Tassergals au Super Spook Heddon

Le tassergal est un prédateur pélagique qui répond très bien aux leurres de surface. Et un des meilleurs stickbaits pour le pêcher est certainement le Super Spook Heddon !

 

Joli tassergal pour Colin !

 

Le tassergal est un prédateur grégaire chassant en bancs parfois très denses. Il peut atteindre en France le poids de 10 kg et dépasser alors les 80 cm. Ce carnassier est surtout présent en Méditerranée. On peut le retrouver dans le Golfe de Gascogne mais sa population y est plus réduite. Tout comme la bonite, ce pélagique peut couvrir de très grandes distances.  Le tassergal apprécie particulièrement les ouvrages portuaires, les estuaires, les zones lagunaires, les digues rocheuses, etc. C’est un redoutable carnassier connu pour son extrême agressivité. Ses attaques en meute sont extrêmement brutales et il est capable d’attaquer pour le seul plaisir. Lorsqu’ils chassent en meute, les tassergals peuvent même mutiler un banc entier de poissons fourrage. Ils sont si voraces qu’il est fréquent que ces prédateurs vomissent les proies qu’ils ont déjà consommés pour pouvoir en chasser d’autres ! Ce pélagique hyper véloce est capable de rushs impressionnants à plus de 60 km/h – ce qui en fait un partenaire de jeu fantastique pour tous les pêcheurs sportifs aimant les pêches de surface. Et parmi tous les stickbaits existant, il y en a un qui est particulièrement efficace sur cette espèce : le Super Spook Heddon !

 

Super Spook Heddon: une nage parfaite pour le tassergal

 

Le super Spook : le stickbait légendaire !

 

Avec sa taille de 125 mm pour 25 g, le Super Spook Heddon est parfait pour cibler les beaux tassergals. Ce stickbait d’exception est si facile à manier walking the dog que même un débutant peut prendre ce poisson au leurre dès sa première sortie. Ce stickbait offre ainsi  la caractéristique de parfaitement nager à plat et de bien accrocher l’eau – rendant son animation très simple. En effet, avec sa densité importante, le Super Spook évolue assez bas dans la pellicule de surface.

 

Le Super Spook est un stickbait ultra simple à manier !

 

Action walking the dog du Super Spook

 

L’avantage de ce stickbait pour cibler le tassergal est de parfaitement nager quelle que soit la vitesse de récupération. Il peut donc supporter le walking the dog assez vif recommandé pour pouvoir décider ce rapide pélagique. Sachez que même si votre Super Spook saute de temps en temps hors de l’eau, cela contribue à le rendre attractif pour ce féroce prédateur. Le tassergal étant très agressif, il peut suivre votre leurre sans pour autant attaquer. Il est d’ailleurs fréquent que plusieurs individus coursent le stickbait sur plusieurs dizaines de mètres sans se décider. Ils peuvent même « taper «  gueule fermée dans votre stickbait quand il sont difficiles. Une excellente solution pour les faire mordre est alors de ralentir son animation.

 

Action long slides du Super Spook

 

L’avantage d’un stickbait comme le Super Spook Heddon est de conserver une position horizontale au repos. Il est ainsi possible d’insister sur une zone réduite en effectuant des long slides décomposés. En décomposant bien son animation en walking the dog et en rendant bien la main après chaque twitch, ces embardées latérales de forte amplitude entrecoupées de pauses ont le don de décider les tassergals les plus récalcitrants. Il est même possible de le manier presque sur place avec des arrêts bien nets grâce à sa nage bien à plat sur l’eau. Et le Super Spook Heddon est un des meilleurs stickbaits pour ce type d’animation !

 

 

Un des 12 tassergals pris ce jour là !

 

Super Spook : des distances de lancer idéales pour le tassergal !

 

Le Super Spook atteint de très grandes distances de lancer

 

Un des nombreux avantages du Super Spook Heddon pour pêcher le tassergal est d’atteindre des distances de lancers records. En effet, ce pélagique apprécie particulièrement la vitesse et a l’habitude de suivre longtemps le leurre avant d’attaquer. Grâce à sa forme hyper fuselée très aérodynamique et sa grosse bille lui servant de transfert de masse, ce stickbait se propulse à des distances impressionnantes. Ainsi, il reste bien en ligne sans vriller lors de son vol et part tel une flèche sans jamais dévier dans sa trajectoire. L’idéal pour lancer suffisamment loin et ainsi laisser le temps à un tassergal de finaliser son attaque lors de la récupération !

 

Fish grip Scale Luxe Explorer Tackle

 

Conseils du team :

Le tassergal est un  prédateur qui possède une gueule dotée de canines aussi aiguisées que la lame d’un couteau et il est capable de couper en deux des proies de taille importante. Faites donc extrêmement attention lors de sa manipulation pour la photo ! Ainsi, il est vivement recommandé d’utiliser une fish grip telles que la Scale Luxe Explorer Tackle pour manipuler un tassergal en toute sécurité.

 

Peson de la Scale Luxe Explorer Tackle

 

 

Une fois le tassergal maintenu par la mâchoire, vos mains sont éloignées de ses dents tranchantes ou des triples de votre stickbait. Le peson intégré à la fish grip Scale Luxe Explorer Tackle limitera encore plus les manipulations en vous permettant de le peser dans le même temps. Cela vous permettra de diminuer le temps de sa sortie hors de l’eau pour la photo avant la relâche.

 

Tassergal pris au Super Spook Heddon

 

Super Spook : un son lourd qui rend fous les tassergals !

 

La lourde bille du Super Spook

 

La bille équipant le Super Spook Heddon ne lui sert pas uniquement de transfert de masse pour des lancers spectaculaires. En tapant les parois du corps épais du leurre à chaque twitch, elle génère un son hyper puissant. Ces vibrations basses fréquences se diffusent sur de grandes distances et sont directement ressenties par les tassergals sur leur lignes latérales. Cette espèce ultra agressive est très sensible à ces sons lourds. Ressenti comme une véritable intrusion sur son territoire, ces lourdes ondes de fréquence ont tendance à le faire rentrer dans une véritable frénésie alimentaire ! N’hésitez donc pas à entrecouper votre animation en walking the dog avec des séries de long slides qui augmenteront encore la sonorité de votre stickbait. Vous constaterez que les tassergals attaquent alors le Super Spook avec une violence peu commune.

 

Super spook en walking the dog : son fort Super spook en long slides : son très fort

Le Super Spook Heddon est certainement un des stickbaits les plus sonores sur le marché. En faisant bouger les poissons de plus loin, il offre donc également l’avantage de pouvoir espacer vos lancers afin de prospecter de plus vastes surfaces rapidement. Cette recherche méthodique en mode power fishing sera très utile pour peigner de larges zones telles que les plages plates, les larges embouchures, les grandes  zones d’herbiers, etc. Il est d’ailleurs à noter qu’en estuaires, les tassergals peuvent remonter sur plusieurs centaines de mètres le cours d’eau. N’hésitez donc pas à prospecter les rives au plus près comme vous le feriez pour la pêche du black bass.

 

La lourde bille du Super Spook émet un son très puissant !

 

Le tassergal apprécie également les herbiers d’algues et il est fréquent de le trouver dans ce type de secteur. La puissance du son produit par le Super Spook est alors un avantage considérable car en longeant les abords immédiat des herbiers affleurant en surface, vous pouvez en faire sortir des poissons qui étaient cachés à l’intérieur sur parfois plusieurs mètres.

 

Le Super Spook double jaune est idéal pour les eaux mâchées des estuaires

 

Super Spook : les bons coloris pour le tassergal

 

Super Spook coloris ghost Eel Super Spook coloris sardine

 

Comme tous les pélagiques, les tassergals ont une excellente vue. En présence d’eaux claires et d’un fort ensoleillement, ces prédateurs peuvent alors devenir difficiles. Il sera alors recommandé d’utiliser les coloris réalistes du Super Spook Heddon tels que le Gost Eel, le sardine, le mulet, etc.

 

Super Spook coloris double jaune

Super Spook blanc

 

Dans les eaux teintées des embouchures, des couleurs plus incitatives seront privilégiées. Les coloris jaune fluo (Tout Jaune / Double Jaune) ou blanc font clairement la différence sur ces prédateurs dans de telles conditions. Ainsi, les 12 tassergals pris ce jour là par ces pêcheurs (voir photo ci-dessous) l’ont tous été sur la couleur blanche. Ils ont même testé d’autres coloris que ces prédateurs ont tous refusé lors de cette session – preuve que le choix de la teinte en fonction de l’eau et de l’humeur des poissons est très important quand on pêche aux leurres de surface !

 

Un des 12 tassergals pris ce jour là !

 

Le tassergal est un poisson à la défense très aérienneConseil du team :

Le tassergal a une défense très aérienne et saute fréquemment hors de l’eau, il sera conseillé lors du combat de garder votre canne basse. Conservez également votre ligne en tension car le moindre mou lorsqu’il donne un coup de tête hors de la surface entraînera un décroché. Canne haute, il peut aussi prendre appui sur la canne pour s’arracher le leurre hors de la gueule lors de son saut. Conserver le scion le plus près possible de l’eau – voire même juste sous la surface limitera considérablement ces risques de décrochages.

 

Le tassergal adore les stickbaits !

10/08/2020 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, SORTIE PECHE, TESTS PRODUITS