Teasers : savoir les utiliser (partie 1)

Un teaser est une petite imitation placé sur la ligne devant votre leurre. Il peut s’agir d’un petit streamer, de plumes, d’octopus, d’un finess, d’un shad, etc. Le choix est vaste ! Mais comment choisir le bon teaser en fonction de sa technique de prédilection et surtout, comment l’utiliser ?

 

Prise avec un teaser

 

Les avantages du teaser

L’intérêt du teaser est tout d’abord de proposer une seconde imitation plus petite qui n’aurait pu être utilisée seule à cause de son faible poids. C’est un réel avantage quand les prédateurs sont focalisés sur de toutes petites proies et qu’ils refusent les imitations de grande taille. C’est ainsi le cas en début de saison lorsque les alevins de l’année sont en grand nombre et que même les plus grands carnassiers se concentrent sur cette nourriture facile et disponible en grande quantité. En Atlantique, dès les premiers beaux jours, les bars peuvent ainsi chasser exclusivement des poissonnets et il est parfois difficiles de les faire mordre sur des leurres dépassant quelques centimètres à peine. En Méditerranée, les pélagiques tels que les bonites ou même les thons sont fréquemment focalisés sur des bancs de petites sardines ou d’anchois juvéniles. Et lorsqu’on est confronté à de telles situations, un teaser est bien souvent l’unique solution pour les faire mordre.

 

Prise avec un teaser

 

L’autre avantage du teaser n’est pas uniquement de proposer une seconde imitation plus petite. En reproduisant un alevin poursuivi par un prédateur, il imite artificiellement une chasse. Les carnassiers étant conditionné dés leur plus jeune âge à un réflexe de prédation basé sur la concurrence alimentaire, un teaser démultiplie ainsi l’attractivité de chacun des leurres. Il engendre une agressivité que beaucoup de pêcheurs connaissent bien : l’effet chasse ! Cette excitation alimentaire peut ainsi faire perdre toute méfiance à un prédateur et l’inciter à mordre même s’il n’a pas faim.

 

Pour quels poissons ?

Beaucoup pensent que les teasers sont réservés aux petits poissons de type sévereaux ou maquereaux. Rien de plus faux. En fait, toutes les espèces prédatrices sur la planète apprécient les teasers, – y compris les plus grands spécimens ! Ainsi, les gros lieus adorent les teasers présentés devant un jig ou une cuiller lourde, – et en particulier les finess et les octopus ! Ainsi que nous l’indiquions auparavant, même les plus grands pélagiques y sont également réactifs quand ils se focalisent sur de petites proies. La sériole ou encore le sabre apprécient ainsi les octopus monté sur les inchikus. De même, on utilise fréquemment des chaines de calamars flappant en surface pour évoquer une chasse en pêche au gros hauturière.

 

Pêche au gros

 

Plus communément, le bar aime particulièrement les teasers car cette espèce grégaire vivant en banc a l’habitude de la concurrence alimentaire de ses congénères. Un teaser placé devant un leurre de surface ou un shad évoque donc un concurrent en train de chasser. Les bonites rendues difficiles par une trop forte pression de pêche ou concentrées sur les alevins de l’année sont également très sensibles à un leurre monté en sauteuse. C’est d’autant plus le cas pour les plus petits pélagiques tels que les bonitous car leur poids ne dépasse pas les 2 kg et leur gueule est étroite. Les sparidés tels que les dentis, les pagres ou encore les pageots sont également très réceptif à un leurre monté en teaser , – et plus particulièrement les octopus.

 

Prise avec un teaser

 

Comment monter un teaser devant un leurre ?

Afin de placer votre teaser sur votre ligne, nous vous recommandons deux nœuds : le nœud du chirurgien et le nœud drooper loop. Le teaser est généralement placé 40 à 60 cm devant le leurre terminal.

 

Noeud de Chirurgien

Le nœud de chirugien :

Le nœud de chirurgien offre l’avantage de laisser plus de liberté au leurre et ainsi de lui conférer une nage plus réaliste grâce à la petite empile en nylon le rattachant au bas de ligne. Il est également très facile à faire. Il est néanmoins un peu plus fragile que le drooper loop. Prenez votre bas de ligne et l’empile que vous souhaitez y attacher. Faites une boucle et passez-y 3 fois les deux brins. Humidifiez et tirez uniformément les brins. Coupez l’excédent de l’empile. Nous vous conseillons de mettre le teaser sur l’empile avant de faire ce nœud car si l’avançon est court, vous n’aurez pas suffisamment de nylon pour l’attacher.

 

Noeud Drooper LoopLe nœud drooper loop :

Ce nœud est particulièrement robuste grâce à la ligne doublée et provoque moins d’emmêlements du leurre avec le bas de ligne. Après avoir enfilé votre teaser sur votre bas de ligne, formez une boucle simple autour de lui. Prenez une des spires et faites 3 boucles à l’intérieur même de la première boucle. Prennez le bas de la grande boucle et passez dans la spire centrale avec le teaser. Avant de serrer, vous pouvez régler la taille de votre boucle (leurre accolé ou boucle plus lâche). Humidifiez et tirez. Vous devez avoir 3 spires bien parallèles de chaque coté. Votre nœud est prêt !

 

Daurade

 

 

Conseil Flashmer :

En eau douce, la réglementation impose aux pêcheurs de n’utiliser que « deux hameçons ou trois mouches artificielles au plus » (article R*236-30)

Pensez-y lorsque vous réaliserez un montage doté d’un teaser !

 

 

 

 

 

Quel type de leurre peut servir de teaser ?

À part les poissons nageurs, presque tous les petits leurres peuvent servir de teasers. Il est néanmoins nécessaire que la taille de ce dernier corresponde à celle de votre leurre afin d’éviter de brider sa nage. Devant un shad de 10 à 15 cm, une imitation de quelques centimètres sera ainsi privilégiée. S’il précède un leurre lourd (jig, gros shad lourdement plombé, inchiku, etc.), le teaser pourra être plus grand. Tout est ici affaire de proportion ! Pour l’utilisation d’un leurres souple, nous vous recommandons d’utiliser des modèles ayant une matière résistante afin d’éviter qu’elle ne se déchire trop facilement ou qu’elle ne glisse hors de l’hameçon.

  • Plumes et streamers:

Le choix est très vaste puisque tous les bas de ligne plumes Flashmer dotés d’hameçons à œillet peuvent être utilisés ! Vous avez ainsi la possibilité d’avoir des teasers de toutes formes et conçus avec une multitude de matériaux : plumes, tinsels, mylar irisé, fibres synthétiques, etc.

 

Prise avec un teaser

 

Les avantages de la plume comme teaser sont multiples. Très légère, celle-ci ne bride pas la nage de votre leurre et ne fait pratiquement pas perdre en distances de lancer. Une fois mouillée, elle devient très effilée et donc très aérodynamique en vol. De même, elle n’oppose que peu de résistance à la récupération. La plume est également beaucoup plus mobile dans l’eau qu’un leurre souple tout en étant bien plus solide face aux dents des prédateurs. De même, sa capacité à changer de volume en se gonflant et en se rétractant lors de l’animation lui donne une grande impression de vie. Elle est ainsi parfaite pour les poissons éduqués car elle produit des vibrations très subtiles et toujours différentes auxquels les prédateurs ne peuvent s’habituer.

 

Teaser Plume

 

Voici une sélection de bas de ligne plumes possédant des hameçons à œillets et dont chaque plume montée peut donc servir de teaser. Il suffit de couper le bas de ligne au ciseau pour avoir une grande quantité de teasers à un cout hyper réduit :

Bas de ligne Pro Maquereaux

 

Bas de ligne plumes de mer pro maquereaux :

Réalisé par des pêcheurs professionnels avec des plumes de vieux coqs sur hameçons nickelés renforcés au piquant redoutable. Nœud d’attache rouge produisant un signal sang. Longues fibres de tinsels aux reflets métalliques pour une plus grande attractivité. Hameçons : 5 X 2/0 et 7 X 3/0. Idéal pour la plupart des pêches légères à mi-lourd.

Bas de ligne Plumes de Mer Grosse Pêche

 

Bas de ligne plumes de mer grosse pêche :

Plumes de coqs et filament de tinsel holographique. Disponible en 3 X 7/0 ou 5 X 7/0. Ces très grands teasers seront parfaits pour les pêches les plus profondes de gros spécimens car ils offrent une belle bouchée sans opposer trop de résistance aux courants ou lors de la récupération. Idéal pour les pêches des gros lieus sur épave ou dans les tombants, des beaux bars, etc.

Bas de ligne Mouche de Mer

 

 

Bas de ligne mouches de mer :

Plumes de qualité avec filaments de tinsels holographiques aux reflets arc-en-ciel. Très bon rapport qualité prix puisque vous avez 10 hameçons montés ! Disponible en taille 6, 1/0 et 3/0. La taille 6 sera parfaite pour les pêches ultra light et les taille 1/0 et 3/0 sont idéales pour les pêches légères.

Bas de ligne Spécial Bar

 

 

Bas de ligne spécial bar :

Plumes d’une grande souplesse associées avec des filaments torsadés afin de renvoyer encore plus de reflets multidirectionnels. Comme son nom l’indique, un excellent teaser pour le bar. Disponible en taille 3/0 et 5/0

 

Bas de ligne Bonito Bar

 

 

Bonitobar :

Plumes aux coloris originaux. Disponible en 3X 5/0

 

 

Streamer Vif Argent

Streamer Vif Argent

 

Prise au Teaser

Bas de ligne Vif Argent

 

 

Flashmer propose également un streamer d’exception entièrement fait à la main : le Vif argent. Son corps est réalisé en Mylar irisé aux reflets étincelants et d’une queue en fibres synthétiques très solides. Ce streamer est ainsi hyper robuste et les fibres ultra mobiles lui donnent une nage hyper attractive. Des filaments de tinsel situés dans la queue rajoutent encore à la diffusion d’éclats lumineux. Le vif argent est disponible en bas de ligne en tailles 3 X 1/0 et 3 X 12. Il est également proposé en Teaser sur un bas de ligne de 100 cm en Ø 0.40 (3 X 1/0).

 

 

Prise au Teaser

 

Teasers Maxi Vif-Argent

 

 

 

Notez qu’il existe également le teaser Maxi Vif Argent déjà monté sur un bas de ligne de 80 cm en Ø 0.40 avec 3 X 2/0.

 

 

 

Prise au Teaser

Idée de Montage : utiliser le Vif Argent en Streamer !

 

Étiquettes : , , ,
19/06/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TESTS PRODUITS