Comment pêcher la bonite au broumé léger ?

Bien que très simple à mettre en pratique, la pêche au broumé léger s’avère redoutable sur la bonite. Découvrez dans cet article de précieuses astuces qui vous permettront d’optimiser vos résultats avec cette technique si efficace.

 

Vincent Goletto avec une belle pélamide prise au broumé léger

 

Le principe de la pêche de la bonite au broumé léger

 

Cette magnifique pélamide prise au broumé léger mesure plus d’un mètre !

 

La pêche des bonites sur chasses avec des casting jigs ou des poissons nageurs est aussi amusante que productive. Mais même pour les fanatiques de pêche aux leurres, lorsqu’aucune activité n’est décelée en surface, il sera  difficile de toucher ce poisson autrement qu’avec la technique du broumé. La pêche de la bonite au broumé est également nommée « broumé léger » en opposition à la pêche au broumé du thon rouge où les quantités de sardines utilisées sont bien plus importantes (jusqu’à plusieurs dizaines de kilos de sardine). Dans le cas d’un broumé destiné à la bonite, quelques kilos suffisent en effet pour une pêche efficace de ces scombridés. 

 

Un petit cageot de sardine suffit à un broumé léger

 

Cette technique se pratiquera ancré dans des zones où règne un courant régulier. Les meilleures spots seront ainsi des hauts fonds où les masses d’eau accélèrent à cause de plus faibles profondeurs tel qu’un sec, un plateau rocheux, etc. Au mouillage ou même avec un moteur électrique avec ancrage virtuel, le principe sera d’attirer les pélagiques recherchés par un amorçage continu de sardines que l’on aura coupées en deux ou trois morceaux. Lancés à l’eau avec régularité, ces bouts de sardines coulent doucement et sont emportées par les courants sur des distances importantes.

 

Les petits morceaux de sardine sont jetés régulièrement

 

Sac à Amorce Flashmer Sac à Amorce Flashmer avec sa cordelette de 5 m

 

On peut en complément utiliser un Sac à Amorce rempli de sardines écrasées qui diffusera un sillage de fines particules attractives avec régularité. Lesté avec une pierre ou un plomb, il sera placé sous le bateau grâce à une cordelette.  À travers les mailles de ce sac, le seul mouvement de la houle suffit à diffuser le jus et les minuscules morceaux de sardines dans le courant. Cette piste olfactive très odorante et ultra sapide attire les poissons sur de très grandes distances mais offre l’avantage de ne pas les nourrir – ce qui n’est certes pas le but.

 

Le Sac à Amorce Flashmer se place sous le bateau pour attirer les poissons

 

Après avoir envoyé quelques morceaux de sardines, la ligne est elle-même eschée avec cet appât et placée dans ce sillage attractif. Tout doit être fait pour que la sardine armée de l’hameçon évolue exactement à la même hauteur que votre broumé. C’est indispensable pour déjouer la méfiance des bonites et vous constaterez que c’est la principale difficulté de cette technique. Ainsi, la bobine de votre moulinet est ouverte afin que la ligne se dévide et que le bout de sardine esché à l’hameçon soit emporté par le courant aussi naturellement que les autres morceaux servant à appâter. La touche se traduit par une accélération ou un stop net de cette dérive. Pour que ce morceau de sardine couvre de grandes distances, il faudra pour cela un courant régulier. L’ajout de petites chevrotines assez espacées sera néanmoins nécessaire si le courant est trop fort, A l’inverse, si celui-ci est trop faible, des morceaux de polystyrène fendus permettront d’éloigner suffisamment la ligne. Mais il est à noter que ce type de présentation sera toujours moins naturel et que rien ne vaudra jamais une ligne portée librement par le courant au même niveau que le broumé. C’est la raison pour laquelle cette technique se pratique généralement dans des zones où règne un courant régulier charriant du plancton. Celui-ci réunit alors toute une chaine alimentaire, du poisson fourrage aux plus gros prédateurs.

 

Lancer de temps en temps une plus grosse poignée de broumé permet que les bonites se rapprochent

 

 

Pêche au broumé avec un vif

Il est également possible de pêcher avec un vif placé sur un hameçon classique ou encore sur un circle hook au même niveau que votre broumé. Afin de lui laisser un maximum de liberté et qu’il continue à nager en émettant des vibrations attractives, celui-ci sera juste piqué par le nez ou au niveau de la gueule.  Il sera nécessaire d’avoir un léger courant pour éloigner suffisamment le vif. Attirées par les morceaux de sardine ou d’anchois du broumé, les bonites se rapprochent de vos lignes et ne peuvent résister longtemps à un vif émettant des signaux de détresse. Une véritable friandise pour ces prédateurs ! 

 

Belle pélamide prise au broumé léger par Vincent Goletto

 

Conseils de Vincent Goletto du team Flashmer :

Je pêche souvent la bonite au broumé léger. Ces pélagiques étant souvent focalisés sur les petits anchois très présents dans ma région, j’utilise ce poisson pour faire mon broumé. Sur un petit hameçon, je place également un anchois vivant. Juste piqué au niveau de la gueule, il reste vivant longtemps et attire sur de grandes distances les bonites. C’est ultra efficace !

 

 

Quel ensemble utiliser pour le broumé léger ?

 

Le combat d’une grosse pélamide sur ligne fine est un véritable plaisir

 

Sous le terme générique « bonites », on retrouvera plusieurs espèces telles que la pélamide, la thonine, le bonitou, etc. Ces scombridés sont de petits pélagiques comparés au thon rouge. Ainsi, un bonitou pèse un peu plus de 2 kg une fois adulte et une pélamide ne dépasse que rarement les 10 kg. Ces poissons ayant une excellente vue, il sera donc conseillé de les pêcher assez fin – surtout lorsque l’eau est claire. Une ligne trop épaisse peut ainsi provoquer des refus systématiques. Un fil de 25 à 30/100 sera ainsi parfait pour cette technique – un fil plus épais ne se justifiant qu’en présence de courants puissants et par eaux mâchées. Même si leur rapport poids / puissance est exceptionnel, ces scombridés combattent en pleine eau. Avec un frein bien réglé et une canne progressive absorbant les coups de tête et les rushs sur toute sa longueur, il est ainsi possible de sortir les plus grosses bonites. Ainsi, la pélamide d’1,05 m sortie après ce combat a été pêchée en Méditerranée avec du 25/100. 

 

Le combat d’une grosse pélamide sur ligne fine est un véritable plaisir

 

Une canne d’une puissance de 20 à 60 g en moyenne sera parfaite pour cette technique. Même si un moulinet classique de taille 3500 à 5000 peut suffire, sachez que certains spécialistes de cette technique utilisent des moulinets de type surfcasting. En effet, les bobines long cast permettent un meilleur déroulement de la ligne dans le courant grâce à leur large enroulement. Même avec une grande longueur de fil déroulée, la réserve importante de ligne fait qu’elle reste plus près des lèvres de la bobine. Ces moulinets conçus pour optimiser les lancers permettent ainsi au fil de sortir bien plus facilement et à votre appât de bien suivre le broumé.

 

Un moulinet à large bobine permet un meilleur déroulement du fil dans le courant

 

Quel type de ligne utiliser pour le broumé léger ?

 

Vincent Goletto avec une belle pélamide prise au broumé léger

 

Dans la plupart des cas, il sera judicieux d’utiliser une ligne coulant plus vite qu’un simple nylon qui a tendance à flotter. Nous vous conseillons donc d’utiliser un fluorocarbone qui puisse être utilisé directement en corps de ligne. Un fluorocarbone « spoonable » tel que le Fluoro Casting Asso sera idéal pour cet usage. Grace à un système d’extrusions multiples lui conférant une grande souplesse, ce fluorocarbone convient en effet parfaitement à une telle utilisation. Les avantages sont nombreux pour cette technique. En effet, en coulant trois fois plus vite qu’un nylon, il permet que votre appât suive beaucoup mieux la coulée du broumé. Il est également très discret grâce à l’indice de réfraction proche de l’eau. Son atout est aussi d’offrir une bien meilleure retransmission des touches (matériau peu élastique). Le fluorocarbone offre enfin une excellente résistance à l’abrasion qui limitera les casses (ex: frottement sur les ouies). Pour les mêmes raisons, nous vous recommandons également l’Ultra Low Stretch Asso qui est un nylon gainé de fluorocarbone (coating). Grâce à ce matériau le rendant étanche, il coule plus qu’un nylon et il est également bien plus discret dans l’eau. Sa très faible élasticité est encore ici un énorme avantage pour ressentir le départ d’une bonite et savoir quand ferrer.

 

Ultra Low Stretch Asso : un fil coulant qui retransmet mieux les touches

Fluoro Casting Asso : un fluorocarbone qui peut être utilisé en corps de ligne

 

 Rolling Triple Flashmer

 

 

Afin d’éviter que votre ligne ne casse à n’importe quel endroit lors du combat, nous vous recommandons d’utiliser un bas de ligne en fluorocarbone d’ 1 à 1,5 m d’un diamètre inférieur de 2 à 4 dixième par rapport à votre corps de ligne. Le morceau de sardine pouvant tourner dans le courant et ainsi occasionner le vrillage de votre ligne, nous vous conseillons d’intercaler un rolling. Dans le cas de courants soutenus, il pourra même être intéressant d’utiliser un Rolling Triple Flashmer car sa parfaite rotation évitera tous les problèmes de vrillage.

 

 

 

Un rolling triple permettra d’éviter les phénomènes de vrillages avec de puissants courants

 

Quel hameçon utiliser pour la pêche au broumé léger ?

 

Vincent Goletto avec une belle pélamide prise au broumé léger

 

Il est possible de pêcher avec un hameçon simple comme par exemple octopus SS-MS4310 Maruto. Vous pouvez également utiliser un triple tel que l’excellent 1094 Maruto. Ce triple offre l’avantage de posséder une hampe longue. Une fois enfilé dans le morceau de sardine avec une Aiguille à locher / Vif, il permet ainsi un meilleur maintien de l’appât et limite les coupes dues aux dents tranchantes des bonites.

 

octopus SS-MS4310 Maruto octopus SS-MS4310 Maruto

1094 Maruto

 

Car le problème principal dans la pêche aux broumé des bonites est que ces poissons possèdent une dentition hyper acérée. Les risques de coupes lors du combat sont donc très élevés. Pour cette raison, certains pêcheurs utilisent un petit morceau de tube silicone comme le Tube Souple translucide Flashmer pour protéger leur bas de ligne.

 

Tube Souple translucide Flashmer  Fil d’Acier 49 brins Flashmer

 

D’autres emploient une tresse armée tel que le Fil d’Acier 49 brins Flashmer qui offre l’avantage de supporter les dents les plus coupantes. Il reste toutefois très souple et permet donc une parfaite présentation. Il sera néanmoins vivement recommandé dans les deux cas d’utiliser un morceau de quelques centimètres correspondant à la taille de la sardine servant comme appât. En effet, le Tube Souple ou le Fil d’Acier doit être parfaitement camouflé sous peine de refus systématiques car les bonites ont une excellente vue.

 

Pêche au broumé des bonites avec un circle hook

 

Magnifique pélamide prise au broumé léger avec un circle

 

Il existe néanmoins une autre solution très efficace pour éviter les casses impromptues dues aux dents très coupantes des bonites tout en restant très discret : le circle hook ! Avec sa forme si particulière, cet hameçon glisse sur les tissus mous de la gorge et vient se placer quasi systématiquement au niveau des lèvres, évitant ainsi d’exposer le bas de ligne aux dents acérées. Les risques de coupes sont alors considérablement réduits. Plutôt que d’utiliser une sardine entière pour camoufler une gaine ou un fil d’acier, il devient possible de proposer des bouchées de toutes tailles. C’est un réel avantage quand des bonites méfiantes se nourrissent uniquement des petits morceaux de broumé – ce qui est très fréquent ! Il est aussi possible de pêcher avec des bas de ligne fins sans adjonction d’une quelconque protection. De même, il n’est plus nécessaire de refaire passer systématiquement le bas de ligne dans l’appât, ce qui est gain de temps considérable !

 

 circle hook 290 Nickelé Maruto 348 Maruto

 

Pour cette technique, il sera conseillé d’utiliser un circle hook assez léger pour ne pas trop alourdir l’appât afin qu’il reste au même niveau que le broumé. Il devra toutefois être très  résistant pour résister aux puissants rushs des bonites. Nous vous recommandons ainsi un circle de qualité tel que l’excellent 348 Maruto en taille 1/0 à 2/0. Le circle hook 290 Nickelé Maruto en taille 2 à 1/0 conviendra également parfaitement à cette technique.

 

Avec un circle hook, il sera nécessaire de laisser la pointe apparente

 

L’autre avantage du circle hook est également de pouvoir pêcher à l’appât tout en ayant la possibilité de relâcher le poisson dans d’excellentes conditions. En effet, cette prise au niveau de la commissure des lèvres n’abime pas le poisson comme le ferait un hameçon simple ou triple planté dans la gorge. Avec un circle hook, le poisson peut ainsi être décroché facilement et remis à l’eau sans blessures fatales. C’est un atout considérable pour tous les pêcheurs sportifs soucieux de la ressource. Il leur sera ainsi possible de relâcher les plus jeunes sujets ou même la totalité de leurs prises si tel est leur éthique personnelle.

 

Magnifique pélamide prise au broumé léger avec un circle hook

13/11/2020 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS