Shads : pêche en linéaire en bateau

Pêcher léger

Comme son nom l’indique, cette technique consiste à récupérer son shad au moulinet sans animation. Mais sous son apparente simplicité, la pêche en linéaire d’un bateau est bien plus subtile qu’elle ne parait. Le premier secret de cette technique est de pêcher beaucoup plus léger que dans des pêches verticales. On le sait : moins un leurre souple est plombé, meilleure est sa nage. Son évolution dans l’eau peut être ainsi beaucoup plus lente et il n’est pas nécessaire de récupérer le shad rapidement pour éviter qu’il ne s’accroche au fond. Il peut ainsi nager à faible vitesse sans piquer du nez, comme s’il était en suspension dans la couche d’eau. De même, en diminuant la plombée, le shad développe un rolling plus important, ce qui le rend bien plus attractif. Par rapport à des techniques rapides visant des poissons actifs telle que la traction, cette évolution lente et naturelle s’avère particulièrement intéressante sur les poissons méfiants ou éduqués ou lors de conditions difficiles (eaux très claires, forte luminosité, mer très calme, etc.)

 

Prise au Yum Pulse

 

L’astuce pour pêcher plus léger est en fait de profiter de la dérive du bateau (ou du kayak), que celle-ci soit due au vent ou aux courants. En lançant au devant de votre dérive (ou lancer aval), le shad n’est pas tracté par votre embarcation. Il coule sans en subir l’influence et les poids utilisés peuvent ainsi être beaucoup plus légers. Avec peu de courants, il est ainsi possible de pêcher dans plus de 20 m de fonds avec une tête plombée d’une vingtaine de grammes à peine ! Mais le bateau avançant sur le leurre, il est tout d’abord difficile de savoir quand le leurre atteint le fond. Généralement, cette étape se traduit pas une ligne se détendant soudainement. A partir de ce moment, il sera possible de ramener le leurre à proximité du substrat en reprenant de temps en temps contact avec le fond. Avec un peu d’expérience, il sera également possible de rester dans une couche d’eau spécifique en trouvant la bonne vitesse de récupération. Cette stratégie peut être très intéressante pour des poissons en suspension dans l’eau qui ont été visualisés au sondeur.

 

Prise avec un sondeur

 

Une des principales difficultés de cette technique est que le pêcheur doit compenser la dérive du bateau en récupérant plus rapidement son shad qu’à l’accoutumée. Ramené trop rapidement, le shad montera dans les couches d’eau et ne restera pas à proximité du substrat. Avec une récupération trop lente, le shad bougera peu et aura tendance à accrocher. En fait, cette technique demande une grande finesse  de la part du pêcheur car les sensations sont amoindries. Il sera de même nécessaire d’utiliser une canne sensible et très résonnante afin de détecter chaque contact avec le fond ainsi que la moindre touche.

 

 

Yo-Zuri Super Braid 8

 

Une tresse en 8 brins en petits diamètres comme la Cobra 8 Flashmer en Ø 0.7 ou Ø 0.10 ou la Superbraid 8X Yo-Zuri en PE # 0.8 ou 1 seront privilégiées pour mieux fendre les courants et avoir un meilleur contact avec le leurre. Le shad avançant lentement avec cette technique et le poisson ayant tout son temps pour déjouer le piège, un bas de ligne très fin en fluorocarbone sera également privilégié. Ainsi, certains pêcheurs (ex : Méditerranée) descendent jusqu’à du Ø 0.23 pour leurrer le poisson dans des eaux très claires ! Pour le choix de votre fluorocarbone, nous vous recommandons le Super Fluorocarbon Asso ou encore l’Invisible Clear Asso dont l’indice de réfraction très proche de l’eau vous apportera la discrétion nécessaire.

 

 

Choisir son shad pour la technique du linéaire

La technique du linéaire consistant en une récupération relativement lente, il sera recommandé d’utiliser des shads dont le paddle vibre à la moindre animation. De même, ce leurre gagnera à développer un fort rolling même lorsqu’il est ramené très lentement. Enfin, la matière même du shad devra être d’une grande souplesse afin d’offrir une plus grande mobilité lors de la nage. Notez d’ailleurs que cette particularité fait que le carnassier le garde également plus longtemps en gueule, – ce qui optimise votre ferrage.

Voici une sélection des meilleurs shads pour la technique du linéaire :

Yum Pulse

 

 

Pulse Yum: Nouveaté 2017, ce shad est un incontournable pour cette technique. Il vibre et développe un fort rolling même aux plus basses vitesses de récupération. Le top pour le linéaire !

 

 

Die Dapper Bass Assassin

 

 

Die Dapper Bass Assassin : Une structure très tendre rappelant celle d’une proie vivante. Chargé en sel et en attractant. Un must have pour cette technique !

 

Sea Shad Bass Assassin

 

 

 

Sea Shad Bass Assassin: une queue ultra fine et souple qui fait vibrer sa caudale à la moindre sollicitation.

 

 

 

Turbo Shad Bass Assassin

 

 

 

Turbo Shad Bass Assassin : De petite taille, ce shad produit des vibrations intenses grâce à l’inclinaison à 45 ° de son paddle et sa matière très nerveuse.

 

 

 

Dans les milieux encombrés, nous vous recommandons chaudement les shads prémontés en texan Flashmer. Ces shads sont particulièrement souples et nagent même aux plus faibles vitesses de récupération, ce qui est très important pour cette technique :

 

Blue Equille

Illustration pêche en linéaire avec un Blue Equille

 

Prise au Blue Equille

 

Blue Shad

Illustration pêche en linéaire avec un Blue Shad

 

(Pour le choix des grammages en fonction des profondeurs rencontrés, voir les recommandations des prochains chapitres)

 

Pêche en linéaire

 

Faibles fonds

Dans les zones les moins profondes nommées aussi shallows (50 cm à 1 m), il sera possible d’utiliser un simple hameçon texan lesté. Ce dernier pourra être plombé sur la hampe avec du fil de plomb ou encore grâce à l’ingénieux système du Belly Weight lunker City (5, 7, 10 et 14 g). Il est également possible d’utiliser des inserts plombés fichés directement dans le corps du shad (Insert Weight Lunker City : 1,3 et 2,6 g)

Insert Weight Lunker City

 

Dans les zones présentant de très faibles profondeurs (1 à 3m), il sera nécessaire de très peu plomber votre shad. Il peut s’agir de plages plates, d’estuaires, de parcs conchylicoles, d’étangs salins, etc. Celui-ci doit néanmoins pouvoir être lancé suffisamment loin dans ces secteurs peu profonds offrant une grande visibilité aux poissons. Dans de tels fonds, une tête plombée de 3 à 10 grammes en moyenne suffira pour un shad de 10 à 12 cm. Pour le linéaire, nous vous recommandons ces modèles :

 

Tête plombée Dart Lunker City

 

 

Tête plombée Dart Lunker City (3.5 / 5.25 et 7 g): la répartition du poids dans le corps même du leurre permet une nage horizontale parfaite.

 

Tête plombées Safety Flashmer

 

 

Tête plombées Safety Flashmer : Avec leurs ouïes surmoulées, ces têtes offrent une bonne portance aux leurres. Une partie du poids étant déportée à l’intérieur même du corps par l’ergot de maintien en plomb, la nage est plus horizontale. A utiliser dans ces fonds en 2,5 / 6 et 9 g

Tête plombée Spin-lock

 

 

 

 

Tête plombée Spinlock : une tête très légère (3 g) mais possédant un hameçon 3/0. Idéal pour les zones shallows !

 

 

LinkerGrip Dart Head

 

Si vous souhaitez utiliser un shad prémonté en texan, nous vous recommandons le Blue Shad 8 cm (10 g). Le Blue Equille Jr en 10 g (110 mm) sera également excellent. Notez d’ailleurs qu’il est possible de doter le Blue Equille  d’une tête de 7 g vendue séparément.

 

Blue Equille Jr

 

Bar Bar

 

Fonds moyens entre 3 et 20/25 m de profondeur

Ici encore, plus votre tête plombée sera légère et plus votre shad nagera de façon attractive. Il sera néanmoins nécessaire de s’adapter aux marées, aux courants ou encore à la vitesse de dérive. Selon les conditions, une plombée de 10 à 30 g s’avère suffisante, – 10 à 20 g étant une bonne moyenne par conditions calmes.

Bar pris au Blue Equille

 

Dans ces fonds moyens, le tout nouveau Pulse Yum s’est révélé hyper efficace manié en linéaire. Retrouvez ici l’avis de notre team :

 

Bar pris au Yum PulseAvis Alexis Chatelain :

Ce qui distingue le Pulse Yum des autres shads est qu’il est très souple tout en étant solide. Sa structure est particulièrement nerveuse mais elle réagit pourtant à la moindre animation. La queue maintenant la caudale est ainsi très fine et possède même une nervure transversale pour encore plus de souplesse. Associée à son paddle rond très large, le Pulse brasse donc énormément d’eau, même aux plus faibles vitesses de récupération.

En pleine journée, j’ai eu d’excellents résultats avec la technique du linéaire en bateau sur le bar avec les coloris Sinful shad, Grey Flake Shad ou encore l’Houdini. Ce sont mes couleurs préférées !

 

Voici quelques conseils concernant les têtes plombées à utiliser avec le Pulse Yum :

Têtes SafetyConseil du team :

Dans des fonds peu importants, j’utilise les Têtes Safety de 9 à 21 g. Elle est vraiment réaliste et amplifie le rolling naturel de ce shad. Son ergot de maintien est très pratique et son hameçon court laisse un maximum de souplesse au leurre. J’apprécie également la Tête Skud qui, grâce à sa forme effilée fend bien les courants et rejoint plus facilement le fond que d’autres plombées à poids égal.

 

 

Bar pris par Alexis Chatelain

 

En pêchant en linéaire à proximité du fond, les accroches dans les roches ou les algues (ex : laminaires) sont fréquents. Il est possible alors possible d’utiliser le montage texan associé à la tête du Blue Equille pour le Pulse Yum :

 

Blue Equille

Avis Alexis Chatelain :

Je vous conseille d’associer le Pulse avec la tête plombée du Blue Equille. Ayant la même section et l’hameçon texan se plaçant parfaitement dans le leurre souple, l’ensemble est parfait. On dirait presque que cette tête plombée est faite pour le Pulse ! Pour la technique du linéaire en bateau, je vous la recommande en grammages 15, 25 et 36 g ce qui permet de pêcher à toutes profondeurs sans crainte d’accrocher. J’en ai donné plusieurs à des amis qui ont « cartonné » avec. Une astuce que je vous recommande chaudement !

 

Dans de tels milieux encombrés, il sera également possible d’utiliser les shads prémontés en texan Flashmer. Nous vous conseillons le Blue Shad en taille 10 cm avec une tête de 15 ou 20 g ou en taille 12 cm avec une tête de 25 ou 36 g. Le Blue Equille sera utilisé avec des têtes de 15, 25 ou 36 g.

 

 

Prise d'un Lieu

 

Lieu pris au Blue Equille

 

Avis Etienne Goletto :

Lors de notre séjour en Irlande, la technique du linéaire a été celle qui nous a rapporté le plus de lieus. C’est surtout avec le Blue Equille récupéré lentement que nous avons fait le plus de poissons. Même nos amis se servaient dans notre stock tant il était efficace juste ramené linéairement. Une technique très simple et particulièrement productive que nous vous recommandons avec ce leurre !

 

 

 

Au-delà de 25 / 30  m de profondeur, la pêche en linéaire sera plus difficile à utiliser. On lui préfèrera la technique de la traction, la pêche à gratter ou encore la verticale. Bien pratiquée, cette pêche en linéaire est d’une redoutable efficacité lorsque les conditions sont très calmes et que les poissons semblent peu actifs. Elle est ainsi hyper efficace dans des fonds peu importants quand les eaux sont cristallines et que la mer est lisse comme un lac. Une technique qui est parfaitement complémentaire à celles plus couramment utilisée et qui peut dans de nombreuses circonstances vous sauver de la bredouille. Une arme que tous les pêcheurs sportifs aux leurres devraient posséder !

 

Lieu

21/07/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES