Agrafes, émerillons et anneaux pour la pêche aux leurres

Je trouve que les pêcheurs aux leurres accordent de plus en plus d’importance au choix des leurres et hameçons mais qu’il n’en est rarement de même pour le choix des agrafes et émerillons. J’ai eu l’idée de cet article après avoir vu, régulièrement, au bord de l’eau et sur le net, des montages totalement incohérent. Combien de fois ai-je vu des leurres hi-tech (souvent très onéreux) attachés à la ligne par des agrafes de piètre qualité ! ou tout simplement des jigs reliés au bas de ligne par une agrafe…

Je ne compte plus le nombre de pêcheurs racontant comment ils ont perdu un superbe poisson à cause d’une agrafe ouverte ou d’un émerillon cassé. J’ai moi même subi ce genre de déconvenues donc je parle en connaissance de cause !!!

Ce dernier lien entre la ligne et le leurre est souvent négligé alors qu’il est un acteur principale dans la réussite de la mise au sec d’une prise. 

Flashmer commercialise depuis longtemps une gamme de « terminal tackle » comme on dit en anglais, caractérisé par un très grand nombre de références proposées avec un rapport qualité/prix exceptionnel ! On trouve notamment beaucoup de références adaptées pour la pêche aux appâts: en surfcasting, au posé, au bouchon ou bien à la bombette. Mais il y a aussi des produits destinés aux pêches au lancer, c’est de ceux-là dont je vais vous parler dans cet article.

1)Les agrafes:

Si à mes débuts j’utilisais des agrafes pour toutes mes pêches aux leurres, aujourd’hui je ne m’en sers plus que pour les pêches légères. Les agrafes présentent l’inconvénient de devoir être ouverte pour y fixer le leurre, hors si on peut les ouvrir, les poissons aussi ! De plus la répétions ouverture/fermeture fragilise le métal qui fini par casser. Les modèles torsadés comme la « Peggy » présente l’avantage de ne pas avoir à être ouverte, cela élimine donc les problèmes évoqués plus haut. En revanche je trouve que ces modèles sont gros et lourds donc peu discrets. De plus, avec des poissons nageurs ou des leurres ayant une armature en corde à piano épaisse il peut être difficile de monter le leurre dessus. 

J’ai essayé beaucoup de références d’agrafes, de différentes formes et marques, au fil du temps j’ai fait ma sélection et aujourd’hui je n’utilise plus qu’une seule forme, celle dite « américaine« .

DSC04084

Ce modèle d’agrafe est petit et léger et cette forme permet une liberté de nage du leurre. Son seul défaut est qu’elle peut s’ouvrir si le poisson la mord, c’est pour cela que, comme je l’ai dit, je ne l’utilise que pour des pêches légères (bass au poisson nageur, truite, perche, rockfishing). Pour ces pêches, la taille des agrafes utilisées est trop petite pour pouvoir être ouverte par un poisson.

bass

En réservant les agrafes à ce seul usage je n’ai pas eu de problèmes. Lorsque je pêche dans de fort courant ou avec des leurres qui peuvent vriller la ligne, j’ajoute un émerillon rolling entre la ligne et l’agrafe.

alose

2) Ensemble émerillon+anneau brisé

Pas cher, rapide à utiliser, ne bridant pas la nage, utilisable sur presque tous les leurres, c’est la combinaison que j’utilise le plus.

DSC03967

L’émerillon diminue le décrochage des poissons et empêche la ligne de vriller. Avec une pince on change presque aussi vite de leurre qu’avec une agrafe

DSC03959

En fonction de la taille de ces deux accessoires, on va pouvoir traquer le bar, le denti, le brochet, la pélamide, le sandre ou même le thon. Niveau qualité : on trouve de tout sur le marché et il faut faire très attention car les produits de mauvaise facture sont nombreux…

Flashmer est reconnue pour proposer des émerillons et des anneaux de très bonne qualité et personnellement après des années d’utilisations je n’ai rien à redire sur ces matériaux. Je vous conseille de réserver les anneaux brisées « nickelés » en pêche légère, à partir de lignes de plus de 5 kg de résistance, utiliser les anneaux « forgés » qui sont beaucoup plus résistants. Ensuite on couplera ces anneaux aux émerillons « rolling seul » pour les pêches légères à moyennes et aux « super berkeley » pour les pêches moyennes à fortes.

DSCN0733

broc

Il faut garder à l’esprit que l’ensemble ligne/émerillon/anneau/leurre doit être homogène en terme de taille et de résistance. Pour les pêches avec de petits leurres mais nécessitant une grosse résistance, on peut utiliser les anneaux brisés non pas doubles mais « Triples« . Cela permet de gagner en résistance sans augmenter le diamètre de l’anneau.

DSC04078

 

3) Pêches de brutes (type « exo ») !

Pour ce qui est pêche des silures, thons, gros brochets, liches, sérioles et autres poissons exotiques, pas de compromis ! On a affaire à des poissons puissants qui profiteronts de la moindre faiblesse dans le matériel. Pour ces pêches je vous recommande 2 solutions:

-La première c’est d’utiliser un anneau brisé et un émerillon. Comme proposé auparavant mais en montant en puissance. Dans les plus grandes tailles les émerillons « super berkeley » viennent à bout de la plupart des gros prédateurs.

DSCN0764

Les émerillons à roulements à billes « Tornado Strong » sont parfaits pour la recherche des spécimens. Les roulements permettent à l’émerillon de tourner facilement même s’il est soumis à une très forte pression.

DSC04077

-La deuxième option c’est l’utilisation de deux anneaux, un anneau soudé + un anneau brisé:

DSC04067

Pour les pêches ne vrillant pas le fil et nécessitant peu de poids en tête du leurre (topwater par exemple) l’association d’un anneau « Solid’ Inox » avec un anneau « Forgé » ou « Triple » est la meilleur solution.

DSC04070

On a un système de fixation du leurre qui est compact, léger et très résistant, à l’épreuve des poissons les plus puissants !

DSCN1445

En résumé :

-Réserver les agrafes aux pêches légères

-Un ensemble émerillon+anneau coûte souvent moins cher que la plupart des agrafes et la fiabilité est bien supérieure

-Avoir une cohérence de puissance entre les différents matériaux de la ligne

-Adapter les accessoires de fixations selon les leurres utilisés, le leurre ne doit pas être bridé dans sa nage

-Pêche au jig = émerillon+anneau

-Vérifier aussi la résistance des anneaux brisés des leurres, ne pas hésiter à les changer (même sur un leurre neuf…)

DSC04083

Enfin une dernière chose, plutôt que de réaliser le montage des accessoires à la hâte au bord de l’eau, pensez à les préparer au chaud à la maison. Personnellement j’utilise une petite boîte dans laquelle j’ai rangé mes montages par ordre de résistance. En plus cela permet de faire l’inventaire de son stock en un coup d’oeil 😉

DSC03968

 

05/03/2016 | Publié par Etienne Goletto dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES