Casting jig Meiji : une nage ultra papillonnante !

Un casting jig au profil unique !

 

Beau lieu pris au Meiji par Colin

 

Le casting jig Meiji Explorer Tackle est novateur à plus d’un titre ! Comme un slow jig dont il reprend le profil, il dispose en effet de deux faces asymétriques. L’un de ses cotés est plat alors que l’autre présente trois facettes aux angles prononcés. Le Meiji ayant un équilibrage central, il coule donc de façon très erratique et recherchant constamment son centre de gravité. Il présente alors alternativement chacune de ses faces et effectue des embardées imprévisibles particulièrement attractives.

 

Le Meiji possède deux faces asymétriques

 

Grâce à ses cotés asymétriques, le Meiji Explorer Tackle  est également ultra réactif aux twitchs. Cette caractéristique est amplifiée par ses arrêtes très vives qui, à la manière d’une lame fendent plus facilement l’eau. L’œillet frontal pour l’attacher étant très large et de forme parfaitement ronde, ce dernier laisse une plus grande liberté à ce casting jig, le rendant encore plus réactif. Ses écarts latéraux sont donc très rapides et de grande amplitude. Il jerke ainsi à la moindre sollicitation en effectuant des darts impressionnants. Il sera donc conseillé de l’animer en alternant les twitchs et les pauses bannière tendue pour un maximum d’efficacité.

 

 

beau lieu pris au Meiji par Colin

 

Vous noterez d’ailleurs que l’armement d’origine correspond parfaitement à la nage très erratique du Meiji Explorer Tackle puisqu’il possède un excellent Assist Mini Single Explorer Tackle en tête et un hameçon simple en queue. Ce casting jig effectuant des écarts latéraux imprévisibles et coulant en feuille morte à l’horizontale, l’attaque du prédateur peut en effet  survenir sur toute sa surface. Ce double armement permet ainsi d’optimiser vos chances de ferrer correctement le poisson. Malin et bien pensé !

 

Meiji Explorer Tackle monté d’origine avec un Single assist et un hameçon simple rond

 

Un casting jig parfait pour les pêches du bord

 

Lieu pris au combo Meiji avec Slug monté en texan

 

  • Shore jigging

Magnifique lieu pris au combo Meiji + slug monté en texan

 

Le profil large du Meiji Explorer Tackle ainsi que ses faces asymétriques lui donnant une descente très papillonnante en font un casting jig parfait pour la pratique du shore jigging. En effet, à poids égal, le Meiji coule moins vite que d’autres casting jigs – ce qui est un avantage indéniable quand on pratique du bord. En effet, le shore jigging consiste à pêcher d’enrochements et, bien que le principe étant de lancer loin pour rechercher les plus grandes profondeurs possibles, il est rare que ces fonds dépassent quelques dizaines de mètres. La descente erratique très attractive du Meiji étant plus lente que celle d’un casting jig classique, celle-ci limitera donc les risques d’accrochages.

 

 

Le montage Meiji + leurre souple monté en texan permet de pêcher dans les milieux les plus encombrés

 

Etienne et Colin Goletto du team Flashmer ont ainsi utilisé le Meiji avec succès sur les lieus lors de leur dernier séjour en Irlande en septembre 2018. Pratiquant dans des milieux rocheux particulièrement encombrés et avec des reliefs très marqués, ils ont utilisé l’astuce du casting jig associé à un texan que nous vous avions expliqué dans cet article :

 

Métal spot et texan : le pattern gagnant !

 

Touche et ferrage … …puis combat avec un lieu.

Lieu pris en direct par Colin au combo Meiji + slug monté en texan Lieu pris en direct par Colin au combo Meiji + slug monté en texan

 

  • Pêche en plage

Le Meiji est également un bon leurre pour pêcher les plages

 

La faible vitesse de coulée du Meiji Explorer Tackle est également un véritable avantage pour les pêches du bord en plage. Cette technique consistant à du lancer ramené dans les rouleaux qui pourrait se nommer surf spinning est particulièrement efficace sur les bars mouchetés ou les bars francs.

 

Le Meiji est parfait pour pêcher dans l’écume et les vagues !

 

Beaucoup plus planant que les casting jig « classiques », le profil spécifique Meiji Explorer Tackle permettra de pouvoir pêcher dans des fonds de quelques mètres à peine. Le maniement consistera en des séries de twitchs afin de le faire jerker en alternance avec de courtes pauses afin de profiter de sa nage papillonnante à la descente. Cette technique est généralement pratiquée dans les baïnes du sud-ouest ou à la sortie d’embouchures. De jour, elle nécessitera la présence de vagues bien formées et d’écume – des conditions qui s’avèrent excellentes pour la pêche du bar.

 

Un casting jig ultra polyvalent pour le bateau

 

Le Meiji Explorer Tackle est idéal pour la pêche des bonites

 

  • Pêches sur chasses

Le Meiji Explorer Tackle est un casting jig idéal pour les pêches sur chasses de pélagiques (ex : bonites) ou de bars. Très compact, il se lance à de grandes distances et permet donc de rester à distances respectable de la chasse afin d’éviter d’effrayer les poissons. Il pourra être manié de différentes manières en fonction du degré d’activité des poissons. En présence de prédateurs assez dispersés, une animation par twitchs lui fera faire des écarts latéraux rapides évoquant la fuite éperdue d’un poisson fourrage paniqué. Il est même possible de la récupérer linéairement au moulinet car ses faces asymétriques le font vaciller constamment sur son axe. Il permettra ainsi de couvrir beaucoup de terrain rapidement.

 

Le Meiji est parfait pour les pêches sur chasses en lancer ramené

 

Quand les chasses sont plus concentrées, une animation plus en dents de scie avec des pauses pour laisser le casting jig virevolter à la descente sera très efficace. Il sera également possible de profiter la nage papillonnante du Meiji lorsqu’il coule en le laissant descendre dans les couches d’eau bannière tendue. Cette astuce s’est avérée particulièrement efficace en présence de bonites difficiles.

 

Bonite prise en laissant juste couler le Meiji Explorer Tackle

 Astuce du team :

Comme dans le cas d’un iceberg, on ne voit généralement qu’une toute petite partie réelle de la chasse en surface. En effet, la partie immergée constitue la plus grande part des prédateurs en activité. Dans les chasses très concentrées où les bonites ont créé une boule très dense de poissons fourrage, un jig récupéré par twitchs passe peu de temps au cœur même de la chasse – diminuant ainsi vos chances d’intéresser un prédateur.

 

Le Meiji Explorer Tackle étant aussi attractif lorsqu’il est manié que lorsqu’il coule en virevoltant, nous vous conseillons donc de lancer et de le laisser couler au cœur même de la zone d’activité. Il sera recommandé de garder le fil tendu afin de ressentir la touche pour pouvoir ferrer. Vous noterez que ce ferrage est important car le jig n’étant pas sous tension, l’hameçon est généralement peu ancré. Cette astuce nous a permis de pêcher de nombreuses bonites qui n’avaient pas mordu sur une simple récupération.

 

Le Meiji Explorer Tackle est idéal pour la pêche des bonites

 

  • Slow jigging ultra light

Avec son profil de « slow casting jig », le Meiji Explorer Tackle peut également être utilisé dans une forme de slow jigging ultra light. Avec sa capacité à être attractif durant les phases de descente, nous vous recommandons une animation au rythme lent. Après chaque twitch, il sera conseillé de bien rendre la main afin que le jig termine son embardée latérale. Attendez également de ressentir à nouveau le poids du leurre avant d’entamer un autre jerk. Vous profiterez ainsi de la nage papillonnante à la descente du Meiji. Cette animation s’effectuera le plus possible à la verticale pour un meilleur contrôle des phases de relâchers. Il sera donc conseillé de jeter au devant de votre dérive afin que le temps que le Meiji atteigne le fond, vous vous trouviez parfaitement à l’aplomb lorsque vous entamerez votre récupération. Le Meiji étant disponible jusqu’à 60 g, il est ainsi possible de pêcher jusqu’à 30 à 40 m de profondeur.

 

Le Meiji est très efficace manié à la verticale en light slow jigging

 

  • Pêche en traction

Bien que beaucoup l’ignorent, il est possible de manier votre casting jig en traction. Avec ses caractéristiques uniques, le Meiji Explorer Tackle est d’ailleurs d’une redoutable efficacité lorsqu’il est utilisé avec cette technique ! Ce casting jig étant aussi attractif lors des jerks que durant les phases de relâchers, le maniement consistera à effectuer une tractions de forte amplitude jusqu’à avoir le scion en position haute puis de rabaisser la canne en moulinant pour conserver la bannière un peu tendue.

 

Manié en traction, le Meiji est ultra attractif sur de nombreuses espèces dont le bar

 

Après la traction, le Meiji recoule en position horizontale en vacillant fortement sur son axe et en effectuant des embardées imprévisible comme le ferait une feuille morte. C’est bien souvent lors de cette phase que l’attaque survient. C’est une évolution en dent de scie qui permettra de prospecter très efficacement toutes les strates d’eau. Cette animation permettra de toucher tous les types de prédateurs : bars, vieilles, lieus, pagres, dentis mais également des pélagiques tels que les bonites, les sérioles, etc.

 

Le Meiji est un excellent casting jig pour le bar

 

 

26/11/2018 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS