvent aller de l’orangé au rouge brique, d’un marron foncé au noir de jais jusqu’au vert émeraude. Même sa robe est changeante selon les individus et il est possible de rencontrer des sujets à la couleur unie quand d’autres auront une livrée tachetée de blanc ou des marbrures. Pour l’amoureux de belles photos de prises avant de relâcher le poisson, la vieille est à chaque fois une prises unique !

 

 

Vieille pris au Pulse Yum par Pierre Yves Perrodo, guide de pêche dans le Morbihan

 

Un autre avantage de cette espèce est qu’avec la recherche spécifique du bar, aussi bien par les pêcheurs amateurs que par les professionnels, les stocks de vieilles ont peu été impactés et elle est particulièrement abondante sur nos côtes. C’est un poisson qui pourra être recherché aussi bien du bord qu’en bateau. Notez également qu’elle peut même être pêchée en hiver lors de la reproduction du bar sur les frayères.  

 

Une vieille à la livrée orangée touché au Pulse Yum

 

Avis d’Alexis Chatelain

J’apprécie beaucoup la pêche de la veille car j’adore leurs superbes couleurs qui changent d’un spécimen à l’autre. Ce sont des poissons magnifiques qui sont injustement décriés et qui méritent d’être plus appréciés. Outre sa belle livrée, cette espèce est combattive et très abondante,  ce qui en fait un adversaire de choix pour les pêcheurs aux leurres.

 

 

Pêche de la vieille aux leurres souples

La grande vieille est une espèce qui répond très bien aux leurres souples. Il est à noter qu’elle apprécie particulièrement les leurres effilés et longilignes rappelant les lançons – ces derniers constituant une part importante de son régime alimentaire.

 

Jolie vieille prise au Slug Go Lunker City

 

Avec leur matière solide mais très nerveuse typique de la marque Lunker City, le Fin’s Fish ou encore le Slug Go sont parfaits pour la pêche de la vieille. Montés sur une simple tête plombée (Skud,  Vibr’action, etc.), ces derniers sont très attractifs pour cette espèce.

 

Blue Equille

 

De son coté, le Blue Equille offre de multiples atouts pour la pêche de la vieille. Cette espèce vivant en effet dans des milieux rocheux très encombrés au plus prés du fond, les risques d’accrochages avec une tête plombée classique sont élevés. Grâce à l’armement en texan du Blue Equille, il sera possible de pêcher au plus prés des structures où se cachent ces labridés pratiquement sans risques. Mieux encore : sa structure très tendre le faisant nager tout seul dans le courant permettra d’aller « pêcher à gratter » lentement sur le fond – ce qui constitue un must pour cette espèce mais le plus gros avantage de ce leurre est bien sa ressemblance avec la proie favorite des vieilles : le lançon !  Lors des essais sur le terrain de notre team, cette parfaite imitation d’équille s’est ainsi révélé être un des meilleurs leurres pour la pêche de ce labridé !

 

Avantages du Blue Equille

 

Vieille au Blue Equille Flashmer

 

Blue Equille en pêches verticales

 

La veille consommant beaucoup de lançons, le Blue Equille est parfait pour cette espèce

Avis d’Alexis Chatelain

La vieille offre l’avantage de pouvoir être pêchée l’hiver (février, mars) lorsque les bars se reproduisent. Il est alors conseillé de manier votre leurre très lentement sur le fond comme on le fait pour le sandre à la verticale. La vieille a la particularité d’attaquer les leurres même lorsqu’ils sont immobiles (technique du do nothing). Je vous conseille donc de faire des pauses bien marquées d’une à deux secondes. L’attaque survient souvent lors de ces arrêts.

 

Pulse Yum

 

Un autre leurre s’est démarqué pour la pêche de la vieille : le Pulse Yum. Cette nouveauté 2017 bien connue désormais pour la pêche du bar s’est révélé lui aussi d’une redoutable efficacité pour la recherche spécifique des vieilles. Un de ses principaux avantages et que sa queue fine lui permet de nager aux plus faibles vitesses de récupération tout en offrant une matière assez robuste. Il peut ainsi être manié très lentement en suivant les reliefs où les vieilles attendent en embuscade.

 

Une vieille à la livrée orangée touché au Pulse Yum

 

Il est même possible de le monter en texan avec la tête plombée Blue Equille pour avoir un shad prémonté en texan qui permet de pêcher dans les milieux les plus encombrés (roches, laminaires). Un leurre que notre team apprécie particulièrement pour la pêche de ce labridé !

 

Pulse Yum monté en texan sur tête plombée Blue Equille

 

Beaucoup d’autres leurres souples fonctionnent bien sur avec la vieille mais cette sélection effectuée par notre team a fait ses preuves et nous vous la recommandons chaudement !

 

Vieille aux teintes "noir de jais" prise au Pulse Yum coloris Sinful Shad

Avis d’Alexis Chatelain :

Pour la pêche de la vieille, je vous recommande de ne pas hésiter à faire taper votre tête plombée sur les roches. En effet, les vieilles qui sont naturellement curieuses sont attirées sur de grandes distances par ce « bottom taping » qui génère des sonorités claires. Concernant la couleur des leurres pour cette espèce, je vous recommande les coloris naturels tirant sur le vert ou le marron. Ainsi, pour le Pulse Yum, le coloris Summer Gill, Sinful shad et watermelon red Flakes fonctionnent très bien sur ce poisson.

 

 

Avec sa robe cuivrée et tachetée de blanc, la vieille est un très beau poisson

 

Pêche au jig

La vieille possède une mâchoire puissante dotée de fortes dents coniques capables de casser des carapaces ou encore les coquillages les plus robustes. Un casting jig tel que le Métal Spot offre ici l’avantage de très bien résister à cette forte dentition. Grâce à sa couche d’époxy, ce jig très robuste n’est pas endommagé par les dents de ce poisson. La vieille vivant au plus prés de roches, il offre également l’avantage de parfaitement résister aux chocs sur le fond.

 

Le métal Spot fonctionne très bien sur les vieilles !

 

Le Métal Spot sera animé au plus prés du substrat en suivant les différents reliefs rencontrés. Il peut être manié en traction comme on le fait avec un shad en accompagnant bien la descente bannière tendue afin de ressentir les touches à la descente. Il sera aussi possible de simplement le récupérer au moulinet sur quelques mètres en partant du fond avec la technique de l’ascenseur. Notez que les coloris maquereau et chrome se sont avérés excellents sur cette espèce spécifique.

 

Les magnifiques couleurs d’une vieille sous l’eau

 

Nouvelles « ultra fraîches »

Les frêres Goletto qui sont récemment partis en Irlande ont ainsi eu de très bons résultats sur les vieilles avec les leurres que nous avons cités.

 

Vieille irlandaise prise au Blue Equille par Etienne

 

Colin et une vieille pirise au Blue Equille

 

Mention spéciale pour le Blue Equille qui, encore une fois, a littéralement cartonné sur les vieilles lors de leur séjour. Retrouvez le récit de leur trip dans ce compte rendu:

 

Apres le bar, le pub

 

Quelques conseils techniques

La vieille apprécie les fonds rocheux, les tombants ainsi que les champs de laminaires dans des profondeurs de moins de 30 mètres. Elle se trouve également prés des digues constitués d’enrochements et autres ouvrages portuaires.  Ce sont dans ces zones qu’il conviendra de la rechercher.

 

La défense d’une vieille de plusieurs kilos est un plaisir pour le pêcheur

 

La défense de la vieille est très puissante au début mais elle se rend plus facilement qu’un bar en fin de combat. Cette espèce vivant souvent dans les failles, les trous dans les roches et autres types de cavités, il sera recommandé de la « ferrer à l’américaine ». Cela signifie que vous devez envoyer un ferrage très ample et appuyé tout en moulinant afin de littéralement la treuiller sur les premiers mètres comme les compétiteurs américains le font pour le black bass. Il est en effet nécessaire de l’extraire d’autorité des roches où elle voudra se réfugier. Car une fois qu’elle s’est retournée et qu’elle va « à trou », les chances de l’en extraire avec le bas de ligne frottant contre les parois sont faibles. Une fois éloignée des zones encombrées, le combat est plus facilement gérable et vos chances de pouvoir la sortir bien plus grandes. Ce type de ferrage permet également un bien meilleur ancrage de l’hameçon dans sa gueule assez dure et évite les décrochages intempestifs.

 

Joli combat avec une vieille pour Eric

Superbraid 8 X Yo-Zuri

 

 

 

La vieille se pêchera avec un matériel relativement léger. Une canne de 10 à 30/40 g sera ainsi suffisante. Elle sera associée à un moulinet de taille 3000 rempli d’une tresse de 15 à 20 lb. La tresse Superbraid 8 X Yo-Zuri en PE #0.8 (16 lb) ou #1 (20 lb) sera ainsi parfaite.

 

 

Premium Asso

 

 

 

 

Les combats s’effectuant dans des milieux rocheux encombrés, un bas de ligne de 35 à 40/100 sera recommandé.  A ce sujet, il sera vivement conseillé d’utiliser du fluorocarbone car ce matériau résiste naturellement plus aux frottements sur les roches que du nylon. Ainsi, nous vous conseillons chaudement d’utilliser le Premium Asso qui a la particularité d’être deux fois plus résistant à l’abrasion qu’un fluorocarbone. Il offre également l’avantage d’avoir une très faible élasticité, ce qui permet de mieux tracter en force les vieilles hors des zones encombrées. Il possède enfin une excellente résistance à la traction avec un rapport diamètre / puissance parmi les meilleurs du marché.

 

 

 

 

Pêchez peu profond pour pouvoir relacher les vieilles dans de bonnes conditions

Avis du team :

Si vous souhaitez pêcher en no-kill et relâcher dans de bonnes conditions les vieilles, sachez que ce poisson supporte mal la décompression quand on la pêche dans des fonds supérieures à 15 m. Nous vous recommandons donc de la rechercher sur les plateaux rocheux et les tombants présentant des profondeurs comprises entre 7 et 13 m pour une meilleure relâche.

 

La vieille étant sensible aux sons, rajouter un rattle dans son leurre souple permettra de les attirer sur de grandes distances. Les rattles plastiques Flashmer ou encore les rattles en verre Excalibur produisant des sonorités hautes fréquences seront parfaits pour cet usage.

 

La vieille étant trés curieuse, elle est attirée par les sons

 

Pour manipuler une grosse vieille, faites attention à sa forte dentition. Il est bien sur vivement déconseillé de la tenir par la gueule comme un bar. Les pêcheurs sportifs souhaitant libérer le poisson après photo éviteront également de la tenir par les ouïes – ce qui est dommageable pour tous les types de poissons et nuit à une bonne relâche. Imaginez qu’on vous mette la main dans les poumons ! La tenue d’un poisson recouvert de mucus et qui se débat est  délicate car il peut vous glisser des mains lorsqu’il se contorsionne. Il peut chuter et se blesser. Pire encore, le poisson ayant encore le leurre en gueule, il peut faire gravement rentrer l’hameçon dans votre main lors de sa chute. Il sera donc recommandé de le maintenir en position verticale par le fil ou par la tête plombée pour la pause. Encore ici, attention à l’hameçon ! Une autre solution pour les plus gros sujets sera d’employer un fish grip. Bien utilisé, ce type d’accessoire n’endommage pas le poisson si vous maintenez celui-ci à l’horizontale avec la main sous le ventre et autorise une relâche dans de bonnes conditions.

 

Jolie vieille prise au Pulse Yum

 

La vieille : un partenaire de jeu fantastique !

Pour le pêcheur sportif, la vieille offre de multiples avantages. C’est tout d’abord une espèce très abondante sur nos cotes et il n’est pas rare de pouvoir en pêcher un grand nombre dans la même journée.

 

Preuve de l'abondance de la vieille : un triplé  aux leurres souples !

 

Elle permet ainsi aux débutants d’apprendre à manier ses leurres très rapidement en constatant quelles animations sont les meilleures. Les plus gros spécimens dépassent les 4 kg, des spécimens d’un tel poids constituent de véritables trophées quand on connait la brutalité de leur combat ! Même des vieilles de 1 à 3 kg sont  de farouches adversaires capables de véritablement cintrer votre canne ! Sa livrée et ses couleurs toujours différentes d’un poisson à l’autre est également un véritable plaisir pour le pêcheur souhaitant garder le souvenir de sa prise avec une belle photo avant de la relâcher.

 

La vieille offre des combats d’anthologie !

 

En somme, l’idéal pour le pêcheur aux leurres souhaitant une pêche fun rythmée par des combats d’anthologie. Mais aussi l’occasion de faire de magnifiques photos avant la relâche!

 

Cette vieille est repartie en pleine forme dans son élément !

 

24/10/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, SORTIE PECHE, TEAM FLASHMER