Casting jig et appâts : le combo hyper efficace !

La Cuiller Anchois L-Jack : toujours aussi efficace !

 

Beau pagre pris au combo Cuiller Anchois L-Jack / lanière de calamar

 

Le team Flashmer est toujours à la recherche de nouvelles astuces pour améliorer ses résultats en pêche. Et c’est ainsi qu’Etienne Goletto a eu l’idée de tester sur le terrain une association étonnante : un casting jig avec de l’appât ! Pour ces premiers essais bateau, il a choisi d’utiliser la Cuiller Anchois L-Jack Flashmer. Etienne sait que ce casting jig est très efficace dans les pêches précises de type dandine grâce à sa nage ultra papillonnante.

 

Cuiller Anchois L-Jack dos noir Cuiller Anchois L-Jack dos bleu Cuiller Anchois L-Jack Dos rose

 

Avec son museau biseauté, son profil fusiforme et effilé ainsi que ses arrêtes galbées, la Cuiller Anchois L-Jack Flashmer est hyper réactive. À la moindre sollicitation, ce casting jig jerke en effectuant des embardées de forte amplitude. Lors de la descente, il passe d’un flanc à l’autre dans un rolling extrême tout en effectuant à l’horizontale de vifs dérapages latéraux. De chaque coté, un film holographique capte la moindre lumière et revoie de riches reflets irisés multidirectionnels sur de grandes distances. L’idéal associé à un appât pour les pêches en dandine précises à proximité immédiate du fond !

 

Etienne avec un pagre pris en Atlantique au combo Cuiller Anchois L-Jack / lanière de calamar

 

Le choix de l’appât à associer au casting jig

 

Ce magnifique grondin perlon a succombé au casting jig cuiller Anchois L-Jack boosté avec une lanière de calamar

 

Le casting jig étant constamment animé lors de la dandine, il sera nécessaire d’utiliser un appât très résistant. En effet, une esche trop fragile ne résisterait pas aux fortes tractions du maniement. Nous vous recommandons ainsi les lanières et les tentacules de céphalopodes. Ces chairs offrent l’avantage d’être très robustes sur l’hameçon durant  l’animation ou lors des chocs sur le fond tout en étant ultra efficaces. Très sapides, elles diffusent de puissants effluves que les poissons sentent à de grandes distances. Leur couleur blanche nacrée aux reflets irisés est très attractive et ces chairs présentent même une légère phosphorescence visible par les poissons. Le top pour les pêches verticales !

 

Des tentacules et des lanières de calamar sont parfaits pour booster un casting jig

 

Des morceaux de seiches ou de calamar découpés dans le manteau aux ciseaux sont très efficaces. Le calamar est très avantageux car un beau spécimen possède de longs tentacules et un manteau qui procureront un grand nombre de lamelles bien épaisses pour toute la journée. Il sera facile d’en faire rapidement le matin tôt en tataki – un appât frais étant toujours plus attractif ! Il sera possible d’utiliser du poulpe qui offre l’avantage d’être encore plus robuste à l’hameçon mais sachez que celui-ci est un peu moins efficace.  Il est possible d’enfiler les tentacules du calamar ou de la seiche sur l’hameçon de l’assist comme vous le feriez avec un ver. De son coté, la lanière de céphalopode gagnera à être découpée aux ciseaux en forme de feuille. Piquées sur l’assist hook à deux reprises de telle façon qu’elle forme une vague, elle ondulera alors naturellement de tout son long durant l’animation ou en présence de courants de façon hyper attractive.

 

Mini Twin Explorer Tackle Mini Single Explorer Tackle

 

Concernant les assist hooks utilisés avec un casting jig, Etienne utilise les modèles proposés par Explorer Tackle. Pour un jig compact de faible grammage et une petite languette de calamar, le Mini Single s’avère idéal. Pour des jigs plus long et avec un plus gros morceau de céphalopode, le Mini Twin Explorer Tackle avec ses deux hameçons en montage décalé sera parfait. Ces assist hooks disposent d’un hameçon rond de type « chinu » qui est hyper piquant tout en étant très robuste. Les brins de tinsel holographiques placés sur la hampe revoient de multiples reflets multidirectionnels visibles par les poissons sur de grandes distances. Ils constituent un point d’attaque et  apportent un effet teaser très efficace. Nous vous conseillons de placer des appâts de taille proportionnée à l’ouverture des hameçons. En effet, une trop grosse bouchée pourrait se tasser dans la courbure et ainsi camoufler la pointe – ce qui engendrerait beaucoup de ratés à la touche.

 

L’animation du combo Cuiller Anchois L-Jack / lanière de calamar

 

Dandine avec l’ensemble Cuiller Anchois L-Jack / appât

 

Afin de cibler les espèces benthiques ainsi que tous les poissons plus pélagiques restant près des structures du fond, la technique de la dandine s’avère excellente. Elle est effectivement moins violente que le jigging qui aurait tendance lors de jerks à arracher les lanières de céphalopodes des assist hooks. Cette technique est d’une simplicité enfantine puisqu’elle consiste à effectuer d’amples tirées avec la canne sans mouliner en restant à proximité immédiate du fond. Il sera conseillé de bien accompagner la descente du jig avec la ligne semi-tendue afin de pouvoir ressentir les touches. La traction à la canne sera assez rapide et sur une grande amplitude. La redescente du scion sera plus lente afin d’accompagner la coulée très erratique du casting jig. Afin de rester au maximum à proximité immédiate des structures du fond, il sera nécessaire de rendre ou de récupérer du fil. Prendre régulièrement contact avec le substrat vous permettra de savoir si votre casting jig rase bien les reliefs.

 

 

Beau grondin rouge pris par Etienne avec un combo Cuiller Anchois L-Jack / lanière de calamar

 

La dandine devra se pratiquer autant que possible à la verticale malgré la dérive et les courants afin d’éviter d’accrocher et pour pêcher précisément. Il sera donc conseillé de récupérer entièrement son casting jig dès que votre ligne présente trop d’angle. Il suffit alors de le relancer au devant de votre dérive pour qu’il soit à la verticale du bateau une fois au fond. En étant bien à la verticale, la précision de la dandine vous permettra d’aller prospecter au cœur même des structures. Il est ainsi possible d’aller rechercher les bars et les lieus accrochés à des épaves ou qui se tiennent dans les anfractuosités d’un tombant rocheux, dans une faille, etc.

 

En coulant, le casting jig nage en feuille morte avec un fort rolling très attractif

 

Lors de la traction, le casting jig se met à la verticale et remonte vivement comme une proie en fuite. Lors de la coulée, il se remet à l’horizontale et redescend en papillonnant fortement. Il effectue alors de larges embardées latérales de type feuille morte qui s’avèrent hyper attractives . Tout en effectuant ces glissades imprévisibles, le jig oscille sur son axe en montrant alternativement chacun de ses flancs. Cette nage très erratique simulant une proie blessée est ultra efficace et il est fréquent que les touches surviennent lors de cette étape. Grâce au film holographique, le L-Jack renvoie alors de vifs reflets multidirectionnels qui attirent les poissons sur de grandes distances.

 

Beau grondin rouge pris par Etienne avec un combo Cuiller Anchois L-Jack / lanière de calamar

 

Casting jig et appâts : un combo hyper efficace !

Le secret de la grande attractivité du combo casting jig / appât lors de son animation est l’articulation entre le casting jig et l’appât sur l’assist-hook. Ce combo rappelle le principe du plomb palette et reprend d’ailleurs toute son efficacité. Le jig sert en fait de teaser qui attire le poisson sur de grandes distances et l’attaque ciblera finalement la lanière de calamar. Pendant la traction, l’appât vient se placer contre le leurre. Durant la phase de descente, la lanière de céphalopode qui est plus légère reste au dessus du jig. Elle ondule et vibre alors de façon très attractive – ce qui est encore accentué si vous avez pris soin de la découper en forme de feuille.

 

Joli dorade grise !

 

Combo casting jig / appâts : un maximum d’espèces !

 

Etienne avec un magnifique grondin perlon pris avec une Cuiller Anchois L-Jack boostée avec une lanière de calamar

 

L’association d’un casting jig tel que le L-Jack Flashmer avec de l’appât (ex : lanière de céphalopode) est d’une rare efficacité sur un grand nombre d’espèces. Ce combo vous permettra ainsi de pêcher des bars, des lieus, des bonites, des vieilles, des Saint-Pierre, etc. Cet ensemble est également très performant sur les sparidés carnassiers tels que les pagres, les dentis, les pageots communs, etc. Manié à proximité immédiate du substrat, vous pourrez également toucher des carnassiers benthiques comme des chapons, des grondins rouges, des grondins perlons, des merlus, etc. Mais l’originalité de ce combo sera aussi de vous permettre de toucher des espèces qui n’auraient spécialement mordues sur un casting jig seul comme des dorades grises, des sars, des pageots acarnés, des labres, etc.

 

Cette dorade grise n’a pu résister au combo Cuiller Anchois L-Jack / appât !

 

Belle pélamide !  

 

Un combo à essayer avec d’autres casting jigs

 

Beau grondin rouge pris par Etienne avec un combo Cuiller Anchois L-Jack / lanière de calamar

 

Lors de ce reportage, Etienne a utilisé avec succès la Cuiller Anchois L-Jack Flashmer. Mais beaucoup d’autres casting jigs proposées par Flashmer pourront également être employés avec des  appâts. Pour de la dandine, les modèles à équilibrage central seront privilégiés car la phase de descente à l’horizontale est ultra attractive avec cette technique.

 

Meiji Explorer Tackle

 

Nous vous recommandons ainsi d’essayer le casting jig Meiji Explorer Tackle. Avec ses deux faces asymétriques, il coule en papillonnant fortement dans une nage très erratique. Descendant plus lentement que d’autres casting jigs, il sera parfait associé à un appât pour insister longuement à proximité du fond.

 

Metal Spot Flashmer

 

Doté lui aussi d’un équilibrage central, un Metal Spot Flashmer sera également ultra efficace avec la technique de la dandine. De section ovale, il développe un fort rolling lors de la coulée en présentant alternativement chacun de ses flancs. Lors de la traction, ce jig nage en swimming de façon hyper attractive. Vous noterez que le coloris chrome est hyper efficace en dandine près du fond.

 

Jidai Explorer Tackle

 

De son coté, le casting jig Jidai Explorer Tackle présente la silhouette fusiforme et élancée d’un véritable poisson fourrage. Son profil lame fait qu’il effectue de très vives embardées latérales avec une grande amplitude lors de la tirée. Lors de la descente, il oscille flanc sur flanc sur son axe en restant à l’horizontale dans un rolling extrême ultra attractif.

Beaucoup d’autres  casting jigs gagneront également à être testés avec des appâts. Essayez : vous serez étonnés des résultats. En fait, cette technique n’a de limites que…votre propre imagination !