L'Emerillon 100% made in France

En 1930, un bijoutier parisien nommé Jean BARRAUD passionné de pêche, inventa l’émerillon J-B tel que nous le connaissons aujourd’hui. A cette époque les émerillons étaient le plus souvent de type « baril » et M. Jean BARRAUD inventa ce nouvel émerillon généralement appelé aujourd’hui « minus ». La société J-B, basée à Noisy-le-Sec fabriquait des émerillons, des agrafes, des bas de ligne et autres cuillers pour la pêche en mer et en rivière. En 1957, M. Roger DELIGNE, responsable de production de la société reprend la direction de J-B et s’installe dans l’Allier en créant la société « Spécialités ROD ». Cette dernière fabriqua les émerillons J-B à une échelle importante, employant plus de 50 personnes. Dans les années 1980, la concurrence coréenne copia les émerillons sans les mêmes critères de qualité ni la même résistance. Ces nouveaux émerillons de piètre qualité mais moins chers ont inondé le marché français puis mondial. L’effectif de J-B était redescendu en 1990 a 8 employés… En 2015, la manufacture MOUGEY, une des derniers fabricants d’articles de pêche français, entre autres des leurres RUDIPONTAINS créés en 1929, a repris l’activité de « Spécialités Rod » et installe la fabrication des émerillons JB dans le Doubs. C’est ainsi que la marque J-B perdure et traverse les âge depuis 1930, grâce notamment au partenariat avec FLASHMER. Les clés de cette réussite sont la qualité tant que le choix des matériaux utilisés pour la fabrication des produits.

Résultats 1 - 12 sur 12.
Résultats 1 - 12 sur 12.