Pêchez la truite aux leurres souples !

Belle fario prise au Fin’s Shad Lunker City

 

Choisir les bons leurres souples pour la truite

 

Grosse truite !

 

Bien que les belles zébrées puissent atteindre de grandes tailles et peser jusqu’à plusieurs kilos, il faut bien avouer que de tels spécimens sont assez rares. Les truites recherchées faisant en moyenne de 20 à 50 cm, il sera donc conseillé d’utiliser des leurres souples de 3 à 7 cm – 4 à 6 cm étant la taille la plus courante. Dans la vaste gamme distribuée par Flashmer, voici une sélection de leurres souples ayant fait leurs preuves pour la pêche de la truite :

 

Fin’s Fish

 

Fin’s Fish Lunker City :

Un grand classique incontournable. Un finess hyper réactif qui jerke au moindre twitch et qui supporte particulièrement bien les courants puissants. Il est doté d’une queue bifide très vibratile qui renvoie de fines vibrations. Nous vous recommandons la taille 2’’1/2 (60 mm).

 

 

 

Wooly Curtail Yum 38 mm : le top pour les truites !

 

Wooly Curltail Yum :

Ultra souple, la queue en virgule du Wooly Curtail vibre intensément lors de sa nage. Ce grub présente un corps annelé qui offre de multiples avantages. Ces lamelles rajoutent en effet de multiples vibrations lors de sa nage. Elles s’écrasent lors de l’attaque et donnent au poisson l’impression d’une véritable chair. Celui-ci conserve donc plus longtemps le leurre en gueule, autorisant ainsi un meilleur ferrage. Pour encore plus d’attractivité, le Wooly Curltail est aromatisé avec l’attractant Ferocity 2 Yum. Sa petite taille de 1’’¾ (45 mm) est parfaite pour la truite.

 

 

Fin’s Shad Lunker City

 

Fin’s Shad Lunker City :

Jerkant à la moindre sollicitation, ce finess possède des flancs hauts qui poussent beaucoup d’eau et qui lui donne l’apparence d’une proie charnue. Il possède une queue bifide très souple qui est hyper mobile. Mesurant 1’’¾ (45 mm), le Fin’s Shad est une véritable friandise pour les truites.

 

 

 

Crappie Dapper Bass Assassin

Crappie Dapper Bass Assassin :

Très souple, ce petit shad de 2’’ (5 cm) est fin et correspond à la plupart des proies consommées par les truites. Sa matière tendre est gorgée à cœur de sel et d’attractant Bang pour encore plus d’attractivité. Il possède un petit paddle qui vibre à la moindre sollicitation. Notez qu’il offre l’avantage d’avoir une fente ventrale pouvant accueillir un petit hameçon texan, ce qui est rare pour un shad de cette taille.

 

 

Grubster Lunker City

 

Grubster Lunker City :

Ce petit shad de 2’’ (5 cm) possède un corps trapu et annelé qui évoque pour nos belles zébrées une petite proie charnue. Disposant du paddle rond du Shaker, il produit de puissantes vibrations au regard de sa petite taille. Un leurre souple qui a valu de nombreuses truites à notre team !

 

 

 

 

Release d’une belle truite

 

La canne

Il est bien sur possible de pêcher la truite aux leurres souples avec une canne à lancer léger ou ultra léger. Mais ces dernières sont généralement assez courtes (1,60 à 2,20 m en moyenne). Elles seront donc surtout utilisées en petites rivières et uniquement pour du simple lancer-ramener. Afin d’avoir un bras de levier plus important qui vous permettra un bon maniement du leurre souple ainsi qu’un meilleur contrôle de la dérive, une canne plus longue sera donc recommandée – surtout dans les rivières moyennes à larges. Celle-ci sera également très pratique pour passer au dessus de buissons ou entre des branches touffues pour les pêches en drop shot des berges creuses tout en restant discret.

 

Votre canne doit être assez longue pour manier des leurres souples

 

Nous vous conseillons ainsi une canne leurre de 2,40 à 3 m d’une puissance de 1 à 10 g. Une canne anglaise ou un modèle de type vairon manié peuvent aussi être utilisés avec succès. Il est également possible d’utiliser une canne anglaise (3,60 à 4,20 m) ou même une canne toc télé-réglable. Ces dernières seront surtout utiles pour une bonne prospection en drop shot des berges en se tenant en retrait de la rive.

 

Belle truite prise en grande rivière par Etienne

 

Drop shot

Les truites se trouvent souvent le long des rives dans les calmes et les amortis afin d’éviter d’avoir à lutter contre les puissants courants – surtout en début de saison. Quelle que soit la période, les berges creuses et les caves sont également des zones privilégiées par les beaux spécimens. Ils y trouvent un abri sécurisant avec un apport de nourriture constant grâce aux courants. Ces trouées pouvant s’enfoncer très profondément sous la rive sont particulièrement intéressantes à prospecter en drop shot avec un leurre souple car il est possible d’insister longtemps et précisément afin de décider une truite rétive.

 

Drop shot avec un Fin’s Fish

 

Cette technique se pratiquant directement sous la canne, un modèle assez long sera privilégié pour plus de discrétion. Le montage sera déposé dans une veine porteuse se dirigeant dans la sous berge. Il suffit alors de dandiner doucement votre leurre souple à la verticale. A la touche, la truite devra être bridée afin de pouvoir l’extraire rapidement vers l’eau libre. En effet, les risques de casses dans cette cavité sont alors élevés. Pratiquée de la rive, cette technique sera également excellente pour les éboulis ou les gradins.

 

La robe de cette fario est superbe !

 

Il existe des variantes de ce montage qui vous permettront d’affronter toutes les situations :

 

  • Drop shot nose rig :

Le leurre souple est ici uniquement piqué par le nez (nose en anglais). L’avantage de ce montage est de laisser un maximum de liberté au leurre. N’ayant pas d’hameçon dans le corps (ce qui rigidifie le leurre), vous bénéficiez ainsi de toute sa souplesse. Il est ainsi bien plus  attractif.

 

Drop shot nose rig avec un Wooly Curltail Bass Assassin

 

Nous vous recommandons d’utiliser un hameçon drop shot tel que le 3310 Maruto ou le Weed Shot Hook ODZ. Leur forme a été spécifiquement conçue pour une bonne présentation du leurre et permet d’assurer un auto-ferrage instantané. Tous les types de leurres souples (shad, grub, finess) conviennent à ce type de montage.

 

Drop shot nose rig avec un Grubster Lunker City

 

  • Drop shot texas rig

Dans les milieux les plus encombrés, il sera possible d’armer votre leurre avec un petit texan. Nous vous recommandons également de privilégier une plombée étalée avec plusieurs chevrotines plutôt qu’un unique plomb afin d’éviter les accrochages (voir l’astuce drop shot en longues coulées).

 

Drop shot texas rig avec un Crappie Dapper Bass Assassin

 

Ici encore, le Crappie Dapper Bass Assassin sera parfait pour cet usage grâce à son ventre fendu. Grâce son corps ultra souple, le Wooly Curtail Yum sera également d’une grande efficacité avec ce type de montage. Votre ferrage devra être légèrement retardé et nous vous conseillons d’attendre de sentir le poids de la truite dans la canne avant de ferrer. Ce décalage n’est parfois que de quelques fractions de seconde mais évite de trop nombreux ratés à la touche.

 

Crappie Dapper Bass Assassin

 

  • Drop shot en longues coulées

 

Cette truite repartira en pleine forme

 

Avec une canne suffisamment longue permettant un meilleur contrôle de la dérive, il est possible d’utiliser un montage drop shot dans les courants. Ce type de montage est entre autres très intéressant dans les rivières larges et profondes ou quand le niveau des eaux est monté et que les courants sont puissants. Nous vous conseillons d’utiliser quelques chevrotines pour lester votre ligne. Privilégiez des plombs doux qui abiment moins la ligne et qui s’enlèvent facilement. Cette répartition de la plombée offre l’avantage d’épouser le fond et de moins se coincer entre les cailloux. En cas d’accrochage en action de pêche ou lors du combat avec la truite, ceux-ci glissent hors de la ligne et vous permettent ainsi de récupérer votre leurre. Ce montage doit être léger afin qu’il soit porté par le courant mais néanmoins suffisamment lourd pour rester en contact avec le substrat.

 

Drop shot en longues coulées avec un Wooly Curltail Bass Assassin

 

L’action de pêche consistera à effectuer une succession de tirées et de relâchers en jouant sur la tension de la ligne. En faisant juste trembler le scion tout en conservant le contact avec le fond, vous donnerez ainsi vie à votre leurre lors de la dérive. Notez que ce montage est excellent pour aller rechercher les truites dans les fosses profondes ou dans les dépressions créées derrière les blocs rocheux.

 

Belle fario pour Etienne !

 

Plusieurs chevrotines pour lester un montage drop shot évite les accrochages Avis du team :

 

La technique du drop shot en longues coulées est très productive. Avec l’astuce des petits plombs pour lester la ligne, il est possible de rajouter ou d’enlever des plombs en quelques secondes afin de vous adapter à la puissance de chaque veine d’eau. Comme pour la pêche au toc, il est en effet nécessaire que le montage soit suffisamment léger pour dériver dans le courant mais il doit être assez lesté pour que la plombée épouse le fond. En avançant un peu plus lentement que le courant, la pression de l’eau fait ainsi vibrer le leurre très intensément. C’est le secret de sa redoutable efficacité.

 

Tête plombée (jighead)

 

Le Fin’s Shad Lunker City est une véritable friandise pour les truites !

 

Wooly Curtail Yum monté sur une tête plombée ronde

 

L’utilisation de têtes plombées est un grand classique mais avec des leurres souples aussi petits, il sera nécessaire d’observer quelques recommandations. Ainsi, nous vous conseillons d’utiliser une tête plombée dont l’hameçon est assez court afin d’éviter de brider la nage du leurre. Celui-ci doit ressortir dans le premier tiers du corps – ou au maximum à sa moitié.

 

Fin’s Shad Lunker City monté sur une tête plombée

 

De même, cette tête doit être assez légère pour être un peu portée par le courant. Très profilée et dotée d’un hameçon numéro 2, la tête Skud Flashmer en 3 g sera parfaite pour faire darter un Fin’s Fish 60 mm.

 

La tête plombée Skud est parfaite pour faire jerker le Fin’s Fish Lunker City

 

Une tête ronde telle que la Mid Spécial plus ODZ conviendra de son coté à tous les leurres souples que nous vous avons conseillés pour la pêches ultra légères de la truite.

 

Fin's Fish Lunker City monté sur une tête plombée Mid Spécial Plus ODZ

 

Fario prise au Grubster Lunker City monté sur une tête plombée dotée d’un petit stinger

 

 

Split shot

Malgré son nom complexe, le montage Split shot consiste juste à placer un petit plomb devant le leurre déjà armé d’un hameçon. L’utilisation d’un plomb doux sera recommandé afin d’éviter de fragiliser la ligne. L’avantage de ce montage est d’être particulièrement simple à réaliser et d’être ultra polyvalent. En effet, il est possible de mettre un hameçon correspondant parfaitement au leurre souple utilisé et d’utiliser la plombée parfaite correspondant aux conditions ou à l’environnement – ce que ne permet pas toujours une tête plombée. Ne nécessitant que quelques tailles d’hameçons et une simple boite de plombs doux, ce montage s’avère également très économique et offre des combinaisons presque illimitées. Grâce à sa grande polyvalence, le split-shot est très utilisé par le team Flashmer pour les pêches fines de la truite aux leurres souples.

 

Fin's Shad Lunker City en montage split shot

 

Selon la distance à laquelle on place le plomb du leurre à (5/10 cm), l’action du leurre sera différente. Lorsqu’il est très proche du leurre (5 mm), l’animation pourra être plus nerveuse (ex : petits bonds sur place en tapant le fond). En éloignant le plomb, la nage sera plus planante  avec une descente plus lente du leurre. Une astuce pour éviter de fragiliser votre ligne avec la chevrotine est d’enfiler un petit morceau de gaine plastique fine correspondant à la taille de la plombée utilisée. Il protégera ainsi très efficacement votre nylon lorsque vous pincerez votre plomb.

 

Magnifique truite !

 

Texas rig

Dans les endroits particulièrement encombrés, il sera également possible d’utiliser un montage texan afin d’éviter de trop nombreuses accroches. Ainsi, certaines marques proposent de petits texans qui sont disponibles de la taille 2 jusqu’à la taille 8 ! Ces derniers seront parfaits pour armer vos leurres souples de 4 à 6 cm.

 

Montage avec un plomb balle et un Crappie Dapper monté en texan

 

Il sera conseillé d’utiliser un plomb balle dont la forme en ogive se faufile mieux entre les roches ou les branches. Encore ici, le ventre fendu du Crappie Dapper Bass Assassin permettra une meilleure libération du texan lors de l’attaque. Monté en texan, ce shad est d’une rare efficacité sur la truite !

 

Pêche à la bombette

 

La technique de la bombette est parfaite pour les lacs d’altitude

 

La bombette offre de multiples avantages pour la pêche de la truite. Elle permet tout d’abord de propulser à très longues distances de petits leurres souples de quelques centimètres tels qu’un shad (ex : Crappie Dapper Bass Assassin) ou un grub (ex : Wooly Curtail Yum). Elle permet donc de prospecter efficacement de très vastes étendues d’eau. Afin de ressentir les touches à grandes distances, il sera donc recommandé d’utiliser en corps de ligne une tresse fine telle que Micro Braid Asso 8 brins en 6 ou 8/100, la Cobra 8 Flashmer en 7/100 ou encore la Superbraid 8X Yo-Zuri.

 

Cobra 8 Flashmer Superbraid 8X Yo-Zuri Micro Braid Asso

 

La bombette offre également la particularité d’avoir une densité variable selon qu’elle soit semi-plongeante ou plongeante. Pour des bombettes de même poids (ex : 20 g), la vitesse de coulée sera donc différente. De même, la vitesse de récupération pour rester dans la même couche d’eau sera plus rapide avec un modèle plongeant qu’avec une semi-plongeante.

 

Bombette semi-plongeante Flashmer Bombette plongeante Flashmer

 

La technique de la pêche à la bombette est parfaite pour la pêche des belles zébrées dans les lacs, les retenues ou encore les réservoirs. Dans ce type d’environnement sans postes marqués, il sera recommandé de prospecter d’abord les rives à l’aube ou au crépuscule. En effet, les truites s’en rapprochent tôt le matin ou tard le soir pour se nourrir à proximité de la surface.  Il sera conseillé d’envoyer la bombette « en éclaireur » au fur et à mesure que vous avancez le long de la rive pour plus de discrétion. Au cours de la journée, les belles zébrées quitteront la proximité des berges et iront progressivement plus au centre de l’étendue d’eau. Elles se tiendront alors plus en profondeur dans des couches d’eau variables selon l’heure de la journée ou les conditions. En permettant de prospecter efficacement chaque strate en quête de truites actives à longues distances, la bombette sera alors une précieuse alliée.

 

Montage bombette

 

Pour le montage destiné à la truite, nous vous recommandons un long bas de ligne en fluorocarbone 14 à 12 /100 pour plus de discrétion face à ces farouches salmonidés. Afin d’éviter le phénomène de vrillage, il sera conseillé d’utiliser un émerillon Rolling triple Flashmer. De même, pour éviter de fragiliser votre nœud de raccord avec des lancers puissants, intercalez entre le rolling et la bombette deux perles molles noires Flashmer qui joueront le rôle d’amortisseur.

 

Emerillon rolling triple Flashmer Perles molles noires Flashmer

 

La bombette est également parfaite pour les grandes rivières ou celles présentant de grand fonds avec de faibles courants. C’est ainsi souvent le cas des rivières de première catégorie en frontière avec une seconde catégorie qui possèdent bien souvent de très beaux spécimens de truites. Leur profil parfois très large rend de nombreux postes inaccessibles aux techniques traditionnelles. Grâce aux grandes distances de lancer qu’elle permet d’atteindre, la bombette est alors très utile. Ces secteurs sont souvent bien moins pêchés et peuvent réserver de très belles surprises !

 

Colin et une belle fario !

 

La technique consistera à lancer quart amont et d’effectuer  de longues coulées vers l’aval canne haute. Selon l’intensité du courant, vous opterez pour une bombette semi-plongeante ou plongeante – l’essentiel étant d’être le plus près possible du fond tout en ayant une bonne dérive. Selon la configuration du terrain, une bombette de 5 à 15 g s’avère suffisante. Durant cette dérive, le leurre sera animé par de petites tirées avec une récupération assez lente. Lorsque la bombette atteint l’aval, elle commence à effectuer un arc de cercle. Sous la seule tension de la ligne, le leurre souple vibre alors tout seul grâce à l’action du courant. Il est donc recommandé d’être très attentif durant cette phase. Une fois que la bombette est dans votre axe, il suffit de la récupérer doucement canne basse jusqu’à vous à contre courant. Elle se situe alors plus haut dans la couche d’eau mais il est toujours possible de toucher une truite active. Cette technique est d’une redoutable efficacité et nous vous la recommandons chaudement !

 

Une technique à découvrir !

 

Belle fario dans son élément

 

Moins utilisée que des techniques plus traditionnelles, la pêche de la truite aux leurres souples est pourtant très intéressante et peut s’avérer particulièrement efficace. Il est possible de la pratiquer durant toute une cession mais elle peut également être utilisée en complément d’autres techniques.

 

Fario prise au Grubster Lunker City monté sur une tête plombée dotée d’un petit stinger

 

Il ne sera pas rare de toucher d’autres espèces que la truite comme par exemple ces magnifiques barbeaux pris par Etienne au Grubster Lunker City :

 

Barbeau pris par Etienne au Grubster Lunker City

 

Barbeau pris par Etienne au Grubster Lunker City

 

Très économique, la pêche de la truite aux leurres souples permettra enfin aux débutants de faire leurs premières armes à peu de frais et les pêcheurs aguerris apprécieront de pouvoir prospecter des postes difficilement pêchables avec d’autres types de leurres.

En somme, cette technique offre de multiples avantages et mérite vraiment d’être découverte !

 

Relâchez les beaux géniteurs !

 

16/03/2018 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER