3D Popper : premier thon au popper !

Premier thon rouge au popper pour Mathieu Courtin grâce à un 3D Popper Yo-Zuri !

 

Premier thon rouge aux leurres grâce à un 3D Popper Yo-Zuri !

La pêche du thon rouge aux leurres en no-kill est une des techniques les plus exaltantes qu’on puisse pratiquer. Et parmi les leurres permettant de prendre ce poisson mythique, l’un d’entre eux fait particulièrement rêver les pêcheurs : le popper. En effet, voir un thon rouge monter en surface provoque une montée d’adrénaline comme peu d’autres leurres peuvent le faire. Ce grand pélagique peut alors charger à près de 80 km/h et son attaque est une véritable explosion ! 

 

Combat d’un thon rouge

 

Nous en discutions avec Mathieu Courtin fréquemment car il n’avait pour l’instant pris du thon qu’avec la technique du broumé et il voulait vivre cette expérience. La pêche en no-kill du thon étant sur le point de fermer, nous avons donc pris rendez-vous pour une sortie en bateau. Débutant la pêche aux leurres, Mathieu a néanmoins beaucoup d’expérience concernant les pêches à l’appât. C’est le moins qu’on puisse dire puisqu’il est un des meilleurs compétiteurs français de pêche en surfcasting ! Il a ainsi été deux fois champion de France toutes catégories de cette technique en 2010 et en 2018 – ce qui est très rare ! Il a également été vice champion du monde des clubs en 2008. Le nombre de titres prestigieux remporté par ce compétiteur dans des championnats de pêche à l’appât en mer est vraiment impressionnant ! Toutefois, la pêche du thon au lancer sera une première pour lui et il est enthousiaste à l’idée de découvrir cette technique.

 

Chasses !

 

Les sorties précédentes ont montré que les bonitous et les pélamides étaient présents en grand nombre sur zone. Nous avons donc pris des ensembles légers pour ces petits pélagiques bien plus nombreux que les thons. Avec un casting jigs tels que le Métal Spot Flashmer, un Meiji Explorer Tackle ou une Cuiller Anchois Flashmer, il y a de quoi faire de très belles pêches de bonites dans le cas où nous ne croisons pas de thons ! Alors que la zone était remplie de chasses de bonitous et de petites thonines les jours précédents,  nous sillonnons en bateau le secteur pendant plus d’une heure sans trouver le moindre signe d’activité. Comme tous les pélagiques, ces poissons sont capables de faire plusieurs dizaines de kilomètres en une seule journée. Ils ont du repartir et il faudra attendre l’arrivée de nouveaux bancs pour retrouver ces partenaires de jeu.

 

3D Popper Yo-Zuri

 

En ce début de matinée, l’activité semble inexistante et nous en discutons sur les leurres en attendant que les premiers rayons de soleil « réveillent » les poissons. Mathieu n’ayant pas de canne à lancer pour le thon, nous lui prêtons notre ensemble qui est doté d’un  3D Popper Yo-Zuri. Mathieu profite de l’inactivité pour essayer le leurre. Il s’applique lors de ses lancers pour voir le potentiel du leurre et les distances qu’il atteint dés les premiers jets sont impressionnants. Rien d’étonnant puisque le compétiteur confirmé affiche de multiples records de lancer de poids dont un 209.11 m en 26/100 lors de son dernier championnat. Avec la grande densité du 3D Popper (12 cm pour 42 g !), il lui est donc facile de le lancer à de très grandes distances avec l’ensemble 40 / 50 lb nécessaire pour combattre un thon rouge. Ces grandes distances de lancers sont très importantes pour la traque de ce grand pélagique car il est nécessaire que le bateau reste à distance respectable de la chasse afin d’éviter de faire sonder les poissons.

 

Action du 3DR Popper

 

Ne connaissant pas le maniement de ce leurre pour le thon rouge, Mathieu le fait popper par intermittence avec des pauses comme pour le bar. Nous lui montrons donc qu’une animation plus rapide consistant à effectuer un mouvement de balancier canne sur le coté tout en continuant à mouliner est plus appropriée à ce pélagique très véloce. En effet, comme pour les pêches exotiques, le 3D Popper gagne à être récupéré assez vivement en linéaire avec des accélérations qui provoquent des fortes éclaboussures et de puissants pops. La récupération est constante et le mouvement pendulaire accélère par à-coups le leurre pour le faire popper et produire de belles projections  de gouttelettes.

 

Splashs et trainées de bulles du 3D Popper Yo-Zuri

 

Nous lui montrons qu’il ne faut pas hésiter à appuyer progressivement la tirée scion au ras de l’eau afin d’enfoncer le popper sous la surface. Il passe alors sous la pellicule en entrainant dans son sillage un chapelet de bulles attractives. Cette particularité du 3D Popper Yo-Zuri est d’une rare efficacité sur le thon rouge ! Au bout de quelques lancers à peine, Mathieu maîtrise parfaitement cette technique. Il apprend très vite – ce qui n’est pas étonnant pour un compétiteur de son niveau ! Le soleil perçant enfin les nuages, nous décidons de reprendre la route.

 

En passant sous l’eau, le 3D Popper Yo-Zuri crée un chapelet de bulles attractives

 

Alors que nous naviguons à nouveau après nos essais dans l’espoir de trouver quelques bonites retardataires, nous avons la surprise de trouver d’intenses chasses de thons rouges. Alors que sur cette zone ces pélagiques font généralement entre 40 et 60 kg, nous sommes étonnés de constater que les individus qui chassent font entre 10 et 20 kg en moyenne. Certains poissons sautant hors de l’eau semblent même faire 5 à 6 kg à peine – ce qui est inédit dans cette zone. C’est parfait pour quelqu’un n’ayant jamais pris un thon aux leurres ! Nous avons une autorisation de pêche du thon rouge en no-kill pour le bateau. Mathieu en profite aussitôt pour essayer de faire quelques lancers. Alors qu’il est en proue, nous approchons le bateau des chasses à très faible vitesse afin d’éviter d’effrayer les poissons. Mathieu lance à plusieurs reprises mais sous le coup de l’excitation, ses premières animations font sauter hors de l’eau son popper – lui enlevant ainsi toute attractivité.

 

Attaque sur le 3D Popper Yo-Zuri

 

Le 3D Popper Yo-Zuri produit de fortes éclaboussures et de puissants pops

 

Les chasses sont si nombreuses qu’au moment où une cesse, une autre éclate à proximité du bateau. Sous nos conseils, Mathieu s’applique lors de la récupération à bien faire plonger le 3D Popper sous la peau de l’eau afin qu’il entraine un fort sillage de bulles. Alors qu’il effectue une nouvelle tirée bien appuyée à quelques brasses du bateau, un thon rouge perce la surface à pleine vitesse et s’empare du popper en faisant exploser la surface. Les yeux exorbités par ce spectacle, Mathieu n’a pas encore ferré alors que la canne se bande sous le poids du poisson. C’est une bonne chose car un ferrage trop précoce aurait pu lui enlever le leurre de la gueule. Nous lui conseillons néanmoins de ferrer aussitôt pour bien ancrer les hameçons dans la robuste gueule du thon afin d’éviter un décrochage lors du combat.

 

Le thon rouge a mordu au 3D Popper Yo-Zuri …

 

Comme d’habitude avec le thon, le poisson effectue un premier rush très puissant vers le fond. Le frein parfaitement réglé, il faut juste attendre qu’il stoppe sa course pour entamer le combat. La profondeur étant de 90 m, le poisson a du prendre une centaine de mètres sur ce rush. Nous recommandons à Mathieu des pompages courts et rapides qui sont bien plus efficaces avec ce poisson. Il ne faut laisser aucun répit au thon rouge car en s’oxygénant lors d’un rush, il récupère des forces nouvelles. De même, ces pompages courts permettent de lui faire tourner la tête dans l’axe de la récupération et le combat est alors plus facile car il ne peut faire que des travers.  

 

Premier rush du thon rouge ! Premier rush du thon rouge !

 

Avec ses 1,90 m et son gabarit de sportif, il pompe le thon à un rythme soutenu. En moins de 10 mn, nous entrevoyons le thon sous la surface. Comme à chaque fois avec un thon, le poisson commence à tourner autour du bateau.

 

Le thon apparait sous la surface

 

Nous recommandons à Mathieu de bien le suivre avec la canne afin d’éviter que la tresse ne touche la coque. Sous la tension importante, celle-ci casserait immédiatement.

 

Gros combat pour Mathieu Courtin ! 

Gros combat pour Mathieu Courtin !

 

L’avantage de la plate-forme en poupe de l’open de donner une grande liberté de circulation. Le pêcheur suit chaque tour qu’effectue le poisson en passant alternativement d’un bord à l’autre.

 

Mathieu suit le poisson tournant autour du bateau

 

Alors que les thons que nous avons vu sauter lors de la chasse faisaient entre 5 et 10 kg, le poisson que combat Mathieu semble faire prés de 30 kg. Les cercles concentriques se réduisent progressivement et nous mettons l’épuisette Alu Big Fish Flashmer à l’eau. Avec son panier large et profond taille XXL, cette épuisette est parfaite pour un thon de cette taille. Son robuste filet rubber mesh est idéal pour la pratique du catch and release du thon rouge car ses mailles caoutchoutées enlèvent moins de mucus et blessent donc moins les poissons.

 

L’épuisette Alu Big Fish Flashmer Les mailles ruber mesh sont parfaites pour le no-kill

 

Grâce à son énorme panier, il suffit de faire rentrer la tête et une bonne partie du corps pour l’immobiliser. En effet, le poisson ne peut nager que vers l’avant. En se saisissant de la queue et en soulevant l’épuisette par le cadre, monter le poisson à bord est alors facile. Vous noterez d’ailleurs que les textes de lois n’interdisent plus « l’embarquement » d’un thon comme auparavant mais sa « détention » – ce qui est une bonne chose pour les pêches en no-kill car il est ainsi possible d’ôter proprement le leurre avant de relâcher le poisson.  Alors que le thon entame un second tour, Mathieu le dirige d’autorité dans l’épuisette. Le thon est immobilisé et il faut maintenant faire vite. Nous demandons au pêcheur d’ouvrir son pick-up et de poser la canne afin de venir nous aider à monter le thon à bord – ce qui est fait en quelques secondes. Grâce au filet rubber mesh 20 mm, les triples des leurres sont facilement enlevés des mailles. Mathieu pose aussitôt pour la photo en tenant fermement la base de la queue – la prise la plus sure pour ce poisson. Il n’a pas besoin de se forcer pour sourire à pleines dents : son premier thon rouge au popper !

 

Premier thon rouge au popper pour Mathieu Courtin grâce à un 3D Popper Yo-Zuri !

 

 

Fonctionnement de la Pince Dégorgeoir Flashmer

 

Nous faisons 4 photos et le leurre est immédiatement enlevé grâce à la Pince Dégorgeoir Flashmer. Le thon est aussitôt relâché. Toute l’opération n’a pris que quelques secondes et le poisson repart en pleine forme à grande vitesse.

 

 

Le bonheur de Mathieu Courtin de prendre son premier thon au popper !

 

D’autres chasses sont visibles autour du bateau. Remis de ses émotions, Mathieu est à nouveau prêt à en découdre et il relance. Mais au bout de quelques jets, une perruque se bloque dans l’anneau de tête. Sous la puissance du lancer, la ligne casse et le 3D Popper s’envole hors de notre vue. Nous aurons beau le rechercher avec le bateau, impossible de le retrouver tant il est parti loin. Nous expliquons à Mathieu que ce type de perruque survient fréquemment quand on récupère sans tension entre deux tirées et qu’il est donc nécessaire de toujours garder sa ligne tendue lors de l’animation. On apprend toujours de ses erreurs !

 

3D Popper Yo-Zuri

 

Les chasses ayant cessé sur le secteur, nous décidons de rentrer. Alors que nous naviguons vers le port, nous discutons avec Mathieu du 3D Popper Yo-Zuri pour le thon. Grâce à sa forte densité (12 cm pour 42 g !), il se lance à de grandes distances et il offre l’avantage de parfaitement correspondre à la taille du poisson fourrage habituellement chassé par ce prédateur. 

 

La technologie Color Change du 3D Popper Yo-Zuri

 

Les technologies Color Change et Prism Finish lui confère un grand réalisme et son profil fusiforme imite à la perfection une véritable sardine.

 

La technologie Prism Finish du 3D Popper Yo-Zuri

 

Il est même équipé d’une armature traversante en inox de type « full wire » pour résister aux plus fortes pressions. C’est vraiment le popper idéal pour cette espèce !

 

Armature traversante en inox du 3D Popper Yo-Zuri

 

Une fois rentré au port, Mathieu en sera si convaincu qu’avant de nous inviter à un restaurant en bord de mer, il passera même à un magasin de pêche pour commander 4 exemplaires de 3D Popper Yo-Zuri !
Peut-être la peur d’en manquer pour ses prochaines sorties ?…

30/11/2020 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, SORTIE PECHE, TESTS PRODUITS