Testeurs Flashmer

Découvrez ci-dessous les testeurs officiels des produits Flashmer :

Florent Bruneau : 

Florent Bruneau

Il semblerait que ce soit héréditaire ! 

Mon père m’a communiqué cette passion dès mon plus jeune âge. A l’époque, c’est principalement la truite que nous pêchions au TOC. Tellement de souvenirs au bord du petit ruisseau au fond du jardin…

C’est bien plus tard que je me suis tourné vers la pêche en mer. A mon arrivée sur Vannes il y a 6 ans, je suis de suite tombé sous le charme du Golfe du Morbihan. Un véritable paradis ! Depuis, je passe le plus clair de mon temps sur l’eau une canne à la main. 

Toutes les pêches me plaisent ! Aussi bien le bar aux leurres que la dorade royale au posée. Le rockfishing est également devenu une pêche que je pratique désormais régulièrement. Les pêches très fines : j’adore ! Mais les gros poissons j’aime beaucoup aussi !! 

En espérant faire de jolis spécimens encore cette année !!

Louis Cache :

Commercial en imprimerie et intrigué par le monde aquatique depuis mon plus jeune âge,  j’arpente les canaux du Nord-pas-de-Calais (62), principalement à la recherche de ce mystérieux poisson qu’est le sandre. A la fois passionnant et incompréhensible, ce percidé ne me laisse pas indifférent, même lorsque les conditions météorologiques sont très médiocres.

Je pratique plusieurs types de pêche que ce soit en mer ou en eau douce, et j’aime traquer pas mal de carnassiers de notre territoire comme la truite de mer ou le bar dans les bassins industriels. Je suis un amoureux de la pêche au leurre souple, et grâce à la multitude de produits diffusés par FLASHMER, je peux pratiquer plusieurs techniques du bord comme en float-tube. Aventurier dans l’âme, je souhaite découvrir la pêche des poissons exotiques et ne compte pas m’arrêter la ….  

Thierry Cendrier :

Thierry CendrierAussi loin que je me souvienne, j’étais déjà passionné… Comme beaucoup, c’est avec une canne en bambou, une ligne montée et des vers ramassés dans le jardin que j’ai capturé mes premiers épinoches. Depuis le matériel et les prises ont évolué mais la passion est restée intacte.

Si cette passion est née dans ma Touraine natale, c’est sur les quais parisiens qu’elle a pris toute son ampleur. J’ai comme beaucoup, goûté à de nombreux plaisirs, mais c’est bien le carnassier aux leurres qui s’est imposé comme ma traque préférée.

De la perche aux silures, en passant par les brochets, c’est surtout le sandre et donc les pêches aux leurres souples qui ont eu pendant de longues années ma faveur… Poisson méfiant et capable de la plus grande violence comme de la plus grande finesse lors de ses touches, il m’a fait arpenter un certain nombre de kilomètres de berge et m’a souvent laissé peu d’heures de sommeil.

Mais cela fait désormais 3 ans que je suis en Bretagne sud et le bar s’est désormais imposé… sa traque, notamment nocturne ou à l’aide de technique dites « finesse » sont désormais mes principales activités halieutiques. Du bord, en kayak ou en bateau, tous les plaisirs et surtout toutes les occasions sont bonnes pour déjouer la méfiance de Sir Labrax. Le plaisir étant aussi dans la variété, je traque avec plaisir, vieille, dorade et toutes espèces pouvant offrir un joli combat sur une ligne fine.

Souvent à la recherche d’un gros poisson, ma philosophie est simple « une seule touche suffit… »

Team Gambier :

Team Gambier

Je suis né pour ainsi dire les pieds dans l’eau ! Dès mon plus jeune âge, je parcourais toutes les rivières 1ère catégorie en quête de truites. J’ai également beaucoup pratiqué la pêche à la vermée puis celle des carnassiers pour finir sur la pêche de la carpe en ballastière et grand plan d’eau. C’est une opportunité dans mon métier qui fût la cause de mon déménagement sur la côte d’opale et je peux affirmer que sans elle, je ne serais pas le patriarche d’une des familles la plus représentatives de la pêche en bord de mer du littoral Français.

Champion de France à Mimizan, je n’ai pas tardé à défendre les couleurs nationales au Brésil, Croatie, Espagne, Hollande et Belgique.

L’ainé Jonathan, a très vite intégré les équipes de France U16 et U21, ses places de Vice Champion du Monde individuel à Porto Santo sur l’ile de Madére ainsi que ses résultats de Champion du Monde par équipe ont permis de galvaniser la famille toute entière.

En suivant les traces de son frère, Cindy s’est très vite distinguée lors des Championnats de France Jeunes pour pouvoir se qualifier en équipe nationale, mais c’est chez  les seniors que le saint graal arrive ! Cindy est Championne du Monde en individuel en Hollande et  Championne du Monde par équipe en Espagne.

Déborah quant à elle, (la petite dernière…) a également fait partie de la Team nationale afin de prétendre à une médaille de bronze au CDM en Espagne.

Mon épouse Claudine n’est pas en reste non plus, ses résultats de 1ère Dame de France ainsi que ses qualifications en équipe nationale impose le respect au sein de notre belle discipline qu’est le Surfcasting.

Pour compléter cette brochette de Champions, nul doute qu’il faille présenter patte blanche pour intégrer la famille. C’est ainsi que Florian Bonvoisin, David Minet et Sabrina Berten déjà pêcheurs aguerris ne tarderont pas j’en suis sûr à bousculer cette suprématie au sein de la Team GAMBIER.

Dominique GAMBIER

Carole Guigues :

Carole GuiduesPlongée dans le milieu halieutique depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours assisté aux sorties pêche de mon père, un vrai passionné de la Mare Nostrum. Dès mon permis de conduire en poche, ce fut le déclic : il fallait à mon tour que je m’évade au bord de l’eau. J’ai donc passé des jours entiers à me remettre à la page du matériel et des techniques avant de me lancer.

 

Cela fait aujourd’hui plus d’une douzaine d’années que je pêche exclusivement aux leurres.
Après avoir commencé par faire mes armes sur les brochets et les perches, je me suis intéressée petit à petit à la recherche du silure pour la puissance de ces combats. Mais c’est la traque du black-bass qui m’a le plus passionné, tant par la richesse des techniques qui lui sont dévouées que par son comportement.
Réussir à leurrer un gros bass aux leurre, en surface dans un milieu encombré est toujours un grand moment…
Par ailleurs étant sensibilisée à l’équilibre fragile de nos rivières, je considère les carnassiers comme des camarades de jeu que je respecte et remets systématiquement à l’eau.

 

Depuis début 2015 je découvre les joies de la pêche en mer, où il a fallu que je reparte de zéro en termes de spots et de technique. C’était un sacré challenge, mais la remise en question et l’humilité font toujours progresser. Aujourd’hui, je m’émerveille devant la beauté des poissons de la faune marine en pratiquant entre autre le rockfishing ou l’egging.

 

Sans vraiment le savoir, j’ai toujours utilisé et sélectionné des marques et des leurres distribués par Flashmer, qui ont su s’imposer par leurs résultats, en particulier pour la pêche des black bass et des céphalopodes.
Je suis heureuse et fière d’intégrer Flashmer, et d’apporter une touche de féminité.

Pascal Jarret :

 Pascal JarretJe suis né « les pieds dans l’eau » dans une famille de pêcheurs. Aussi loin que remonte ma mémoire, la pêche a toujours été une passion dévorante. Durant toute ma carrière professionnelle à l’Office National des Forêts, j’ai réussi à préserver une journée par semaine pour être au bord de l’eau. Maintenant retraité, j’y vais 3 jours par semaine tout au long de l’année et suis à l’occasion auteur halieutique dans diverses revues de pêche pour partager ma passion. Je pratique toutes les pêches : pêche au coup, au poser, à la mouche, à la traîne… Mais c’est au lancer que je dois mes plus grandes émotions.

 La Loire est mon jardin, notamment pour ses carnassiers : brochets, sandres, perches, silures géants et plus récemment les aspes. Mais dès que je le peux, je m’échappe vers l’atlantique ou la méditerranée… M’étant frotté à toutes les espèces de pêche sportive de nos eaux françaises, c’est dans le monde entier que je pars à la recherche d’espèces nouvelles depuis une vingtaine d’années, à raison de 2 à 3 voyages par an. Mais au retour, je ne peux résister à l’attrait d’aller faire une friture d’ablettes ou de goujons sur « ma » Loire.

Pierre-Yves Perrodo :

Pierre-Yves Perrodo

Passionné de pêche depuis l’enfance, j’ai fait mes premières gammes sur la Vilaine, où je me suis passionné pour la pêche du sandre au leurre souple. Puis habitant proche du littoral sud morbihan (Damgan, Golfe du Morbihan) je me suis perfectionné dans la pêche du bar aux leurres. 

Professeur d’EPS au collège Beaumont de Redon depuis 10 ans, j’ai créé une section sportive pêche. Il n’y en a que 2 en Bretagne ! J’ai donc obtenu le diplôme de Moniteur/Guide de pêche en 2012 et depuis je guide en bateau sur le secteur du Golfe du Morbihan et sur la Vilaine.

Partager ma passion pour la pêche, transmettre des techniques et des connaissances sont donc au coeur de mon métier de professeur et de guide.

Adepte d’une pêche pluri-technique, je recherche le bar aussi bien aux leurres souples avec en tête le Yum Pulse et le Blue Equille, qu’aux leurres durs, avec une préférence pour le leurre de surface, qui est d’ailleurs une de mes pêches de prédilection. La pêche du bar au leurre de surface est une pêche ludique et efficace, surtout pendant la période estivale, beaucoup de mes clients ont pris leur premier bar ou encore mieux leur plus gros bar avec l’indétrônable Super Spook !

Passionné également par la pêche aux appâts naturels, en particulier pour la recherche de la dorade royale qui est un poisson aussi magnifique que combatif, j’ai depuis deux ans de plus en plus de demande pour la pêche de celle-ci dans le Golfe…

Côté eau douce, mes sorties sur la Vilaine sont surtout orientées sur le sandre, qui malgré son côté lunatique est un poisson passionnant à leurrer.

Je trouve parmi tous les produits distribués par Flashmer des leurres qui permettent de répondre à toutes les situations de pêche.