Mini leurres de surface pour poissons difficiles

Prise au mini-leurre

 

Il est fréquent que les poissons refusent des leurres de surface de taille « classique ». Ainsi, en début de saison, lorsque les prédateurs sont focalisés sur les alevins de l’année, une trop grosse imitation sera refusée alors qu’un leurre de surface plus petit permettra de déclencher une attaque. C’est aussi le cas durant les périodes estivales quand la mer est très calme et que les températures sont élevées. L’eau est alors d’une grande transparence et les poissons sont alors particulièrement méfiants. Dans les zones de très faibles profondeurs comme les parcs conchylicoles, les carnassiers sont également plus craintifs et peuvent systématiquement refuser un leurre de grande taille. Dans tous ces cas, un petit leurre de surface bien manié peut vraiment faire la différence !

 

Mini leurre Zara Puppy Spook Heddon

 

Avec ses 7 cm pour 7 g, le Zara Puppy Spook Heddon est ainsi d’une redoutable efficacité lors de conditions difficiles. Avec sa nage bien à plat, ce stickbait est très simple à faire nager en walking the dog. A la moindre impulsion du poignet, il exécute très facilement de vifs écarts latéraux. Il peut également être récupéré très lentement en détachant bien les twitchs  et en rendant bien la main pour qu’il exécute des long slides. En couvrant une plus large surface, il permet ainsi d’insister sur un poste prometteur et de décider les poissons les plus apathiques.

 

Mini leurre Zara Puppy Spook

 

Mini leurre Zara Puppy

Avis du team :

Malgré son absence de billes ou de système de transfert de masse au lancer, le Zara Puppy se lance extrêmement bien. C’est même étonnant qu’un aussi petit leurre atteigne de telles distances de lancers ! C’est certainement dû à sa bonne densité ainsi qu’à son aérodynamisme qui lui permet de parfaitement fendre l’air. Il est également à noter qu’il est particulièrement bien équilibré et qu’il ne se met pas de travers lors des lancers. Il reste ainsi bien en ligne comme une flèche, ce qui optimise encore les distances atteintes.

 

Prise au Zara Puppy Spook

 

La taille réduite du Zara Puppy Spook est un véritable atout pour décider des poissons rétifs. En effet, ces petites proies sont plus faciles à chasser pour les prédateurs et ne nécessitent pas trop de dépenses d’énergie. Tous les pêcheurs connaissent le principe du « downsizing » consistant à réduire progressivement la taille du leurre. Une autre stratégie efficace est de choisir de pêcher avec un petit leurre tel que le Zara Puppy dès que les conditions sont trop calmes, par eaux cristallines ou encore dans les zones de faibles profondeurs (shallows). L’intérêt est surtout ici de pouvoir continuer à pêcher avec un leurre de surface même lorsque  les conditions ne s’y prêtent pas, – y compris en entrée de saison avec des eaux encore fraîches. Car après tout, le rêve de tous les pêcheurs aux leurres n’est-il pas de voir une attaque en surface sur son leurre ?

 

parcs conchylicoles

 

 

Avis d’Alexis Chatelain :

J’aime utiliser le Zara Puppy Spook ou le Tiny Torpedo Heddon sur les parcs à huitres quand il n’y a pas de vent. Ils sont parfaits quand c’est le calme plat car ce sont des leurres discrets. Dans de telles conditions, des leurres plus gros et plus bruyants ont en effet tendance à effrayer les poissons. De même, leur petite taille correspond parfaitement aux proies présentes sur les parcs (ex : athérines)

 

 

 

L’autre atout du Zara Puppy Spook est d’être parfaitement silencieux car il ne possède pas de billes. Notez d’ailleurs qu’il existe très peu de stickbaits dépourvu de systèmes bruiteurs sur le marché français. Quand rien ne bouge en surface, de trop fortes sonorités normalement prévues pour attirer les carnassiers peuvent avoir l’effet inverse et les effaroucher. Ce stickbait est donc  parfait pour des zones de très faibles fonds et par eaux claires comme c’est fréquemment le cas dans les étangs littoraux, les estuaires ou les parcs conchylicoles (huitres, moules).

 

Organes de perception du son

 

L’absence de sonorité est également un avantage dans les zones à forte pression de pêche. En effet, il a été prouvé que les bars peuvent s’éduquer. Ainsi, ces poissons vivant en bancs, si l’un d’eux émet des signaux de détresse une fois pris, le reste du groupe associera les ondes émises par le leurre comme un danger potentiel. Il est alors fréquent de voir un poisson suivre ou taper dans le leurre gueule fermée quand celui-ci est billé. La différence de résultats entre un gros leurre très sonore et un petit stickbait silencieux comme le Zara Puppy Spook Heddon peut alors être impressionnante ! Ce fut ainsi le cas en entrée de saison pour notre team qui a réussi à prendre de nombreux bars en surface malgré les eaux encore froides. C’est en fait l’association de la taille réduite et de l’absence de sonorité du Puppy qui le rendent si efficace quand rien ne semble vouloir mordre. Et quand on sait qu’il est particulièrement économique, c’est vraiment un leurre à posséder dans sa boite !

 

walking the dog

 

Avis Alexis Chatelain :

J’aime manier le Puppy lentement avec un walking the dog bien décomposé entrecoupé de quelques pauses. Si je remarque une attaque manquée, j’accélère mon maniement sur quelques mètres. Si rien ne se produit, j’effectue une pause et je fais vibrer mon scion afin que le leurre tremble sur place pour déclencher une nouvelle attaque.

 

Un autre petit leurre de surface a également permis aux membres de notre team de toucher de nombreux poissons en début de saison : le Tiny Torpedo Heddon. Ce minuscule prop bait de 5 cm à peine pour 7 g possède une hélice en queue qui, sur simple récupération linéaire brasse l’eau en créant un chapelet de bulles attractives, un fort sillage ainsi que des perturbations en surface qui attirent les prédateurs. Cette hélice se mettant en action à la moindre sollicitation, il est possible de le récupérer en stop and go très courts afin d’insister sur une zone porteuse.

 

Mini leurre Tiny Torpedo Heddon

 

Lors d’une récupération plus longue, la rotation de l’hélice apporte au corps de section ronde un léger balancement sur son axe. Ce rolling très rapide ressemblant à un tremblement présente alternativement les flancs du leurre. Celui-ci est particulièrement attractif car il donne l’impression au prédateur d’une proie affaiblie mourant en surface. Ici encore, la très petite taille du Tiny Torpedo rend ce leurre particulièrement efficace sur les poissons difficiles et méfiants. Soyez prévenus : les attaques sur ce leurre sont généralement très violentes.  Adrénaline garantie !

 

Prise au Tiny Torpedo Heddon

 

Mini leurre Tiny Torpedo Heddon

 

Avis d’Alexis Chatelain :

Concernant  le Tiny Torpedo Heddon, j’aime l’animer par de franches tirées amples de 40 cm à plus d’un mètre qui font tourner son hélice caudale en alternance avec des pauses. Il émet alors un son très discret avec une trainée de bulles attractives. Même s’il est de petite taille, il est étonnant de constater qu’il permet de toucher de beaux poissons qui n’avaient pas réagi à des leurres de surface plus grands.

 

 

Prise au mini leurreBeaucoup de journalistes ont écrit qu’il est inutile de pêcher le bar en surface quand les eaux sont encore froides en entrée de saison. Rien de plus faux puisque notre team a fait de nombreuses prises dans ces circonstances avec du Zara Puppy Spook, du Torpedo, etc. S’il est vrai que des stickbaits de tailles classiques peuvent être systématiquement refusés, des petits leurres de surface peuvent clairement faire la différence dans ce genre de situation.

Ce mythe du seuil de températures est en fait bien plus lié à la taille des proies présentes qu’au fait de pêcher en surface ! N’hésitez donc pas à utiliser de petits stickbaits ou de minuscules propbaits comme le Zara Puppy Spook ou le Torpedo en mer quand les conditions sont difficiles et que les poissons semblent méfiants !

23/06/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS