Ouverture truite 2017 différée

Pour cette semaine d’ouverture, je reçois la visite du petit frère Colin et de notre pote Olivier. Ils sont montés en Haute-Savoie pour profiter des rivières, de la neige et surtout du Leman et de ses corégones ! Après plusieurs semaines de temps froid et venteux nous aurons la chance d’avoir une météo magnifique presque tous les jours et on s’est pris de bons coups de soleil !

C’est le week-end que tous les traqueurs de zébrées attendent depuis longtemps, mais pour nous, la pêche se déroulera sur le Leman, au  calme et sous un grand soleil. La pêche en rivière s’annonce difficile à cause de la fonte des neiges et aller se mettre au milieu de la foule ne nous motive pas vraiment, nous pourrons y aller plus tranquillement dans la semaine. 

Samedi et dimanche les corégones seront bien actifs et nous ferons pas mal de poissons, nouveau record du nombre pour moi le dimanche avec 16 poissons. Le temps est extra avec un lac d’huile permettant de facilement voir les petites touches propres à ce poisson.

Lundi nous passerons la journée à skier, personne sur les pistes et une neige très correcte pour une fin de saison. Colin arrivera même à ramener ses 2 skis entiers ! (cf les vacances de l’an passé : mars 2016)

Le mardi nous faisons « notre » ouverture et nous ne verrons personne de la journée ! L’eau est très froide et sale dans la première rivière où nous nous arrêtons. Je prends quand même ma 1ere truite 2017, un joli poisson que je me suis bien amusé à sortir sur mon combo baitfiness spoolé avec du Asso Ultra-stretch en 20/100.

J’explique les subtilités de la pêche au bouchon en rivière en guidant Olivier qui après quelques trous sans touche sort finalement un chevesne, assez peu coopératif pour la photo !

Devant le peu de résultat nous partons pour une rivière plus petite en espérant trouver une eau plus propice à la pêche. Effectivement c’est beaucoup mieux et au toc nous ferons pas mal de truites dans un cadre magnifique, nous croiserons même plusieurs chamois !

Mercredi et jeudi nous sommes de retour au Leman. Le temps est superbe mais les corégones très difficiles, l’eau est très sale car je pense que le lac a effectué sa « bascule ».

Mercredi j’accompagnais une copine pour essayer de lui faire prendre ses premières féras et malgré les conditions difficiles elle en sortira 2 toute seule, chapeau !

Surtout que Coco n’en aura pas ce jour là, peut être que sa méthode « pêche-sieste » n’est pas des plus efficace…

Nous prenons de temps en temps quelques perches car celles-ci sont aussi intéressées par nos gambes.

Je tente de temps en temps les brochets même si c’est vraiment pas évident en ce moment car ils sont assez profonds et pas très actifs.

Je prendrai une petite touche puis finalement enfin une bonne tape, le 1er de l’année ! Un poisson dans les 75 cm mais ça fait plaisir car les chercher en mars au Leman demande pas mal de patience ! Pas de photos hélas car les autres étaient trop loin.

Vendredi il y a trop de vent pour pêcher correctement au Lac donc nous retournons à la truite. Nous ferons moins de poissons que la dernière fois mais on se régalera quand même, toujours dans un super cadre.

Olivier nous écoute attentivement et il a bien progressé, aussi bien au toc qu’au bouchon

Doublé avec le petit frère 🙂

Samedi on hésite… il pleut et la météo annonce pas mal de vent. Tant pis! On n’est pas en sucre, retour au Leman, la fièvre de corégone nous tient vraiment ! On passe la matinée à pédaler contre le vent pour  se maintenir à la verticale, il fait froid et nos doigts sont gelés mais on prend quelques poissons. Pas de photos avec ce temps mais du coup je vous montre quelques captures de sondeur juste avant la mise au sec. C’est vraiment cool pour cela, les féras, on pêche à « vue » et souvent on prend un poisson que l’on avait vu venir sur la ligne. Parfois avec même le luxe d’annoncer la prise avant même qu’il morde ! (enfin parfois on se prend de bons gros refus quand même…)

On comprend aisément pourquoi il faut que la ligne descende le plus vite possible dès qu’un écho apparaît. En utilisant une ligne fine on n’a pas à lester plus la ligne et on maintient plus facilement la ligne à l’aplomb de la canne. Colin utilisait pour la 1ere fois la tresse Asso Micro Braid 8x et franchement elle est top ! Le diamètre 0,06 mm fait presque peur tant il est fin mais pas de soucis et aucune casse à déplorer sur la semaine.

Nous rentrons quand même assez tôt car le vent forcit et il est vraiment très froid !

Heureusement dimanche pour le dernier jour de nos vacances nous avons de nouveau droit à une météo extra ! On cherche un peu les poissons puis finalement nous trouvons une zone où ils sont bien présents. Les prises s’enchaîneront et Olivier fera sont record au nombre avec 14 poissons. La taille moyenne est sympa et les freins chantent !

Colin s’éclate avec sa canne « home made » TR74 Super Mebaru-L de chez Rodhouse

Prise à la main, pour le sport, mais c’est vraiment une horreur à choper ces poissons !

Toujours combattre en douceur car nos gambes sont montées en 17/100, mais aucune casse à déplorer avec le Fluoro-Casting ASSO

Je ferai le big fish de la semaine avec un 58 cm.

Une dernière sortie au top, dommage que l’on n’ait pas pu rester toute la journée !

Encore une super semaine en excellente compagnie, on a vraiment été gâtés par la météo 🙂 Broc, truites, corégones, perches et ski, on a eu un programme bien chargé ! Trop contents d’être de retour au bord des rivières, ça fait du bien de sentir que l’hiver touche à sa fin. 

Encore quelques semaines et il fera assez jour pour aller pêcher après le boulot 😉

A la prochaine, en vous souhaitant une bonne saison truite !

19/03/2017 | Publié par Etienne Goletto dans ACTUALITE, SORTIE PECHE