Snap Beans Yo-Zuri : la puce aquatique !

Idéal pour l’ultra–léger !

P1010408

 

 

La pêche à l’ultra-léger est généralement utilisée pour les petites rivières, les ruisseaux affluents ou les rus attenants. Mais cette technique ne se cantonne pas aux petits cours d’eau puisqu’il est également possible de la pratiquer pour des pêches précises dans des rivières plus grandes le long des rives et viser ainsi des poissons plus gros. Et avec une canne d’une puissance de 0,5 g à 3 g et une ligne de 10 à 12 /100, les sensations sont alors démultipliées !

 

Il est aussi possible de l’utiliser durant la saison chaude, lorsque les eaux se sont réchauffées. Avec le période d’étiage, les rivières sont basses et de petits leurres offrent l’avantage de passer dans très peu d’eau. Ils permettent aussi de tromper la vigilance de truites rendues méfiantes par la grande clarté de l’eau. Et à ce jeu là, le Snap Beans Yo-Zuri est d’une redoutable efficacité !

Impression

 

Avis Etienne Goletto

Le Snap Beans est un leurre que j’apprécie beaucoup en pêche ultra light. Malgré sa petite taille, il se lance très bien. Dans les rivières que j’affectionne, j’utilise souvent le plus grand gros modèle (25 mm pour 2 g). Le plus petit (20 mm pour 1 g) sera plus indiqué pour les ruisseaux, quand les poissons sont petits ou qu’ils sont focalisés sur de petites proies. L’ultra-léger est parfait pour l’utiliser mais sachez qu’une canne de rockfishing convient aussi très bien !

 

 

Lancers précis

Impression

 

Avec son poids d’1 à 2 gr, le Snap Beans est parfaitement adapté à la technique spécifique de l’ultra-léger. Bien que de taille réduite, la densité de ce leurre coulant ainsi que sa bille interne faisant office de transfert de masse permettent d’atteindre de bonnes distances de lancers. Avec sa forme ronde, il ne dévie pas en vol et il est possible de le propulser avec une très grande précision. Cette véritable « puce d’eau » peut ainsi être déposée au centimètre prés sur le poste porteur en lancer sous la canne, ce qui est primordial avec cette technique très fine.

 

 

chebAvis Stéphane Charles

En ultra-léger, chaque poste doit être prospecté minutieusement.  Selon les cours d’eau, ceux-ci peuvent être différents. Privilégiez les spots situés sous les couverts végétaux, à proximité de branches immergées, les berges encaissées ou toutes les zones calmes situées derrière une pierre. Faire passer son leurre le long des berges ou dans les zones de ruptures de courant est également recommandé. En pêchant précisément chaque poste porteur avec des lancers courts, cette forme de « power fishing » est particulièrement efficace !

 

Actif dés l’impact sur l’eau

Impression

 

Le Snap Beans se met en action très rapidement. En effet, sa bavette particulièrement fine « accroche » l’eau immédiatement dés le premier tour de manivelle. En ultra-léger, les postes intéressants sont la plupart du temps de taille réduite. Ce leurre est donc parfait pour peigner méticuleusement le moindre espace car dés l’impact, celui-ci nage instantanément.

Cette précision redoutable est également un avantage certain dans les rivières encombrées ou les ruisseaux pourvus d’un fort couvert végétal. Les risques d’accroches sont fortement minimisés et vous avez la possibilité d’exploiter des zones où vous auriez hésité à lancer un autre poisson nageur. Notez enfin que sa capacité à nager même aux plus faibles vitesses de récupération lui permet de rester plus longtemps dans une petite zone ou de nager de manière optimale dans les parties lentes (bras mort, lisses, etc.)

P1010415

 

 Avis du team :

L’impact sur l’eau du Snap Beans est déjà très discret mais il est possible de le rendre encore moins bruyant en stoppant le leurre dans son vol au dessus de la surface et en commençant la récupération dés qu’il  touche l’eau. Le leurre peut être freiné avec l’index. Une autre solution est de ralentir la course du leurre avec la paume de la main gauche, –  ce qui est pratique car celle-ci peut refermer le pick-up presque instantanément pour entamer la récupération. C’est un coup de main à prendre mais vos résultats seront ainsi optimisés.

 

 Petit mais…costaud !

DSC01192

 

Par rapport à d’autres poissons nageurs de même taille, le Snap Beans se fait remarquer de loin! L’angle prononcé de sa fine bavette lui donne une nage très active renvoyant de fortes vibrations au regard de sa taille. Dans son débattement latéral, son corps rond brasse beaucoup d’eau en diffusant de fortes ondes de pression. Cette nage associée à sa bille au son mat sont autant de stimuli que les poissons ressentent sur leur ligne latérale. Un véritable crankbait mais en version…mini !

 

 

 

 chevesneAvis Colin Goletto

Le Snap Beans semble minuscule quand on l’a dans la main, mais une fois dans l’eau on est vite surpris par les vibrations qu’il génère. On peut le sentir vibrer dans la canne, et même dans le courant il ne décroche pas. Sa forme trapue et sa densité permettent de bons lancers, ce qui est pratique pour les pêches demandant de la précision, ou tout simplement pour attendre des postes éloignés. Les coloris proposés permettent de faire face à toutes les situations. J’apprécie les couleurs naturelles pour les eaux claires et les poissons méfiants. Les Fluo sont parfaits pour l’eau teintée et afin de déclencher l’agressivité des truites.  Notez qu’il est vendu en deux tailles dans le même emballage, ce qui est très pratique pour s’adapter aux différentes conditions.

 

Une vitesse de descente prédéfinie

DSC01201

Le Snap Beans coule à la vitesse prédéfinie de 15 cm en une seconde. Il est ainsi possible de le laisser descendre dans la couche d’eau que vous souhaitez prospecter avant d’entamer la récupération. En coulant doucement, ce leurre oscille sur son axe comme une proie blessé. Il est ainsi très attractif durant cette phase. N’hésitez donc pas à le laisser descendre fil tendu sur des postes bien marqués comme un renfoncement dans la berge, un calme derrière une roche,  etc. Le Snap Beans s’enfonce alors aux creux des caches pour aller débusquer les truites craintives. Il est fréquent que l’attaque se déroule dés que vous enclenchez la réccupération !

Impression

Alevin ou insecte

Impression

DSC01195

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses coloris fluo (Jaune et Orange) associés à sa petite taille le font ressembler pour les truites à un insecte tombé à la surface. Cette illusion est d’ailleurs renforcée par sa nage très énergique évoquant un coléoptère qui se débat dans l’eau. Ces teintes très incitatives sont d’ailleurs excellentes par eaux mâchées car elles se font repérer de loin. Les autres couleurs plus imitatives rappelleront de leur coté la livrée d’un alevin. Le Vif naturel est ainsi excellent par ciel voilé. Les Chromés / Dos noir et Dos Vert / Orange seront recommandés par forte luminosité.   

DSC01199Avis Etienne Goletto

Avec le Snap Beans, on sent bien le leurre travailler dans la canne. C’est important car on ressent immédiatement la moindre information et on peut ainsi adapter sa vitesse de récupération. Il est très attractif sur les truites mais nous l’utilisons aussi très souvent sur les chevesnes (« les cheyennes »). C’est une pêche très fun et avec leur forte population dans certaines rivières, il n’est pas rare d’en faire plus d’une dizaine très facilement sur un même poste. Certains jours, on peut d’ailleurs faire de véritables cartons (en « no kill » bien sur !)

 

Nous vous invitons à regarder cette vidéo vous montrant cette pêche facile et amusante : vidéo pêche au Snap Beans.

10/03/2016 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TESTS PRODUITS