Bonitous au casting jig Meiji Explorer Tackle

Dans les chasses concentrées de bonitous, le Meiji Explorer Tackle est certainement un des meilleurs casting jigs pour pêcher ce prédateur.

 

Le Meiji est parfait pour les pêches sur chasses de bonitous !

 

Le bonitou : petit mais…ultra puissant !

 

Le bonitou possède un rapport poids / puissance hors norme !

 

Le terme générique « bonites » regroupe en fait de nombreuses espèces telles que les thonines, les pélamides, les bonitous, etc. Leur taille et leur poids diffèrent grandement d’une espèce à l’autre. Ainsi, une pélamide peut dépasser les 1 m pour plus de 10 kg. De son coté, le bonitou est assez petit puisque sa taille est d’environ 50 cm une fois adulte et son poids dépasse rarement les 2 kgs. Très présent en Méditerranée, ce scombridé vit en bancs compacts et chasse en meute. Bien que petit, ce prédateur possède un rapport poids / puissance hors norme et même un poisson d’1 à 2 kg est capable de courber votre canne à bar jusqu’au talon. Cette véritable torpille est un pur plaisir pour le pêcheur sportif lors des phases de combat ! Néanmoins, sa pêche aux leurres peut être très délicate car ce poisson est souvent difficile à prendre. Et à ce jeu là, un leurre s’est vraiment détaché du lot pour pêcher ce prédateur pélagique : le casting jig Meiji Explorer Tackle !

 

Meiji Explorer Tackle : le casting jig ultra dense

 

Casting jig Meiji Explorer Tackle et ses deux faces asymétriques

 

Le premier avantage du casting jig Meiji Explorer Tackle pour la pêche sur chasse des bonitou est tout d’abord sa très grande densité. La bouche du bonitou étant relativement petite, ce prédateur se nourrit surtout de petits poissons fourrage tels que de petits anchois ou de minuscules sardines. Cette caractéristique est la première difficulté pour le pêcheur car il est donc nécessaire de proposer un leurre suffisamment dense pour pouvoir être jeté à distance respectable tout en étant assez petit pour correspondre aux proies chassées et à la petite gueule de ce prédateur. Lors de nos tests sur le terrain, le casting jig Meiji en petits grammages s’est révélé redoutable sur cette espèce spécifique. Ainsi, le modèle 14 g ne mesurant que 5 cm ou le 7 g de 4 cm à peine nous ont permis d’enchaîner les prises quand d’autres casting jigs de même poids étaient systématiquement refusés !

 

Le Meiji Explorer Tackle se lance a de longues distances !

 

Cette densité exceptionnelle  est un réel avantage pour aborder les chasses de bonitous car il est nécessaire de rester à distance respectable de la zone d’activité afin d’éviter de faire sonder les poissons. Ultra compact, le casting jig Meiji Explorer Tackle 14 ou même 7 g permet cependant d’atteindre sans efforts les chasses – même quand elles sont situées à plusieurs dizaines de mètres.

 

Meiji Explorer Tackle : une nage au top pour le bonitou !

 

Joli bonitou pris au Meiji Explorer Tackle 14 g

 

Mais les distances de lancer ne font pas tout pour espérer prendre du bonitou car ce prédateur peut être très difficile ! Les bonitous ont la caractéristique de créer des chasses très concentrées car ils forment des boules de poissons fourrage très denses. La zone d’activité peut ainsi mesurer parfois moins d’un mètre et un casting jig passant trop rapidement n’aura pas le temps d’intéresser un de ces carnassiers. Avec son profil de slow jig et ses deux faces asymétriques, le Meiji Explorer Tackle est un réel avantage car sa nage ultra papillonnante lors des pauses permet de rester plus longtemps au cœur même de la chasse. Il suffit en effet de le manier en dents de scie avec des pauses assez longues pour qu’il virevolte à la descente. L’un des cotés du casting jig Meiji est plat alors que l’autre présente une face pyramidale avec des angles. Associé à son équilibrage central, cette caractéristique le fait donc couler à l’horizontale très lentement en papillonnant fortement. Il est donc aussi efficace lors des tirées que lors des pauses.

 

Manié en dents de scie avec des pauses, le Meiji est redoutable sur les bonitous !

 

En présence d’une chasse de bonitous très concentrée, il suffit ainsi de faire de courtes séries de twitchs courts canne haute (2 ou 3 tirées) puis de laisser le Meiji recouler librement. Nous vous conseillons de conserver votre bannière semi tendue pour pouvoir percevoir les touches à la descente – celle-ci étant fréquentes à cette étape. La chasse en surface n’étant qu’une infime partie de l’activité des poissons, vous prospectez ainsi plusieurs couches d’eau très efficacement. De même, ce maniement en dent de scie reste beaucoup plus longtemps dans la chasse qu’avec un simple lancer ramené. C’est cette capacité à pêcher à la descente et à rester plus de temps dans la zone d’activité qui rend le Meiji Explorer Tackle  si efficace sur les bonitous quand ils font des chasses très concentrées.

 

Un autre bonitou pris au Meiji Explorer Tackle 14 g

 

Autres conseil d’animations :

 

Laisser uniquement l’assist permet d’éviter que le bonitou ne saigne

 

Le Meiji Explorer Tackle possède le profil d’un slow jig et offre toute ses caractéristiques de nage. Son animation est donc bien moins rapide que celle d’un casting jig classique. Nous vous recommandons de détacher vos twitchs et de bien rendre la main entre chaque tirée afin qu’il effectue une embardée latérale aussi longue que possible. N’hésitez pas à attendre entre chaque tirée car quand le Meiji termine son jerk à l’horizontale sur le coté, il recoule à plat en vacillant sur son axe tout en papillonnant fortement comme une feuille morte. Cette étape de sa nage est ultra attractive sur les prédateurs car elle simule un poissonnet fatigué ou mourant qui constitue une proie facile.

 

Les phases de descentes du Meiji sont hyper attractives pour les prédateurs !

 

Il est même possible de profiter de sa grande attractivité dans les phases de descente pour le laisser couler au cœur même de la chasse en conservant votre fil légèrement détendu afin de ne pas brider sa nage naturelle. Quand les chasses sont très concentrées (une spécialité des bonitous), cette astuce est souvent très productive. C’est également le cas lorsque la chasse vient juste de s’arrêter quand vous arrivez sur zone. En effet, l’activité en surface peut avoir stoppée mais il reste néanmoins des bonitous qui chassent sous la surface et qui récupère des proies blessés par des congénères. Ainsi, en recherchant le poisson plus profondément, il n’est pas rare de multiplier les prises – et ceci même lorsque l’activité en surface a cessé.

 

Bonite prise en laissant juste couler le Meiji Explorer Tackle

 

L’armement du Meiji : le top pour le bonitou !

 

Meiji Explorer Tackle monté d’origine avec un Single assist et un hameçon simple rond

 

Le Meiji Explorer Tackle  dispose d’un armement idéal pour la pêche du bonitou. En effet, ce prédateur très sanguin a tendance à saigner très facilement quand on utilise un triple. Et quand c’est le cas, ses chances de survie une fois relâchées sont très faibles. D’origine, le casting jig Meiji possède un excellent Mini  Single Assist Explorer Tackle en tête et un hameçon simple en queue.

L’excellent assist hook Mini Single Explorer Tackle équipant d’origine le Meiji

 

Cet armement est donc très intéressant pour pêcher ce poisson très fragile et espérer le libérer dans de bonnes conditions. En effet, un hameçon simple blesse beaucoup moins le poisson et, en évitant que celui-ci ne saigne, celui-ci a ainsi beaucoup plus de chances de survivre une fois relâché. Un véritable avantage pour tous les pêcheurs sportifs ! Il vous est même possible d’enlever le simple en queue pour limiter encore plus les risques de blesser le poisson et avoir l’assurance d’une meilleure relâche.

 

 

L’armement du Meiji Explorer Tackle est bien adapté au bonitou

 

L’intérêt de ce double armement à l’avant et à l’arrière sera également d’optimiser le ratio touches / prises avec un casting jig tel que le Meiji Explorer Tackle. En effet, celui-ci effectue de larges embardées latérales lors des twitchs et il nage à l’horizontale avec des écarts imprévisibles lors de la descente. Le bonitou pouvant attaquer le jig aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, ce double armement vous donne ainsi un maximum de chance qu’un des hameçons se trouve dans la petite gueule de ce prédateur lors de l’attaque. En fait, l’armement du casting jig Meiji est vraiment un must  pour les pêcheurs sportifs ayant à cœur de relâcher leurs prises dans des conditions optimales de survie ! 

 

Le Meiji Explorer Tackle 14 g s’est révélé d’une redoutable efficacité sur les bonitous !

 

01/03/2021 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, SORTIE PECHE