Gros Shads : le montage Screw Rig

L’origine du montage screw rig

 

Énorme brochet de 1,26 m pêché par Etienne Goletto du team Flashmer

 

Le montage screw rig conçu spécifiquement pour armer les gros shads est originaire des pays scandinaves tels que la Suède. En effet, ces pays disposent d’une forte population de très beaux brochets dépassant le mètre : le graal de beaucoup de pêcheurs aux leurres ! Afin de sélectionner ces « lunkers », rien de mieux que les très gros shads dotés d’une forte caudale renvoyant de très fortes pulsations. Mais l’inconvénient de ce type de leurre souple géant est que les têtes plombées correspondant à leur taille pèsent lourd. C’est parfait pour les pêches profondes en bateau dans des fonds de plus de 10 / 15 m avec la technique de la traction ou du linéaire à mi-eau. Mais pour toutes les pêches du bord ou encore pour prospecter dans les zones de faibles profondeurs, ces têtes sont bien trop lourdes et les accrochages sur le fond seraient bien trop nombreux. Le brochet aimant également les leurres récupérés à très faible vitesse, une trop forte plombée vous oblige à récupérer votre shad bien trop rapidement pour pêcher efficacement. C’est pour toutes ces raisons que les scandinaves ont créé le montage screw rig.

 

Mass Fix Scratch Tackle Mass Fix Scratch Tackle

 

Le montage screw Rig consiste à plomber très faiblement un gros shad et de le doter d’un armement constitué d’une empile simple ou double équipée de triples. Une pointe de chaque hameçon est piquée dans le leurre souple. Il est également possible de maintenir les empiles en place par un système de petit pic de maintien (fait en corde à piano ou en laiton) ou encore par un ressort. La tête Mass Fix Scratch Tackle est vraiment idéale pour ce type de montage ! Disponible en 7, 14 et 21 g, elle dispose d’un ressort de fixation qui assure une tenue optimale du shad sans avoir à rajouter de colle. Même sur les lancers les plus appuyés, cette tête reste parfaitement en place. Elle présente également un œillet supérieur pour l’attache de la ligne et un autre œillet sur le dessous permettant le rajout d’une empile avec un ou deux triples (stinger). De quoi faire facilement un montage screw rig hyper efficace !

 

Tête Mass Fix avec un stinger double en montage Screw Rig

 

Fil d’acier 49 brins Flashmer

 

 

 

Afin de résister aux 700 dents ultra coupantes d’un brochet, ces stingers seront réalisés avec du fil d’acier 49 brins Flashmer. Il offre l’avantage d’être livré avec des sleeves. Lorsque vous réalisez votre boucle, il suffit de refaire passer une seconde fois le fil d’acier dans le sleeve puis de serrer fortement avec une pince. C’est très simple et d’une grande résistance !

 

 

Éléments d’un stinger double pour un montage Screw rig

 

Les avantages du montage screw rig

  • Une récupération lente

Dans un montage screw rig, le premier avantage est de pouvoir récupérer très lentement un leurre de grande taille quelle que soit la profondeur – ce qui est un atout de taille pour cibler les gros brochets. En effet, les « lunkers » apprécient particulièrement les belles proies semblant malades. Elles représentent une grosse bouchée qui ne demande qu’un minimum d’effort. Pour qu’un carnassier puisse survivre, l’apport protéinique d’une proie doit être supérieur à la dépense énergétique consentie pour la chasser. C’est la raison pour laquelle les plus beaux brochets sont souvent qualifiés de faignants. En permettant la récupération très lente d’un gros shad, le montage Screw rig vous assure donc de pouvoir cibler ce que les pêcheurs nomment les « poutres » (brochets de plus d’un mètre).

 

Beau brochet pour Etienne !

 

  • Spécial zones « shallows »

Le montage screw rig permet également de pêcher lentement dans les zones de très faibles profondeurs (« shallows ») avec de très gros shads. Bien souvent, les beaux brochets attendent leurs proies près des rives camouflés en embuscade à proximité d’herbiers ou de structures végétales (arbres ou branches immergées). Ainsi, même des brochets dépassant le mètre peuvent se trouver dans quelques dizaines de centimètres de profondeurs. L’avantage d’une tête Mass Fix Scratch Tackle de quelques grammes est donc de vous permettre de manier un shad de 15 à 20 cm à très faible vitesse dans les couches supérieures de l’eau.

 

Beau brochet pris dans une zone très peu profonde par Colin !

 

  • Un armement optimal pour le brochet

Le montage screw rig constitué de stingers placé sous le ventre du shad correspond parfaitement au mode de prédation du brochet. En effet, le brochet attaque généralement ses proies par le dessous en les saisissant sur le coté. Ainsi, le fait d’avoir un triple sur la partie avant et un autre au centre du ventre de votre shad optimise au maximum vos chances de bien piquer ce carnassier au ferrage.

 

Swimfish monté en Screw rig avec une tête Mass Fix et un stinger double

 

  • Anti décrochages et protection du shad

Le montage screw rig dispose d’empiles (les « stingers) qui se détachent du shad lors de l’attaque et du ferrage. Le shad est donc moins abîmé par les dents du brochet. De même, contrairement à un armement avec une tête plombée, le poisson ne peut pas prendre d’appui lors du combat pour se décrocher. Cet effet est renforcé par le fait que les stingers soient souples. C’est très important quand on recherche un « lunker » car plus un brochet est grand, et plus l’amplitude de ses coups de tête est importante. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les très gros brochets ont tendance à se décrocher facilement avec un armement classique.

 

Superbe brochet pour Etienne !

 

  • Une meilleure nage du shad

Une tête plombée classique pour armer un gros shad n’est pas seulement lourde : elle présente un long hameçon qui rigidifie une grande partie de votre leurre souple. Or, la nage d’un shad ne se résume pas au battement de sa caudale. Ce paddle déforme tout le corps de ce leurre souple en le faisant osciller sur son axe (rolling). Une tête plombée aura ainsi tendance à brider la nage d’un shad et à le rendre donc moins efficace en action de pêche. Grâce à ses empiles souples, un montage screw rig laisse le shad nager sans aucune entrave et lui laisse donc toute son attractivité naturelle. Un must pour séduire les beaux brochets ou les gros bass !

 

Beau brochet pris au Swim Fish par Etienne !

 

Le choix des shads

Dans la gamme Lunker City, il existe deux très gros shads permettant de cibler les plus beaux brochets : Le Swim Fish et le Shaker. Comme tous les leurres souples Lunker City, ces shads sont conçus dans une matière très robuste qui est pourtant ultra réactive. Celle-ci supporte donc mieux la terrible dentition des brochets que celle de beaucoup d’autres leurres souples sur le marché.

 

Magnifique brochet pris en zone shallow par Colin !

 

Swim Fish Lunker City : doté du très large paddle rond du shaker, le Swim Fish nage aux plus faibles vitesses de récupération en renvoyant de très fortes vibrations. Pour les plus gros brochets, la nouvelle taille 7 ½’’ (190 mm !) pesant 42 g sera idéale !

 

Swim Fish Lunker City

 

Shaker Lunker City : nous vous recommandons deux tailles : 150 mm (28 g) et l’énorme 200 mm (66 g). Ces shads permettent de proposer une large bouchée destinée à faire bouger les plus gros spécimens de brochets ! Ce leurre possède une énorme caudale ronde surdimensionnée qui lui apporte un très fort rolling. Associée à la matière hyper réactive propre à toute la gamme Lunker City, celle-ci brasse énormément d’eau et diffuse de puissantes pulsations sur de grandes distances. Ses flancs très hauts renvoient également de très fortes ondes de pressions lors de son balancement sur son axe. Un shad devenu mythique pour la pêche des plus beaux brochets !

 

Shaker Lunker City

 

Pêche en linéaire avec un shad monté en screw rig 

 

Tête Mass Fix et un montage Screw Rig sur un gros Swimfish : idéal pour du linéaire light !

 

La meilleure technique pour animer un gros shad armé avec un montage screw rig et cibler les gros brochets est sans conteste le linéaire lent – quelle que soit les profondeurs où vous pêchez. C’est d’une simplicité enfantine puisqu’il suffit de récupérer lentement à très faible vitesse votre leurre au moulinet. Nous vous recommandons d’ailleurs d’essayer votre shad à vue afin de voir quelle est la vitesse minimale à laquelle il peut nager. Il suffira alors de le ramener à la même vitesse à plus grande distance. La technique du linéaire ne doit pas être  mécanique et votre shad gagnera en attractivité en effectuant quelques pauses. Très faiblement lesté, le leurre coulera lentement en oscillant sur son axe, – ce qui est très efficace sur les brochets. Vous pouvez également varier les vitesses de récupération avec quelques accélérations modérées sur de courtes distances. Comme pour toute autre technique de pêche aux leurres, l’essentiel est de donner vie à votre shad afin de le rendre plus attractif. Lors de la touche, nous vous recommandons vivement de faire un ferrage très appuyé afin de bien faire pénétrer les hameçons dans sa gueule. Un brochet de grande taille (plus du mètre) prend souvent le shad sur le coté et appuie avec sa puissante mâchoire sur le leurre. Les triples ne sont pas encore bien piqués. Seul un ferrage « à la japonaise » permettra de faire bouger le shad et d’ancrer les hameçons. Un « lunker » possède une défense particulièrement brutale et des triples mal accrochés entraînent de fréquents décrochages.

 

Une tête Mass Fix et un montage Screw Rig sur un gros shad est parfait pour pêcher les zones shallows

 

Un gros shad tel qu’un Shaker ou un Swimfish Lunker City monté en screw rig est certainement un des meilleurs combo pour rechercher spécifiquement les plus gros brochets – aussi bien du bord qu’en bateau. Vous avez également l’avantage de disposer d’un « big bait » économique et très efficace. Un pattern idéal pour tous ceux rêvant de faire une « poutre » d’un mètre…et beaucoup plus !

 

13/01/2020 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS