L-Minnow Yo-Zuri : une référence pour la truite !

L-Minnow : des caractéristiques parfaites pour l’ouverture !

Impression

 

Bien que de très petite taille, le L-Minnow Yo-Zuri est particulièrement dense et se lance très bien, quelles que soient les conditions rencontrées (ex : vent). Il est également coulant, ce qui lui permet de mieux supporter les courants puissants. Ces caractéristiques en font donc un poisson nageur idéal pour les rivières larges et profondes (ex : gaves) ou encore pour tous les cours d’eaux ayant grossis par les pluies ou le dégel.

 

 

ImpressionTrès trapu, ce petit minnow possède un dos haut et des flancs étroits qui déplacent autant d’eau que le ferait un crankbait. Sa nage serrée renvoyant de fortes ondes de pression est bien adaptée aux courants rapides. De même, sa lourde bille diffuse des ondes basses fréquences perceptibles par les poissons même dans les veines d’eaux les agitées. Notez d’ailleurs que cette bille en acier optimise encore ses distances de lancer et lui donne une trajectoire bien rectiligne favorisant la précision dans vos posers.

Le L-Minnow offre enfin la particularité de posséder un œil surdimensionné par rapport à sa taille. Les truites ayant une excellente vision, ce signal œil en 3 D est ainsi parfaitement repéré et constitue une cible très attractive. 

 

P1010402

 Avis Colin Goletto

Le L-Minnow se lance très bien malgré sa petite taille. Son poids est également un atout pour des lancers très précis, ce qui est un plus pour les pêches dans des postes encombrés. Coulant, il permet de prospecter différentes couches d’eau, ce qui en fait un bon allié lorsque les rivières deviennent plus profondes. De plus, avec ses coloris très brillants, il est pêchant aussi bien en simple ramené que durant les pauses où il oscille d’un flanc à l’autre. Avec ses 2 tailles c’est vraiment un leurre passe partout qui permet de s’adapter à de nombreuses situations.

 

 

Stratégie de pêche au L-Minnow

Impression

 

 

 

A l’ouverture, les eaux sont froides. Les truites sont moins actives et il sera conseillé de ralentir la récupération de votre leurre. Insistez sur chaque poste à plusieurs reprises car les truites sont encore engourdies et elles peuvent prendre même après un premier passage. Dans la même logique, n’hésitez donc pas à effectuer des pauses dans toutes les zones où vous suspectez la présence d’un poisson.

 

 

Impression

 

En entrée de saison, les truites se tiennent généralement en dehors des courants puissants. Favorisez donc les lancers dans les amortis derrière un rocher, les radiers, les zones lisses, les contre-courants ou encore les fosses. Il faut également savoir que les poissons sont souvent sur le fond pour mieux lutter contre les courants. Afin d’économiser leur énergie, elles ne se déplacent pas sur de grandes distances pour une proie.

Le L-Minnow est ainsi excellent pour pêcher creux et passer au plus prés du substrat où se tiennent ces prédateurs. Coulant, ce leurre supporte très bien les courants puissants sans se laisser embarquer. Arrivé aux zones calmes, il est alors facile de le faire évoluer très prés du fond. Sa bavette renforcée est d’ailleurs un avantage dans cette situation car elle ne craint pas les chocs sur les roches.

 

 

Conseil du team

Afin de vous donner une idée de l’efficacité du L-Minnow Yo-Zuri et de ses capacités de lancer dans les grandes rivières, nous vous invitions à regarder cette vidéo. Le pêcheur est russe mais le combat avec un beau poisson parle à tous les pêcheurs !

 

 

Aborder les rivières larges ou profondes

P1010405

 

Peu de poissons nageurs permettent d’aborder des rivières larges efficacement comme le L-Minnow. En pêche ¾ amont, même les rives les plus éloignées pourront être atteintes avec facilité. Même avec un fort débit, sa bavette relativement grande par rapport à son corps prend facilement appui sur l’eau et permet de ressentir parfaitement sa nage puissante dans la canne.

Afin de pouvoir continuer à pêcher creux dans les veines d’eau rapides, n’hésitez bas à baisser la canne tout en ralentissant légèrement votre récupération. Dans les zones plus calmes, relever la canne permettra de rester au même niveau et d’aller solliciter les truites se tenant sur le fond sans trop accrocher.

Une autre solution est de lancer le long de la berge tout en remontant. Ces secteurs possèdent de nombreuses caches et sont souvent plus calmes. C’est une excellente solution quand le courant central est trop fort car les truites cherchent alors à s’en protéger.

 

Conseil Etienne Goletto

Au poisson nageur, je pêche souvent vers l’aval. La présentation est ainsi bien meilleure car il est possible de pêcher plus lentement et on peut ainsi peigner toute la rivière méticuleusement. En lançant vers la rive opposée, on récupère d’abord lentement en travers du courant. Ca permet d’aller débusquer les poissons en poste. Ils suivent le leurre et l’attaquent avant qu’il ne remonte la rivière. C’est très efficace ! Notez que le poisson est généralement bien piqué car il attaque par derrière.

 

Le matériel

4

 

Pour pouvoir profiter de tout le potentiel de votre L-Minnow, il est recommandé de l’utiliser avec un lancer léger d’une puissance de 1/5 à 1/7 g associé à un moulinet léger taille 2000/2500. Afin d’optimiser encore ses distances de lancer, il sera également nécessaire d’employer une ligne très fine. Si vous optez pour le nylon (10 à 16/100 recommandés), sachez que son élasticité peut atteindre 20 pour 100, – et que dans ce cas, la sensation de la touche ou le contrôle du leurre dans le courant peut être aléatoire.

ASULS-bobine-50M

 

 

 

C’est d’autant plus important quand on pêche de larges rivières et que le poisson nageur se trouve à grande distance ! Nous vous conseillons alors le nylon Ultra Low Stretch Asso qui offre la particularité de posséder une très faible élasticité. Vous aurez ainsi de meilleures sensations et vous pêcherez mieux. Si vous choisissez la tresse, nous vous recommandons la Cobra 8 brins en 7/100. Parfaitement ronde et lisse, elle offre une très bonne glisse et sa finesse permet de propulser parfaitement un L-Minnow à de très longues distances.

 

Astuce Stéphane Charles

Beaucoup de rivières à truites passent en seconde catégories en plaine. Lorsque la pêche du carnassier est ouverte et que les truites sont moins actives en première catégorie, les zones de seconde catégorie situées juste en dessous de cette frontière sont de magnifiques terrains de jeux ! Les truites peuvent ainsi descendre très loin dans les terres et elles sont moins sollicitées par les pêcheurs. Le L-Minnow est alors parfaitement adapté à ces rivières larges et profondes et il n’est pas rare d’y rencontrer des spécimens de plusieurs kilos. Essayez : c’est une astuce qui peut rapporter gros !

01/04/2016 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TESTS PRODUITS