Pêchez d’autres espèces aux leurres ! Partie 1 : la carpe

En pêche aux leurres en eau douce, les poissons recherchés sont généralement des carnassiers tels que les black bass, les brochets, les sandres, les perches, etc. Il est néanmoins possible de toucher d’autres espèces aux leurres comme par exemple la carpe.

 

Carpe prise au Craw Chunk Yum

 

On sait que la carpe apprécie particulièrement les écrevisses. De véritables friandises pour cette espèce ! Ainsi, les carpistes utilisent régulièrement des bouillettes réalisées à base de ce petit crustacé. Comme pour beaucoup de poissons omnivores, la carpe est opportuniste et dans les milieux très riches en écrevisses, ces dernières peuvent représenter une part importante de leur régime alimentaire. Ainsi, dans les plans d’eau pauvres en dressènes (moules d’eau douce) ou d’autres sources d’alimentation, elle peut se focaliser sur ce crustacé très nutritif et devenir prédatrice. Et avec les imitations très réalistes d’écrevisses existant actuellement sur le marché, il est ainsi possible de pêcher aux leurres ce cyprinidé.

 

AvCarpe prise avc un Craw Chunk monté sur un Baby Boo jigis du team

Tous les plans d’eaux ou les rivières ne se prêtent pas à la pêche de la carpe aux leurres. Il est en effet nécessaire qu’il y ait une forte concentration d’écrevisses américaines conjugué à un manque d’autres sources alimentaires pour qu’elles en consomment presque exclusivement. Notez également qu’une très forte densité de carpes contribue également à ce phénomène.

Beaucoup de pêcheurs aux leurres souples ont aussi pris des carpes sur des shads, des finess ou des grubs imitant pourtant un alevin. Bien que plus anecdotique, cela prouve néanmoins que ce cyprinidé peut même devenir carnassier et consommer du poisson fourrage. C’est ainsi ce qui est arrivé à Colin lors de notre dernier séjour en Espagne avec un Ribster Lunker City.

 

Les imitations d’écrevisse

Conçues initialement pour le black bass qui en consomme régulièrement, il existe de nombreux modèles de leurres souples imitant une écrevisse (craws en anglais). Voici une sélection de produits disponibles dans le catalogue Flashmer qui correspond parfaitement à la pêche de la carpe :

 

        Crawbug YumCrawbug Yum

D’un réalisme saisissant, la Crawbug Yum imite à la perfection une petite écrevisse. Son corps hyper souple est imprégné à cœur du nouvel attractant Yum F2 et possède une forte teneur en sel. Avec sa solide queue annelée permettant un armement en texan et son corps creux pouvant accueillir un plomb ou de l’attractant, la Crawbug peut être aussi bien monté en texas rig, sur une tête plombée ou comme trailer de rubber jig. Signalons que sa petite taille (6 cm) ainsi que son réalisme extrême la rendent particulièrement intéressant pour la pêche spécifique de la carpe.

 

 

Voici quelques illustrations de montages pour la Crawbug Yum :

Montage texas rig invisible avec une Crawbug Crawbug en tailer d'un Football Head Jig Crawbug en montage texan

 

            Chunk YumChunk Yum

Cette imitation figurative d’une écrevisse a été développée pour produire une nage lente et coulée très spécifique. Par leur grande portance dans l’eau, les larges pattes ondulent dans une nage planante en revoyant de fortes pulsations. D’une grande souplesse, les extrémités imitant des pinces agissent alors comme une véritable provocation pour le prédateur. Elle est enrichie à cœur d’attractants et possède une importante teneur en sel au sein même de sa matière (L.P.T. – Live Prey Technology). Un must utilisé en trailer d’un rubber jig pour les pêches lentes à gratter ! Notez d’ailleurs que le Chunk a permis à Alton Jones de remporter le Bass master Classics en 2008.

 

Le trailer parfait pour un rubber jig :

 

Chunk Yum en trailer d'un Football Head Jig Chunk Yum en trailer d'un Panhead jig

 

 

           Craw Chunk YumCraw Chunk Yum

Cette petite écrevisse de 7 cm est très originale puisque ses pinces surdimensionnées vibrent intensément à la récupération. Leurs lourdes extrémités agissent à la façon de paddles de shads et émettent de fortes pulsations attractives. Elle est hyper efficace en montage texan ou carolina maniée avec des petits sauts prés du fond. Elle s’avère aussi excellente pour le flipping sous les obstacles. A l’usage, son corps charnu est parfait en trailer d’un jig tel que le Baby Boo Jig pour les pêches à gratter. Comme tous les leurres Yum, la Craw Chunk est imprégnée à cœur d’un attractant chargé en enzymes naturels attirant les poissons sur de grandes distances et permettant une meilleure prise en gueule du leurre.

 

 

Carpe au Craw Chunk monté sur un Baby Boo Jig

 

Avis Etienne Goletto

La Craw Chunk Yum marche très bien sur les carpes. J’ai ainsi pris plusieurs carpes à vue en l’associant avec un Baby Boo Jig. Le coloris le plus prenant est assurément le Crawdad. Nous avons d’ailleurs remarqué qu’elle était encore plus efficace sur cette espèce lorsqu’on la monte avec la couleur orange sur le dessus. Cette teinte doit leur rappeler celle des écrevisses américaines dont elles se nourrissent.

 

 

           Pure Craw Bass Assassin

Pure Craw Bass Assassin

Encore une imitation figurative d’une écrevisse particulièrement efficace !  Grâce à ses larges pattes offrant une grande surface de contact avec l’eau ainsi que son extrême souplesse, cette craw est attractive même lors d’animations micrométriques. Parfait pour les carpes !

Le corps salé rappellera la structure même d’une véritable chair. Associé au puissant attractant Bang, le poisson la conservera plus longtemps en gueule, permettant ainsi un bien meilleur ferrage. Une craw qui gagnera à être montée seule en texan ou comme trailer d’une rubber jig. Pour la pêche spécifique de la carpe, nous vous recommandons néanmoins de raccourcir la queue pour les montages en trailers afin d’offrir une bouchée plus adaptée à sa gueule.

 

 

 Animation d’une craw pour la carpe

Que ce soit en rivière ou sur un plan d’eau type lac ou étang, l’animation sera une « pêche à gratter » minimaliste. Dans un cours d’eau, il sera possible de s’aider des courants en ne faisant que guider le leurre. Dans les eaux closes, celui-ci sera manié avec de légers tremblements et de petits sauts très doux. L’association de votre craw avec un rubber jig tel que le Football Head jig Lunker City ou encore le Boo Jig permettra un maniement encore plus lent. En effet, la jupe ralentit la descente de votre leurre et les brins en silicone continuent à vibrer même à l’arrêt. Dans les zones les moins profondes (shallows), nous vous conseillons d’utiliser le Panhead jig Lunker City dont la tête en forme de palet lui donne une nage très planante.

 

 

Il sera également possible d’utiliser un Baby Boo Jig dont le poids réduit (8.75 g) ainsi que la jupe très fournie (60 brins de silicone Bio Flex) permettra une animation très lente. L’autre avantage non négligeable d’utiliser un rubber jig sera sa brosse anti-herbes en nylon ou en acier protégeant l’hameçon qui permettra la pêche dans les milieux les plus encombrés (ex : herbiers).

 

 

Carpe au Craw Chunk monté sur un Baby Boo Jig

 

Nous vous conseillons de garder une légère tension dans le fil après le lancer afin de bien ressentir le contact avec le fond ou les touches à la descente. Il est d’ailleurs fréquent que la carpe gobe littéralement votre leurre dès le contact avec le substrat. Le maniement sera juste constitué de petites tirées du poignet bien détachées afin de laisser le temps à votre rubber jig associé à sa craw de bien se reposer à chaque fois sur le substrat. Ces petits bonds sur place feront bouger les pinces et imiteront la position de défense d’une véritable écrevisse à l’approche d’un danger. Cette évolution lente ressemblera ainsi parfaitement à celle de ce crustacé.

 

Belle carpe prise par Colin avec un Craw Chunk

 

Dans les eaux les plus claires, il sera même possible en étant très discret de pêcher la carpe à vue. C’est ainsi ce que nous a expliqué Etienne Goletto lors du compte rendu de son dernier séjour en Espagne :

 

Carpe de 82 cm à la Craw Chunk montée en texanAvis Etienne Goletto

Après avoir pris une commune de 70 cm avec une Craw montée sur un Baby Boo jig, je décide d’attaquer les carpes à vue avec une Craw Chunk coloris « Crawdad » seule montée en texan. Derrière un caillou une belle me descend dessus. Je suis à 3/4 m d’elle mais elle ne semble pas m’avoir capté, la craw file vers le fond sur sa trajectoire et la carpe fonce dessus, quelques micro animations et je vois sa bouche s’ouvrir : PENDU ! Le départ est immédiat et je dois rapidement aller sortir ma tresse des roseaux dans la berge en face. Mais elle est toujours au bout et après avoir descendu 300m avec elle je peux enfin l’attraper. Une magnifique commune de 82 cm, un beau coup de ligne à vue au ls !

 

Un poisson aussitôt libéré après la photo !

Un poisson aussitôt libéré aprés la photo !

 

Une pêche pleine de promesses !

Prendre une nouvelle espèce aux leurres est toujours enthousiasmant ! Cette pêche n’en est qu’à ses débuts mais semble prometteuse. Avec les multiples leurres souples de type « craws » actuellement disponibles, il est évident que cette technique réserve de belles surprises. Peut-être même sera-t-il possible d’en prendre aux leurres durs comme avec la superbe imitation d’écrevisse proposée par Yo-Zuri : la 3DB Crayfish ? D’ailleurs, notre team envisage déjà avec enthousiasme de se concentrer sur la recherche spécifique de la carpe lors de prochaines cessions. Et avec un poids pouvant atteindre plus de 40 kg ainsi qu’une puissance en combat impressionnante, cette espèce a effectivement de quoi faire rêver tous les pêcheurs aux leurres. Comme le dit Etienne : la carpe aux leurres, ça envoie !

 

23/08/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER