Cuiller à mulets : une pêche facile, productive et…super fun !

Associée à un ver, la cuiller à mulets est d’une rare efficacité ! Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur cette pêche hyper facile et très amusante !  

La pêche à la cuiller à mulets est aussi productive que fun !

 

Cuiller à mulets : un des premiers leurres-appâts !

Les cuillers à mulets sont en fait un des tous premiers leurres-appâts ! En effet, la société Leurres Rudipontains a été créée en 1929 et la marque JB date de 1930 ! Vous noterez d’ailleurs que ces sociétés fabriquant les cuillers à mulets sont 100 % françaises – ce qui est un gage certain de la qualité de ces produits !

 Cuiller à Mulets JB

La cuiller à mulets est une cuiller tournante qui dispose d’un très court bas de ligne ou d’un hameçon à hampe longue pour accueillir un ver. Comme son nom l’indique, elle est destinée à la pêche des mulets. Afin d’éviter les emmêlements avec le court bas de ligne lors du lancer, l’axe en métal plus long que celui d’une cuiller classique. Flashmer distribue les plus authentiques des cuillers à mulets puisqu’elles existent depuis des générations : les cuillers JB et les cuillers Leurres Rudipontains.

Cuiller à mulets JB 

Cuiller à Mulets JB

La Cuiller à Mulets JB possède un court bas de ligne en nylon doté d’un petit hameçon hampe longue. Cette cuiller dispose sur son long axe d’un tube rouge servant de teaser pour attirer les mulets. Elle existe en tailles n°  3 et 4.

Cuiller à Muges Leurres Rudipontains

Cuiller à Muges Leurres Rudipontains

La Cuiller à Muges modèle 412 dispose d’un court bas de ligne en nylon doté d’un hameçon n°8 à hampe longue. Elle possède une palette de type ongle n° 2. Cette cuiller présente sur son axe des perles de type cristal vertes et rouges servant de teaser.

Cuiller à Muges modèle 412

Les modèles 339 et 340 sont originales car elles ne disposent pas de bas de ligne. Elles ont ainsi en queue d’un hameçon long de type aberdeen pour accueillir le ver. Afin d’éviter que l’hameçon ne se tasse dans la courbure de l’hameçon lors des lancers ou au cours de la récupération, ces cuillers disposent même d’un second hameçon plus petit devant l’aberdeen servant à retenir le ver lors des lancers et à éviter qu’il ne se tasse dans la hampe.

La Cuiller à Muges modèle 339 dispose d’une palette de type ongle n° 2. Cette cuiller présente sur son axe des perles de type cristal vertes et rouges servant de teasers.

Cuiller à Muges modèle 339

La Cuiller à Muges modèle 340 dispose d’une palette de type ongle n° 2. Cette cuiller possède sur son axe des perles de type cristal rouges servant de teasers. Vous noterez que l’hameçon aberdeen présente des ardillons inversés sur la hampe servant à mieux retenir le ver et à éviter qu’il ne glisse dans la courbure.

Cuiller à Muges modèle 340

 

Cuiller à mulets : quels vers utiliser ?

Une demi-dure eschée sur une cuiller à mulets JB

Des demi-dures sont d’excellents appâts à escher sur une cuiller à muletsCette cuiller à mulets est destinée à accueillir un ver marin. Nous vous recommandons ainsi la demi-dure ou la dure. La demi-dure offre l’avantage d’être très efficace sur cette espèce. Sa structure très tendre est très appréciée par ce poisson et la demi dure offre l’avantage de bien s’écraser sous la faible pression des lèvres du mulet. La pointe de l’hameçon est donc plus facilement libérée – ce qui optimise votre ferrage. Ce ver est toutefois fragile et devra être remplacé régulièrement. La dure est plus robuste et offre l’avantage d’être plus longue – ce qui permet de faire plusieurs tronçons avec un seul ver. Vous pouvez également utiliser du mouron qui est trés charnu – ce qui permet de sélectionner de beaux spécimens de mulets.

 

Cuiller à mulets : comment escher le ver

S’il est possible de mettre le ver sur le court bas de ligne à la main, nous vous conseillons de l’escher avec une aiguille à vers Flashmer. En effet, le ver fragile tiendra beaucoup mieux lors du lancer et durant les ramenés répétés. Remonté sur le nylon, sa présentation sera également bien plus attractive et vous prendrez donc beaucoup plus de mulets. De même, vous éviterez les ratés à la touche avec ce poisson qui à l’habitude de mordre du bout des lèvres.

Aiguille à vers Flashmer

Nous vous recommandons une aiguille à vers Flashmer à double cavités qui permettra d’escher votre ver par la tête (plus facile) et de l’enfiler sur le bas de ligne en commençant par la queue. Vous aurez ainsi la tête du ver au niveau de la pointe. Cette partie étant du ver étant la plus robuste, celui-ci résistera beaucoup plus longtemps aux lancer-ramenés répétés.

Tenir le ver à la verticale fait qu’il reste plus droit Bandez bien l’aiguille afin d’éviter qu’elle ne saute de l’hameçon

Après avoir enfilé soigneusement votre ver sur l’aiguille sans le casser, piquez la pointe de l’hameçon de la cuiller à mulets dans la cavité coté queue du ver. Nous vous recommandons de bien bander l’aiguille afin d’éviter que la pointe ne saute hors de la cavité lors du transfert du ver.

Transfert du ver sur la cuiller à mulets Enlevez l’aiguille à vers

Poussez et tirez le ver de l’aiguille avec soin en évitant de le tasser ou de le casser pour le transférer sur l’hameçon. Le nœud du bas de ligne peut être dur à passer. Continuez le transfert jusqu’à ce que le ver remonte bien sur le bas de ligne. Il suffit alors d’enlever la pointe de l’aiguille à ver et de bien étirer le ver sur le bas de ligne. Votre cuiller à mulets est eschée et prête à pêcher !

La demi-dure est parfaitement eschée sur une cuiller à mulets JBConseil Flashmer :

Pensez à bien vérifier que votre ver ne se tasse pas dans la courbure de l’hameçon  de votre cuiller à mulets car la présentation est alors bien moins attractive. De plus, il a alors tendance à tourner comme une hélice lors de la récupération – ce qui a pour effet de vriller irrémédiablement votre bas de ligne qui devra être remplacé. Il est donc vivement conseillé de bien étirer le ver avant chaque lancer ou de le changer systématiquement quand celui-ci est trop abîmé.

 

Le matériel pour pêcher le mulet à la cuiller

Ce pêcheur utilise un ensemble 5 / 20 g d’une longueur de 2,80 m

Pour pêcher le mulet à la cuiller, nous vous conseillons un ensemble léger de 5 / 20 g tel qu’on en utilise pour la pêche du bar en finesse ou pour du hard rockfishing. Il sera plus adapté à la pêche de ce poisson pesant généralement entre 1 et 3 kg maximum car la souplesse de son blank vous évitera de trop nombreux décrochages avec ce poisson à la défense parfois aérienne. Dans le cas de pêches du haut d’un quai ou d’une digue, une canne de 2,70 m  minimum permettra d’avoir une plus grande allonge pour manier efficacement la cuiller. Pour encore plus de fun, certains utiliseront un ensemble rockfishing (1 à 7 g) mais celui-ci sera réservé à des pêches en milieux très peu encombrés et sans courants. Il sera également possible de pêcher avec votre ensemble bar classique. Nous vous recommandons l’utilisation d’une tresse très fine (ex : Superbraid Yo-Zuri en PE# 0.8) associée à un bas de ligne en fluorocarbone (ex : Super Fluorocarbon Asso) de 20 à 24/100 en moyenne. Avec des eaux très claires et en milieux propres, il sera possible de descendre à du 18/100 à 16/100. Dans le cas de postes encombrés (herbiers), en surplomb (quais, digues, etc.) ou en présence de courants puissants, il sera possible de monter à du 28 à 30/100.

Touche et combat en direct devant le photographe ! Ce 17ème mulet en prés d’une heure prouve que cette pêche est aussi productive que fun !

 

Où pêcher le mulet à la cuiller ?

Toutes les zones où le ce poisson est abondant pourront être pêchées à la cuiller à mulets. Nous vous conseillons ainsi les zones d’estran, les embouchures, les infrastructures portuaires (attention à la réglementation de chaque port !) les étangs salins, les digues rocheuses, les canaux maritimes, etc. Sachez que le mulet peut remonter assez haut dans les estuaires et qu’il peut donc être pêché dans les rivières jusqu’à haut en terre.

Ce jour là, plus d’une trentaine de mulets ont été pris en 2 heures !

 

Animation de la cuiller à mulets : super simple !

Le maniement de la cuiller à mulets est d’une grande simplicité. En effet, il suffit juste de la lancer et de la ramener très doucement. Elle est donc accessible aux débutants et peut même être pratiqué dés le plus jeune âge. L’idéal pour initier vos enfants à la pêche ! La récupération de votre cuiller à mulets doit s’effectuer le plus lentement possible – juste à la limite de décrochage. L’avantage de la palette en rotation est d’apporter à la cuiller une grande portance dans l’eau. Même à vitesse assez réduite, elle peut donc rester dans la même couche d’eau. Quand les mulets sont en surface, il est ainsi possible de pêcher juste sous la pellicule très efficacement. Vous pouvez aussi passer dans les zones les plus shallows (faibles profondeurs ) ou encore au dessus de fonds encombrés d’algues denses.

Raser les murs d’un quai où les mulets broutent est ultra productif !

A une certaine vitesse, cette portance permet de rester toujours à la même profondeur. En absence d’activité en surface, nous vous conseillons donc la technique du count down. Elle consiste juste à compter à la descente. En rajoutant une seconde après l’impact de la cuiller dans l’eau à chaque lancer, vous avez ainsi l’assurance de prospecter très efficacement chaque couche d’eau. Le mulet étant un poisson grégaire vivant en bancs, une fois la bonne profondeur trouvée, vous pourrez ainsi multiplier les prises. Lorsque les mulets ne sont pas visibles, surveillez l’apparition de bulles en surface. En effet, celles-ci désignent une zone où ces poissons sont en train de fouiller le substrat pour s’alimenter. En récupérant votre cuiller à mulets prés du fond, il est alors fréquent de toucher du poisson.

Le combat d’un mulet, c’est du fun à l’état pur !

Avec de bonnes polarisantes, il est facile de repérer les poissons qui suivent votre cuiller à mulets avant de mordre le ver. Dans certains endroits, vous serez suivi à presque chaque lancer – et parfois même par plusieurs mulets ! C’est un moment qui participe grandement au plaisir de cette pêche car de tels suivis font monter l’adrénaline de façon impressionnante ! Souvent, les poissons suivent jusqu’au bout le nez collé au ver puis font demi-tour. Ralentir encore votre récupération ou même faire un arrêt net pour qu’il n’ait qu’à ouvrir la bouche emporté par son élan est alors une bonne solution. Attention : quand vous voyez la gueule du poisson s’ouvrir en grand (l’intérieur de la bouche est blanche), ne ferrez surtout pas ! Il faut attendre que le mulet ait refermé sa mâchoire et même qu’il fasse demi-tour avant de ferrer sinon vous lui enlèverez le ver de la gueule.

S’agenouiller permet de rester discret face aux méfiants mulets !

Quand vous pêchez les quais bétonnés, les digues et des canaux, ces postes en surplomb vous rendent très visible. Lorsque vous pêchez face à vous, il est donc conseillé de vous agenouiller pour camoufler votre silhouette. Cette pêche itinérante de prospection peut aussi se faire en changeant régulièrement de poste pour trouver le poisson en activité. N’hésitez pas à faire passer la cuiller au plus prés de la berge car les mulets y broutent souvent les algues accrochés aux parois. Il est alors recommandé d’envoyer la cuiller « en éclaireur » dans le sens de votre progression. Ainsi, en envoyant dans le sens de la longueur du canal avant que vous n’arriviez, vous n’effrayez pas le poisson par votre présence et pouvez rester debout. Vous couvez ainsi beaucoup de terrain en quête de poissons actifs – ce que les anglo-saxons appellent le power fishing.

Un mulet est un redoutable combattant ! Un mulet est un redoutable combattant !

 

Cuiller à Mulets : une pêche fun et super productive !

Ce beau mulet a livré un combat impressionnant sur ligne fine

Le mulet est une espèce très intéressante à pêcher à la cuiller avec un ensemble à lancer. Les sensations sont garanties car ce poisson est d’une puissance impressionnante et vous garantie des combats épiques. Il est ainsi capable de faire des rushs ultra puissants sur plusieurs dizaines de mètres ou encore d’effectuer des sauts hors de l’eau comme un tarpon ! Ce super combattant est réellement un pur plaisir à pêcher sur ligne fine  – même lorsqu’on est un pêcheur expérimenté ! L’avantage de cette pêche est également de pouvoir être pratiquée par des débutants. Vous pouvez même faire pêcher vos enfants avec la cuiller à mulets dés le plus jeune âge ! Cette pêche est également très productive et il est rare de rentrer bredouille. Le mulet étant abondant sur toutes nos côtes, il est même possible de faire plusieurs dizaines de poissons lors d’une session courte de quelques heures à peine. Essayez : vous serez surpris par cette pêche hyper fun !

Le mulet est un poisson résistant qui se relâche très bien !

22/06/2022 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, SORTIE PECHE, TESTS PRODUITS