Pêche de la truite : poissons nageurs ou leurres souples ?

 

Magnifique fario de 40 cm prise par Etienne dans un lac corse fin mars 2019 au 3DS Shad MR

 

Chez les pêcheurs de truites, certains sont des adeptes inconditionnels des leurres durs et de l’autre coté, les mordus de pêche aux leurres souples ne jurent que par leurs softbaits. Pourtant rien ne devrait les opposer tant ils peuvent être complémentaires ! En effet, chacune de ces familles de leurres offre des avantages qui leur sont propres et il est tout à fait possible de les utiliser ensemble sur un même parcours pour s’adapter aux conditions, aux postes ou encore à l’humeur des truites. La stratégie sera ici d’avoir un large panel de leurres différents afin de parfaitement « coller à la situation » et, ainsi, de se donner un maximum de chances de toucher du poisson. Une polyvalence qui s’avère d’une rare efficacité sur les truites difficiles !

 

Les avantage des poissons nageurs

 

Pin’ s Minnow Yo-zuri : un leurre parfait pour les zones peu profondes !

 

 

Un réalisme impressionnant !

Ainsi, pour pêcher la truite, les leurres durs de type minnows, jerkbaits, etc. offrent des avantages qu’on ne peut retrouver avec les leurres souples. De façon générale, leur réalisme est bien supérieur – surtout avec certains poissons nageurs de dernière génération comme les Yo-Zuri. Ainsi, les Pin’s Minnows originaux ou encore les tout nouveaux Pin’s minnows floating (une nouvelle version de ce leurre mythique) offrent une ressemblance impressionnante avec de véritables poissons fourrages.

 

Pin’s Minnow floating Yo-Zuri

 

Ces poissons nageurs possèdent également un revêtement dont ne disposent pas les leurres souples. Ainsi, les nouveaux Pin’s Minnows Floating  possèdent des revêtements holographiques avec des effets prismatiques rappelant ceux de véritables écailles. Très lumineux, ils renvoient de puissants reflets multidirectionnels qui sont visibles par les truites sur de grandes distances. Leur luminosité est telle qu’elle rend leurs éclats lumineux perceptibles par les poissons même dans des eaux mâchées. Le réalisme de ces coloris a été poussé à l’extrême pour que la ressemblance avec du poisson fourrage soit la plus exacte possible.

 

Les vairons sont des proies de prédilection pour les truites !

 

 

 Pin’s Minnow Sinking Yo-Zuri coloris gold frameConseil du team Flashmer :

Fin avril – début mai correspond à la fraie du vairon. Durant cette période, la truite peut se focaliser uniquement sur ces petits poissons. En effet, ils constituent un apport protéinique important tout en étant relativement facile à chasser car, tout à leurs amours, ils s’avèrent bien moins prudents! De même, le mâle avec sa livrée nuptiale est plus facilement repérable dans son environnement. Pendant cette période précise, proposer un poisson nageur ressemblant parfaitement à la proie de prédilection des truites est alors d’une redoutable efficacité ! Nous vous conseillons ainsi le Pin’s Minnow Sinking Yo-Zuri coloris gold frame rappelant à s’y méprendre un vairon en livrée nuptiale.

 

 3 DR Minnow Yo-Zuri coloris gold shiner

 

 

 

Le 3 DR Minnow Yo-Zuri coloris gold shiner sera lui aussi une parfaite imitation de ce poissonnet lors de la période de reproduction.

 

 

 

 

L’impressionnante qualité des revêtements des poissons nageurs de dernière génération peut également déclencher l’agressivité territoriale de la truite. Ainsi, la ressemblance parfaite avec une truite du Pin’s Minnow original Yo-Zuri en coloris truite moucheté, du Pin’s Minnow floating en coloris Ayu ou encore du coloris Rainbow Trout imitant une arc en ciel seront très intéressant pour profiter du cannibalisme opportuniste de la truite. 

 

Pêcher la truite dans des zones inaccessibles

 

 

Avec un courant porteur, on peut laisser un poisson nageur flottant dériver sous un pont !

 

 

L’autre avantage d’un poisson nageur est de pouvoir prospecter des zones qu’aucun leurre souple ne pourrait pêcher. Ainsi, avec un poisson nageur flottant tel que le Pin’s Minnow floating Yo-Zuri, il sera possible de profiter d’une veine d’eau porteuse et de le laisser dériver afin d’atteindre un poste impossible à atteindre directement au lancer. Il pourra s’agir d’un spot situé sous un pont, une voute de branches, d’une sous-berge érodée, de l’arrière d’une roche, etc. Ce sont des secteurs que la truite apprécie particulièrement !

 

L-Minnow Heavy Weight Yo-Zuri Distances de lancers du L-Minnow Heavy Weight Yo-Zuri

 

Avec un poisson nageur ayant une forte densité, vous pourrez également atteindre des zones situées à de grandes distances de lancer tout en pouvant pêcher dans de faibles profondeurs – sa bavette lui apportant une portance dans l’eau. Excellent pour peigner efficacement la rive opposée dans les grandes rivières – surtout lorsque celle-ci est inaccessible du bord, comme par exemple les tombants de falaises. Selon les profondeurs rencontrées, il sera possible d’utiliser soit le L-Minnow F-11 ou un poisson nageur encore plus dense tel que le L-Minnow Heavy Weight Yo-Zuri. Avec ce dernier, il sera ainsi possible de prospecter très efficacement les rivières les plus larges et présentant de bonnes profondeurs telles que celles se situant à la frontière entre la première et la seconde catégorie. Des zones excellentes pour traquer de beaux spécimens !

 

Le L-Minnow Heavy Weight Yo-Zuri bat tous les records de lancer !

 

Pêcher sous la pellicule de surface

 

Cette magnifique fario de 40 / 45 cm est en pleine activité...

 

Et n'hésite pas à gober les insectes ...

 

De même, certains poissons nageurs flottants peu plongeants récupérés canne haute permettront de pêcher les secteurs shallows (zones de faibles profondeurs) sans accrocher sur le fond. Des modèles tels que le Pin’s Minnow Floating en 5 cm ou encore le Minimaru Yo-Zuri seront ainsi excellents pour passer juste sous la pellicule de l’eau. L’idéal en pleine journée lorsque les eaux se sont réchauffées et que les truites sont actives à proximité de la surface (gobages).

 

 

L'hameçon simple du Minimaru Yo-Zuri permet une meilleure relâche!

 

 

Minimaru Yo-Zuri = une friandise pour les truites ! Pin’Minnow Yo-zuri : un leurre parfait pour les zones peu profondes !

 

Outre les zones de très faibles profondeurs, ces leurres seront parfaits pour rester dans les couches supérieures dans les secteurs riches en algues sur le fond. En effet, ces leurres  plongeant très peu permettront de passer au dessus de la végétation aquatique sans accrocher.

 

Canne haute, le Minimaru est peu plongeant

 

Canne haute, un Pin’s Minnow Floating ou un Minimaru Yo-Zuri évolue ainsi juste sous la surface dans une nage très active. A l’approche d’une zone où les algues sont à la limite d’affleurer à la surface, il sera même possible de profiter de la flottabilité de votre leurre en cessant la récupération. Il remontera alors à la surface pour passer sans accrocher.

 

Un poisson nageur nageant dans la pellicule de l’eau permettra de passer au dessus des algues

 

 

Poissons nageurs : une profondeur de nage prédéterminée

 

Cette truite de lac a été prise au 3DS Shad MR Yo-Zuri coloris holographic Perch

 

Enfin, la capacité d’un poisson nageur à évoluer à une profondeur prédéterminée sera particulièrement intéressante. Ainsi, ceux dotés d’une longue bavette (longbill minnow) – surtout les suspending ! –  vous seront très utiles pour aborder les postes relativement profonds dont les fonds sont encombrés. Il pourra s’agir de rivières larges avec des berges creuses, des calmes ou des amortis encaissées. Les lacs de plaine ou de montagne de première catégorie aux fonds rocheux seront également des secteurs où ces minnows grands plongeurs seront vraiment utiles.

 

3DS Shad SR Yo-Zuri 3DS Shad MR Yo-Zuri

 

C’est ainsi le cas de la famille des 3DS Shad Yo-Zuri. Ils ont en commun le même corps de 65 mm mais chaque modèle possède une bavette de taille différente – et donc une profondeur de nage différente. Ainsi le 3DS Shad SR descend à 1 m et le 3DS Shad MR Yo-Zuri plonge jusqu’à 1,5 m. Ils offrent tous deux l’avantage d’être suspending et de rester dans la même couche d’eau quand on effectue une pause. C’est un atout indéniable pour les pêches précises et lentes de la truite quand les températures de l’eau sont encore fraîches. Ces deux leurres seront particulièrement efficaces en lacs de montagne ou encore dans les larges rivières de première catégorie assez profondes.

 

Le 3DS Shad SR est parfait pour les rivières larges et profondes!

 

 

La longue bavette du 3DS Shad MR Yo-Zuri le fait plonger à 1,5 m !Avis Etienne Goletto :

J’utilise beaucoup le 3DS Shad MR Yo-Zuri dans les lacs de première catégorie où les rives abruptes créent de bonnes profondeurs rapidement. Le 3DS Shad SR m’a également rapporté de beaux poissons dans des rivières larges et profondes dont les fonds étaient très encombrés. Je n’hésite pas à employer le coloris holographic perch – surtout si les eaux sont un peu teintées ou pour le coup du soir. Ce coloris est très incitatif et m’a permis de toucher de nombreuses truites de belles tailles.

 

En lac, je vous conseille de vraiment être attentif jusqu’au bout lors de la récupération. En effet, il est fréquent que les truites attaquent à vos pieds. Ainsi, cette truite de 40 cm a mordu au moment où je retirai mon leurre de l’eau et j’ai bien failli la manquer !

 

Vous trouverez dans cette vidéo une prise en direct sur un Pin’s Minnow Yo-Zuri Original :

 

 

Truite : les avantages des leurres souples

 

Truite prise au Grubster 5 cm par Etienne Goletto

 

Des leurres complémentaires aux poissons nageurs

 

Un petit leurre souple permettra de pêcher cette fario au cœur d'un herbier

 

Les pêcheurs de truites devraient toujours disposer de petits leurres souples de 4 à 7 cm de type grubs, shads ou finess dans leur boite. En effet, par rapport aux poissons nageurs, les leurres souples disposent d’avantages uniques qui les rendent indispensables dans certaines situations. L’avantage principal des leurres souples est leur grande mobilité. Ainsi, leur souplesse leur permet de nager presque sur place dans les courants alors qu’un poisson nageur demandera une récupération pour enclencher son wobbling vibratoire. Les leurres souples sont donc parfaits pour prospecter minutieusement et très lentement les caches profondes où se tiennent souvent les plus belles truites. Parmi les nombreux leurres souples utilisés par le team Flashmer, voici une sélection de leurres ayant fait leurs preuves sur la truite :

 

Grubster Lunker City

 

Grubster Lunker City :

Un des leurres souples préférés d’Etienne Goletto pour la truite ! Ce petit shad de 5 cm représentera une proie charnue grâce à son corps trapu et annelé. Son paddle rond (comme le Shaker !) renvoie de puissantes pulsations malgré sa taille réduite.

 

 

Crappie Dapper Bass AssassinCrappie Dapper Bass Assassin :

Malgré sa petite taille, ce shad est ultra technique. Il dispose en effet d’une fente ventrale permettant une meilleure libération d’un hameçon texan – ce qui permet son utilisation en montage texas rig anti-accroches. Idéal pour les milieux les plus encombrés ! Particulièrement souple grâce à sa structure tendre chargée en sel et en attractant Bang, ce shad fin est d’une rare efficacité sur la truite !

 

Fin’s Fish Lunker City

 

Fin’s Fish Lunker City :

Ce finess est à l’origine de tous ceux existant actuellement sur le marché. Une référence ! En taille 60 mm, sa matière ultra réactive lui permet jerker très facilement et de très bien supporter les forts courants. Avec sa queue bifide très fine, c’est l’imitation parfaite des petits poissonnets consommés par les truites. Avec une petite tête Skud (tête nageuse) de 3 g, il se jerkera avec facilité pour imiter une proie affolée.

 

 

Pour les pêches précises et ultra localisées de la truite

 

Souche et trous dans ce muret constituent d'excellents postes à truites!

 

 

Ces petits leurres souples vous seront particulièrement utiles pour les pêches très précises sur des spots profonds et offrant un espace réduit – ce type de secteur étant difficilement exploitable avec un poisson nageur. Il pourra s’agir d’une zone plus profonde créée par les contre courants comme celles situées derrière un rocher. Monté sur une tête plombée ou en drop shot, le leurre souple permettra également d’insister le long des berges érodées dans  les trous et les cavités où les plus belles truites aiment se placer en embuscade. Avec une bonne plombée, un petit shad sera également parfait pour aller gratter au plus près du fond dans les cuvettes les plus profondes.

 

Plusieurs truites sont en embuscade à l'ombre de cet arbre

 

En drop shot (ex : Fin’s Fish Lunker City) ou avec un montage en texan (ex : Crappie Dapper Bass Assassin) pour éviter d’accrocher, un leurre souple sera excellent pour insister longuement dans une zone très réduite telle qu’une sous berge située sous une souche ou le couvert d’un arbre – en fait, tous les secteurs où la ripisylve forme un couvert végétal. Les gradins ou encore les éboulis d’un vieux mur sont également de belles caches pour la truite. En pêchant sous la canne dans ces milieux encombrées, vous pourrez ainsi dandiner  sur place votre leurre souple afin de décider les poissons les plus rétifs – ceux qui sont généralement les plus gros ! Nous vous conseillons néanmoins une approche très discrète. Il sera d’ailleurs recommandé de vous baisser au maximum et de rester bien en retrait de la rive afin de ne pas effaroucher ce prédateur craintif. Le poisson devra être alors combattu d’autorité et dirigé vers des espaces plus dégagés afin d’éviter qu’il ne retourne à trou dans les branchages.

 

Pêche de la truite en dérive avec de faibles courants

 

Truite prise au Grubster Lunker City

 

Avec une tête plombée légère (jighead de 2/3 g) ou une petite chevrotine de même poids (montage split shot), les petits leurres souples sont idéaux pour prospecter très efficacement les secteurs assez profonds  présentant un courant faible. Ces zones sont en effet difficiles à pêcher à proximité du fond avec un poisson nageur. Le leurre sera animé durant sa dérive alors qu’il est porté par le courant – lui donnant ainsi une évolution très naturelle. Un petit shad tel que le Grubster Lunker City offrira l’avantage d’émettre de puissantes vibrations attractives faisant bouger les belles truites sur de grandes distances. Dans les secteurs présentant des fonds encombrées, un petit shad monté en texan tel que le Crappie Dapper Bass Assassin permettra une prospection minutieuse sans risques d’accroches.

 

Crappie Dapper monté en texas rig

 

Le Fin's Fish est trés efficace sur le truite!

 

Si le courant est très faible, vous pouvez également utiliser le Fin’s Fish Lunker City avec une astuce très efficace. En effet, il suffit de retourner ce finess en le positionnant dos vers le bas pour qu’il plonge plus lentement. La surface du dos étant plate, le leurre a plus d’appui sur l’eau et coule ainsi moins vite. En alternance avec des twitchs le faisant jerker, ces descentes douces sont particulièrement efficaces sur les poissons difficiles car elles leur évoquent un poisson mourant – une proie bien plus facile à chasser.

 

Truite prise au Grubster 5 cm par Etienne Goletto

 

Avis d’Etienne Goletto :

J’utilise beaucoup le Grubster Lunker City en 2’’ (5 cm). Le Grubster Lunker City est également excellent manié dans les courants quand les eaux sont très claires et lorsque les poissons sont difficiles. Vous noterez qu’afin de limiter les ratés à la touche avec l’hameçon simple d’une tête plombée, je positionne souvent un stinger doté d’un petit triple et que je coupe l’hameçon à la pince.

 

 

 

Certains pêcheurs n’hésitent d’ailleurs pas à utiliser des tailles plus importantes pouvant atteindre 10 cm. C’est ainsi le cas des frères  Goletto du team Flashmer qui ont ainsi pris des truites avec le Shaker Lunker City 80mm, le Pulse Yum 90 mm ou encore le Turbo Shad Bass Assassin 10 cm. Idéal pour sélectionner les plus beaux spécimens de truites !

 

Un petit leurre souple monté en texan sera parfait pour solliciter ce spécimen dans un milieu encombré

 

Comme nous vous l’avons signalé, leurres souples et poissons nageurs ne s’opposent pas : ils sont complémentaires. En fait, la capacité du pêcheur à s’adapter à l’environnement ou aux conditions fait régulièrement la différence en pêche. Et en disposant d’un vaste éventail de leurres (poissons nageurs ET leurres souples), vous avez tous les atouts en main pour réaliser de très belles pêches.

 

10/04/2019 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER