Herky Jerky en saltwater

Herky Jerky Bomber: un lipless jerkbait au top !

 

Belle carangue malgache à l’Herky Jerky Bomber pour Etienne !

 

 

L’Herky Jerky Bomber est un leurre qui est initialement plébiscité par tous les pêcheurs recherchant les gros brochets. Ce lipless jerkbait s’est ainsi forgé la réputation de preneur de brochets records aussi bien en France qu’ailleurs dans le monde (ex : USA, Suède, etc.) Etienne Goletto du team Flashmer le considère d’ailleurs comme son leurre fétiche pour rechercher spécifiquement cette espèce. Il utilise ainsi la version « junior » pesant 48 g pour 12 cm qui coule moins vite que le 15 cm de 75 g afin de pouvoir pêcher très lentement. En effet, les brochets apprécient particulièrement les leurres évoluant à très faible vitesse.

 

Herky Jerky Bomber

 

Avis Etienne Goletto :

L’Herky Jerky Bomber est devenu mon leurre fétiche pour le broc ! J’adore le petit modèle (12cm) qui coule très doucement et permet de pêcher lentement ou dans peu de fond (ou les 2 !) Parfait en étangs et en lacs pour pêcher entre 50cm et 3m de fond, il est aussi très pratique pour peigner une rivière lente ou un fleuve. Très facile à animer, je le manie généralement le plus lentement possible: après lui avoir fait faire de 1 à 3 jerks, je stoppe tout, fil tendu, pour le laisser couler doucement.

 

C’est bien souvent à ce moment que se produit l’attaque. C’est lorsqu’il coule en dodelinant des flancs qu’on se prend une grosse « cartouche » qui ne laisse pas indifférent ! 

 

Beau brochet pris à l'Herky Jerky coloris tri fluo

 

En constatant les excellents résultats de ce jerkbait sur le brochet, le team Flashmer l’a donc essayé en mer sur de multiples espèces – que ce soit dans les eaux françaises ou encore dans des destinations plus « exotiques » (Madagascar, Novège, etc.). Et les résultats parlent d’eux-mêmes ! 

 

Herky Jerky Bomber en saltwater !

 

 

La particularité du lipless jerkbait Herky Jerky Bomber est de disposer d’une nage qui s’avère également très efficace en mer ! Très lourd par rapport à sa taille (48 g pour 12 cm et 75 g pour 15 cm), ce leurre permet d’atteindre de grandes distances de lancer, – ce qui est un avantage considérable en saltwater pour prospecter de vastes étendues d’eau. Malgré ce poids important, ce leurre a la particularité de couler lentement lors des pauses (slow sinking). Grâce à ses grosses billes en acier placée en position basse dans son ventre, l’Herky Jerky descend dans les couches d’eau à très faible vitesse en oscillant flanc sur flanc dans un fort rolling ultra attractif. Ultra réactif, ce lipless enchaine les jerks au moindre twitch avec une vitesse déconcertante. En appuyant bien votre tirée et en redonnant un peu de mou dans la ligne, l’Herky Jerky peut ainsi faire des embardées de très forte amplitude (« darts »). Ses flancs très hauts déplacent alors un volume d’eau considérable et crée des ondes de pression hyper puissantes que tous les carnassiers marins ressentent sur leur ligne latérale sur de grandes distances. Sa vitesse de coulée étant faible, il est donc possible de le faire jerker à un rythme très lent. Associé à sa forme très trapue représentant une belle bouchée, un must pour sélectionner les plus gros spécimens en mer !

 

Herky Jerky : au top sur les bars et les barracudas !

 

Sur nos cotes, l’Herky Jerky Bomber s’est avéré excellent sur les prédateurs marins. Le modèle « junior » de 12 cm est ainsi très prenant sur les bars lors de conditions difficiles. Avec ses flancs hauts renvoyant un maximum de reflets attractifs, le coloris dos bleu s’est révélé particulièrement efficace. Manié lentement sous la pellicule de surface, il permet de faire régulièrement la différence quand les leurres de surface sont systématiquement refusés. Sachez également que les vibrations basses fréquences générées par ses multiples billes ont d’ailleurs la particularité d’attirer de très beaux bars.

 

Etienne avec un barracuda pris à l’Herky Jerky en Méditerranée !

 

En Méditerranée, ce modèle est également d’une redoutable efficacité sur une espèce en particulier : le barracuda ! Il est après tout assez logique que ce leurre si prenant sur les brochets en eau douce  fonctionne parfaitement sur ce poisson surnommé « le brochet des mers ». Et la ressemblance de ce prédateur marin avec son homologue d’eau douce ne se limite pas uniquement à son apparence. Son comportement et ses méthodes de chasses éclairs sont sensiblement identiques ! Ainsi, tout comme le brochet, le barracuda apprécie les proies évoluant très lentement et semblant blessées. Pour cette espèce, il sera donc recommandé d’animer L’Herky Jerky en détachant bien chaque jerk. Il ne faut pas hésiter à patienter plusieurs secondes entre chaque twitch. Effectuer des pauses marquées fera descendre le leurre en rolling de façon hyper attractive. Tout comme le brochet, le barracuda adore cette phase de descente où le leurre vacille sur lui-même. Gardez bien votre bannière tendue car c’est souvent lors de cette phase que l’attaque survient !

 

Herky Jerky en exotique

 

Etienne avec une carangue prise à l’Herky Jerky

 

Lors de leur dernier voyage à Madagascar, Etienne, Vincent et Colin Goletto du team Flashmer ont également testé l’Herky Jerky sur les poissons exotiques. L’avantage de ce lipless jerkbait est d’être particulièrement robuste grâce à son corps en polycarbonate renforcé. Il est tellement solide qu’une vidéo promotionnelle américaine montrant un lourd 4 X 4 lui rouler dessus sans dommage est même devenue mythique ! Le team a ainsi utilisé l’Herky Jerky Bomber durant tout leur séjour sur des carangues connues pour la puissance de leur mâchoire et à part quelques marques sur le revêtement, ce leurre a prouvé son extrême robustesse.

 

L’Herky Jerky est un excellent jerkbait pour l’exotique !

 

En exotique, l’Herky Jerky sera très utile lorsque les prédateurs ne montent plus sur les traditionnels poppers – ce qui est plus fréquent qu’on ne le croit ! Manié un peu plus rapidement qu’à l’accoutumé, ce lipless jerkbait évolue en aussi bien en surface qu’en subsurface – juste sous la peau de l’eau. Même lorsqu’il est en surface, une grande partie de son corps se situe sous la pellicule – ce qui fait régulièrement la différence sur des poissons difficiles. A chaque jerk, ses flancs très hauts génèrent de très fortes ondes de pressions perceptibles à de grandes distances par les poissons. En s’entrechoquant, ses grosses billes en acier produisent un son lourd ultra puissant correspondant à de fortes vibrations basses fréquences qui font monter les prédateurs de grandes profondeurs. Il ne faudra pas hésiter à « lui rentrer dedans » en appuyant bien les jerks afin qu’il effectue des « darts ». Ces embardées violentes de grande amplitude sont particulièrement efficaces sur ces poissons exotiques. Vous noterez que le coloris dos bleu avec ses larges flancs métallisés renvoyant de très puissants reflets s’est vraiment démarqué par ses exceptionnels résultats sur les carangues.

 

L’Herky Jerky est assez robuste pour supporter les attaques des belles carangues

 

Lieus noirs norvégiens à l’Herky Jerky !

 

Colin avec un beau lieu noir pris à l’Herky Jerky Bomber !

 

Lors de leur récent trip en Norvège, Vincent et Colin Goletto du team Flashmer ont également eu l’occasion de tester l’Herky Jerky sur les lieus noirs. Cette espèce est habituellement recherchée avec de gros shads par la plupart des pêcheurs mais les deux frères ont rapidement constaté que ces poissons chassaient dans les couches proches de la surface. Et dès les premiers lancers, ce lipless jerkbait a permis la prise de plusieurs spécimens de belles tailles. Les attaques étaient d’ailleurs d’une violence peu commune !

 

Colin en combat sur un lieu noir pris à l’Herky Jerky !

Colin en combat sur un lieu noir pris à l’Herky Jerky !

L’Herky Jerky s’est révélé excellent sur les lieus noirs en Norvège

 

Les eaux étant très sombres ils ont opté pour le coloris Tri-fluo qui est particulièrement visible. Ce coloris très incitatif s’est révélé ultra attractif sur cette espèce. Les multiples billes de l’Herky Jerky ont également été un avantage dans ces eaux mâchées car les prédateurs pouvaient repérer le leurre sur de grandes distances avant même que de le voir.

 

Colin et Vincent Goletto ont pris un grand nombre de lieus noirs à l’Herky Jerky

 

Colin et Vincent Goletto ont pris un grand nombre de lieus noirs à l’Herky Jerky

 

Même lorsque les poissons se situaient dans des profondeurs plus importantes, il suffisait de laisser couler ce jerkbait un peu plus longtemps et de l’animer par jerks bien détachés dans quelques mètres de profondeur pour refaire monter des poissons de fonds  importants.

 

Lieu noir pris à l’Herky Jerky Bomber coloris tri fluo

 

À tester dans d’autres destinations !

Avec sa grande robustesse, l’Herky Jerky Bomber est également hyper efficace dans d’autres destinations. Ainsi, les poissons amazoniens tels que les peacoqs bass ou encore le puissant aïmara apprécient particulièrement ce type de jerkbait. La solidité de ce leurre sera un atout de taille face à un poisson tel que l’aïmara qui est connu pour ses attaques hyper brutales et sa gueule ultra puissante capable de broyer des leurres pourtant réputés résistants. Pour cette espèce se pêchant dans un périmètre très restreint (il attend sa proie en embuscade dans sa cache), il sera conseillé d’animer l’Herky Jerky par jerks très espacés (presque sur place) et de faire des pauses régulières de plusieurs secondes. Lors de sa descente en rolling ultra attractive, le leurre coule en présentant alternativement ses flancs comme le ferait une proie blessée. Cette capacité à pouvoir être pêchant sur un secteur très réduit est d’une rare efficacité sur ces poissons en poste !

 

Belle carangue malgache à l’Herky Jerky Bomber pour Etienne !

16/09/2019 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS