Pêche à la volée

Impression

 

=Loups au soft jerkbait 190La pêche à la volée est une technique particulièrement fine bien adaptée aux conditions difficiles (ex : eaux claires, soleil, etc.) ainsi qu’aux poissons méfiants. Elle se pratique dans de vastes zones de faibles profondeurs ne présentant que peu de postes marqués de type estuaires, plages de sable, étangs salins, etc. Des fonds compris entre 1 et 3 mètres s’avèrent parfaits mais il est possible d’utiliser cette technique jusqu’à 5/6 m de profondeur. Les ensembles utilisés sont assez lights car il est nécessaire de pêcher léger et fin pour un maximum de discrétion.

Il est conseillé d’utiliser des cannes courtes (1,80 à 2,10 m) afin de faciliter leur maniement constant au poignet. Leur puissance est comprise entre 6 et 15lb selon les secteurs, autant pour pouvoir propulser de faibles plombées que pour pouvoir combattre de beaux poissons sur lignes fines, – un blank light absorbant mieux les rushs et les coups de tête. Un moulinet de taille 2500 complètera et équilibrera parfaitement cet ensemble.  Une tresse de 7 à 12/100 de bonne qualité (type Cobra 8 Flashmer ou PE-8 Asso) sera doté d’un bas de ligne de 22 à 26 / 100 en fluorocarbone doté d’une bonne résistance à l’abrasion (ex : Premium Asso). Dans le cas d’eaux très claires, celui-ci peut mesurer jusqu’à plus de 3 m pour encore plus de discrétion. Pour cette technique, les leurres utilisés seront des finess montés sur des têtes plombées nageuses.

 

Les finess

Les finess sont des leurres souples dépourvus d’appendices vibratoires et doivent donc être maniés pour être attractifs. Ils possèdent un corps étroit de forme effilée et sont dotés d’une queue simple ou bifide. La forme même de ce leurre est idéale pour un maniement en walking the dog sous l’eau. Ainsi, son profil longiligne est très hydrodynamique et ses flancs hauts et plats poussent beaucoup d’eau à chacune de ses contorsions. Associé au ressort donné par sa matière nerveuse, les ondes de pression émises sont très intenses et attirent les prédateurs sur de grandes distances.

Voici une sélection de finess choisis par notre team :

Fin’s Fish Lunker City : la référence en termes de finess puisqu’il s’agit du tout premier jamais conçu ! Un must pour les pêches à la volée rapides!

Fins Lunker City

 

teteskud6

 

Avis Stéphane Charles :

J’adore le Fin’s! Il est doté d’une matière souple mais très réactive qui accentue son embardée latérale sans pour autant s’emmêler,- même lors de twitchs puissants.

Dans les coloris tirant sur le marron ou le vert (Arkansas Shiner, Green Shiner, Smelt, Ayu), ce leurre m’a permis de prendre de très nombreux poissons. Certainement mon finess préféré pour la pêche à la volée !

 

 

Houdini Shad Yum : un finess très souple et hyper polyvalent puisque la queue est prédécoupée afin de s’adapter aux conditions. Selon les parties enlevées, ce finess coulera plus ou moins lentement et pourra être manié à des vitesses différentes. Il est enrichi à cœur d’attractants L. P.T. Yum et de sel.

YUHS22

 

Split tail Bass Assassin : ultra nerveux, ce finess offre la particularité d’avoir une queue bifide large et massive produisant de très fortes vibrations lors des écarts latéraux du leurre.

Impression

 

Shad Assassin Bass Assassin : un finess particulièrement souple idéal pour les pêches à la volée assez lentes. Un leurre assez dodu qui sélectionne de beaux poissons. Notez que le modèle 10 cm possède une queue bifide alors que les taille 12,5 et 17,5 cm sont dotés d’une large queue simple.

BMSH-385 10 140 60

 

Les têtes plombées nageuses

Afin de pouvoir être jerké, un finess nécessite une tête plombée spécifique. En effet, ce type de leurre ne possède pas de système vibratoire propre et c’est la forme de la tête plombée qui lui apporte sa nage si particulière. Les têtes plombées nageuses sont ainsi conçues pour provoquer de vives embardées latérales (jerk) à votre finesse à chaque tirée sèche (twitch). Comme pour un stickbait, il sera même possible de le faire nager en walking the dog en enchainant les twitchs, mais dans une évolution subaquatique.

15

Il existe différentes formes de tête permettant ce type de maniement. Ainsi, celles dont le corps est affiné et qui possédent une extrémité pointue offrent l’avantage d’une meilleure pénétration dans l’eau. Résultat : votre leurre oppose moins de résistance à la récupération et il peut être manié plus rapidement. Cette forme permet également de pêcher plus profondément à poids égal. Celles avec une face tronquée amplifieront le jerk lors du twitch.

Voici quelques têtes plombées nageuses sélectionnées par notre team :

Impression

 

Tête Dart Head Lunker Grip Lunker City : elle offre l’avantage d’être proposé dans de très faibles grammages (ex : 1,75 et 3,5 g !) et nous vous la conseillons pour les pêches dans de très faibles fonds. Le poids est de même réparti dans le corps du finess, lui apportant une nage parfaitement horizontale. Notez que la partie à insérer dans le corps est composée d’annelures pour un maintien parfait du leurre souple.

 

Impression

TPV 10 140 50

 

Tête vibr’action Flashmer : sa face concave est conçue pour accentuer l’amplitude du jerk de votre finess. Les embardées sont ainsi plus larges et plus vives. Ce type de tête permet de pêcher moins rapidement en couvrant une surface latérale plus large.

Impression

TPK2 10 140 50Tête Skud Flashmer: la forme pointue de cette tête plombée associée aux cotés plats font jerker votre finess à la moindre sollicitation. Elle oppose peu de résistance à la traction et permet de pêcher assez rapidement pour créer des attaques réflexes. Nous vous conseillons de privilégier les plus petits grammages pour la pêche à la volée (3, 5 et 7 g) 

 

TPK-PIC1

Fin’s monté sur une tête Skud Flashmer

 Pêche à la volée : un maniement spécifique

Le principe du maniement de cette technique est d’exécuter une succession de twitchs pour faire nager votre finess en walking the dog sous l’eau. Nous vous conseillons de bien rendre la main à chaque tirée afin de laisser le leurre terminer son embardée latérale. Selon le poids de votre tête plombée, il sera possible de faire varier la vitesse d’évolution de votre leurre.

Impression

8=En récupération rapide avec un finess nerveux (ex : Fin’s ou Split Tail), le principe est de ne pas laisser le temps au poisson de réfléchir. Il s’agit d’une attaque réflexe (reaction bite) où le prédateur s’empare du leurre de peur que celui-ci ne lui échappe. Ce pattern peut être très efficace en cas d’eaux très claires ou quand les poissons ne réagissent pas à des maniements plus lents. Cette technique de prospection rapide est parfaite pour couvrir de vastes surfaces en quête de poissons actifs en mode Power Fishing ! C’est ainsi le cas en dehors de périodes alimentaires ca on s’adresse ici bien plus à l’agressivité naturelle du carnassier qu’à son appétit !

 

Avis Stéphane Charles :

Pour les pêches les plus rapides, je  privilégie des finess très réactifs de 10 cm comme le Fin’s Fish. Je vous conseille d’utiliser des têtes plombées nageuses les plus légères possibles par rapport à la profondeur afin d’optimiser la nage et donc l’attractivité de votre leurre. Selon que vous souhaitiez pêcher plus proche du fond ou plus prés de la surface, il sera possible de faire varier l’inclinaison de votre canne.

 

A l’inverse, en cas de prédateurs difficiles, un maniement plus lent peut faire la différence. Nous vous conseillons d’affiner au maximum le diamètre de votre bas de ligne car le poisson aura bien plus le temps de déjouer le piège. Les finess assez souples comme le Houdini Shad ou le Shad Assassin seront parfait pour cette prospection plus méthodique. Il ne faut pas hésiter à laisser recouler le leurre entre deux tirées, cette descente étant très attractive. Cette technique peut même être utilisée de nuit avec succès.

DSC05146

 Astuce Stéphane Charles :

Lorsque les bars sont difficiles, bien détacher ses twitchs et laisser recouler le finess entre chaque tirée peut faire la différence. Mais même en utilisant des têtes plombées très légères, la vitesse de coulée peut être encore trop importante pour les prédateurs les plus méfiants. Afin de donner encore plus de portance à votre finess, il suffit de le monter à l’envers sur votre tête plombée. Le dos étant généralement plat (ex : Fin’s Fish Lunker City), celui-ci offre plus de portance et votre leurre descend plus lentement dans les couches d’eau, ce qui fait souvent la différence. Une astuce qui est également très utile dans les zones de très faibles fonds.

 

 

22/08/2016 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES