Les stickbaits Heddon en mer (partie 2)

Dans la vaste famille des stickbaits Heddon, certains comme le Mini Spook ou le Super Spook sont devenus au fil du temps des standards incontournables. Les références ultimes dans le domaine des stickbaits à travers le monde entier! Nombreux sont ainsi les pêcheurs français qui redécouvrent ces valeurs sures et qui nous montrent leurs multiples prises réalisées avec ces stickbaits sur notre page Facebook. Retrouvez dans la suite de ce dossier la présentation de ces leurres d’exception avec de nombreuses photos inédites réalisées au cours de cette année.

Ainsi par exemple de ce bar pris dans le sud de la France par Yvan Dabot au Super Spook . Une prise magnifique réalisée le 8 octobre 2017 (soit 5 jours à peine avant que nous écrivions ces lignes) à voir dans la photo ci-dessous :

 

Bar pris au Super Spook le 8 octobre 2017 par Yvan Dabot

 

Mini Spook

 

Mini Spook

 

Avec des 85 mm pour 14 g, le Mini Spook (nommé également Super Spook Jr) est la version moderne du légendaire Zara Spook inventé par Heddon en 1922. Plus petit que le super spook, il en reprend néanmoins toutes les caractéristiques. Il se manie ainsi en walking the dog avec une grande facilité et même un débutant peut prendre du poisson avec ce leurre dés sa première sortie.

 

Bar au mini Spook

 

Le Mini Spook permet souvent d'enchainer les prises !

 

En coloris jaune, les stickbaits Heddon sont d'une redoutable efficacité !

 

Avis du team :

Le Mini Spook a vraiment bien marché en 2017, aussi bien en Atlantique qu’en Méditerranée. Le nombre de prises réalisées par les pêcheurs avec ce leurre est impressionnant. Un  coloris s’est d’ailleurs démarqué des autres : le dos jaune ! Il est impressionnant de constater à quelle point cette couleur en particulier revient dans les photos de prises !

 

Action Walking the dog avec un mini Spook

 

 

Ainsi, il nage bien à plat et il exécute ses écarts latéraux à la moindre sollicitation. Il peut également être manié à des vitesses de récupération différentes sans jamais décrocher. On peut ainsi l’animer très rapidement sans qu’il ne sauter de manière intempestive, même en présence de clapot. Idéal pour prospecter de grandes surfaces rapidement !

 

 

Long Slides avec un Mini Spook

 

On peut aussi lui faire effectuer de très larges embardées latérales avec des tractions plus soutenues et en rendant bien la main pour qu’il termine sa course. Cette nage en long slides s’effectuant plus lentement permet d’insister sur un poste porteur plus longtemps et fait claquer sa bille bruiteuse bien plus intensément. Ses vibrations basses fréquences sont alors très intenses et se propagent à de grandes distances. Même les poissons les plus apathiques n’y résistent pas !

 

 

Encore une fois, le Mini Spook coloris dos jaune s'est révélé trés efficace !

 

Bien que petit, son poids élevé ainsi que sa lourde bille en acier permet de le propulser à des distances spectaculaires que peu d’autres stickbaits de taille similaire peuvent atteindre. Le  système de transfert de masse le propulse très loin et fait qu’il reste bien en ligne. Associé à son aérodynamisme parfait, il part ainsi tel une flèche sans jamais dévier dans son vol.

 

Le Mini Spook permet de prospecter de larges surfaces

 

Le Mini Spook est d’une redoutable efficacité pour les pêches dans les estuaires, les plages plates à faibles déclivité, les étangs salins, les parcs conchylicoles (moules, huitres), etc. Il est aussi excellent en début de saison lorsque les bars sont focalisés sur les alevins de l’année ainsi que sur d’autres petites proies.

 

Le Mini Spook est également trés efficace en Méditerranée

 

Ce stickbait est également hyper performant sur les bonites en coloris chromé dos noir. Pêcher les pélamides en surface est une véritable expérience que nous vous conseillons vivement. Avec une vitesse d’attaque de prés de 60 km/h, adrénaline garantie !

 

Pélamide prise au Mini Spook ! Pélamide au Mini Spook : adrénaline garantie!

 

Vous noterez enfin que le Mini Spook a même permis cette année à des pêcheurs méditerranéens de prendre du tassergal. Cette espèce ultra agressive et rapide sera elle aussi très appréciée par les amateurs de leurres de surface. Avec ses attaques brutales et sa défense aérienne – il saute beaucoup lors du combat -, ce poisson est un partenaire de jeu fantastique !

 

Tassergal pris au mini Spook en Méditerranée

 

Le mini Spook est parfait pour prospecter les plages

Avis Stéphane Charles

Lors de conditions calmes et dans certains milieux (étangs salins, plages, estuaires), j’utilise d’abord le Mini Spook comme un leurre d’exploration pour prospecter rapidement de grandes étendues d’eau. Avec ses grandes distances de lancer ainsi que sa puissante sonorité basse fréquence, il permet d’espacer mes lancers et de couvrir beaucoup de terrain en quête de bars actifs.

 

 

Très provocateur, ce stickbait joue à fond sur l’aspect incitatif et cible les poissons en chasse, – ce qui permet d’avoir des résultats très rapides.

Il est d’ailleurs à noter que le Mini Spook est également excellent lorsqu’il y a du clapot et du vent fort grâce à cette forte sonorité.

 

Super Spook : le stickbait de légende !

 

Super Spook : le stickbait légendaire !

Avec ses 125 mm pour 25 g, le Super Spook est certainement un des stickbaits les plus abouti jamais crée. Grâce à sa grosse bille de transfert et sa forme aérodynamique, il est le spécialiste des lancers très longues distances. C’est un réel avantage pour les pêches du bord en mer mais également pour les pêches en bateau lorsqu’il s’agit de pêcher des têtes de roches ou les cotes rocheuses dangereuses d’approche. Sa lourde bille bruiteuses émet de très puissantes vibrations basses fréquences, ce qui lui permet d’être utilisé lors de fortes conditions.

Encore un beau bar avec un Super Spook coloris dos jaune

 

Bar pris au Super Spook le 8 octobre 2017 par Yvan Dabot

 

Pêche en wading avec un Super SpookAvis Stéphane Charles :

Un de mes patterns préférés est d’utiliser le Super Spook dans les vagues. Lourd et doté d’une grosse bille en acier lui servant de transfert de masse, il atteint des distances considérables. Mais ce que j’apprécie le plus est sa stabilité dans les vagues : un véritable 4 X 4 des mers ! En jouant avec le rythme de la houle, il est possible de le manier presque sur place canne haute dans le creux de la vague. Dans les courants ou les vents latéraux, je le manie aussi sur place en lui faisant effectuer des long slides et seule la dérive lui fait couvrir du terrain. Le son très lourd de sa bille est parfait lors de telles conditions car se fait entendre dans les plus forts ressacs et attire les bars sur de grandes distances.

 

Même avec de fortes vagues, j’ai ainsi fait de magnifiques pêches de bars. Le Super Spook est véritablement un de mes stickbaits préférés !

 

Le Super Spook est parfait pour pêcher par mer agitée

 

 

Avec ses grandes distances de lancer, le Super Spook est parfait pour les pêches du bord

 

 

La forme ultra fuselée du Super Spook est un modèle du genre.

Cette ligne faussement simple est en fait un des secrets de son attractivité. Cet aérodynamisme parfait lui permet ainsi d’atteindre des distances de lancer records. Dans l’eau, ce profil spécifique fendant parfaitement l’eau lui permet d’effectuer des embardées latérales de très forte amplitude avec une grande facilité. Avec sa section ronde, il vacille sur son axe constamment en présentant alternativement ses flancs de manière très attractive. C’est encore plus perceptible lors de l’animation en walking the dog.

 

 

 

Nage en walking the dog

 

Bar au Super Spook pris avec le guide Pierre-yves Perrodo

 

Bar pris de nuit au Super Spook par Stéphane Charles

Avis Stéphane Charles :

Aussi étonnant que ca puisse paraitre à certains, le Super Spook marche très bien de nuit sur le bar ! Il faut le manier assez lentement en décomposant bien le walking the dog et en rendant bien la main à chaque fois. Il exécute alors des longs slides très amples de droite et de gauche. Quelques arrêts de quelques secondes sont aussi conseillés et il n’est pas rare que l’attaque survienne juste après ces pauses. J’ai ainsi fait de nombreux bars en plages ou en estuaires.

 

 

Bar pris par Yvan Dabot au Super Spook le 9 octobre 2017

La bille en acier du Super Spook

 

Le Super Spook sera apprécié pour toutes les pêches du bord du bar, même lors de fortes conditions. Il est très performant dans les pêches en bateau lorsqu’il y a du fond grâce à sa bille au son hyper puissant qui fait monter les poissons de plusieurs mètres de profondeur.

 

 

Bar au Super Spook pris avec le guide Pierre-yves Perrodo

Gros bar pris dans les vagues au Super Spook

 

 

 

Sa tenue dans les mers agitées est également remarquable et sera un avantage lorsqu’il y a de la houle. Sa taille ainsi que sa forte sonorité sélectionne bien souvent de très beaux spécimens et nous le recommandons pour la recherche spécifique des poissons records.

 

Sa capacité à être attractif même ramené très lentement avec des long slides est en effet un avantage pour sélectionner plus les beaux poissons. Ces derniers sont effectivement plus méfiants et prennent leur temps avant d’attaquer.

 

 

 

Encore un bar au Super Spook coloris dos jaune

 

Il est à noter que ce stickbait est aussi excellent de nuit dans les ports sur les barracudas. L’attaque et le combat avec de beaux sujets tels que celui-ci sont alors impressionnants ! Fabien Harbers, guide de pêche apprécie particulièrement le modèle blanc tête rouge pour la recherche spécifique de cette espèce.

 

Enorme barracuda pris au Super Spook par Fabien Harbers, guide de pêche

 

Le Super Spook est certainement le stickbait le plus vendu au monde depuis sa création. Autant dire qu’il est donc le leurre de surface qui a pris le plus de poisson dans l’histoire !

 

Bar irlandais pris au Super Spook par Colin Goletto (team Flashmer)

 

 

Chug’n Spook : le Super Spook version « splasher »

 

Chug'n Spook

Cette toute dernière version du stickbait made by Heddon qui reprend la forme légendaire du  Spook est particulière à plus d’un titre. Le Chug’n Spook est en fait un hybride entre un stickbait et un popper dont il reprend chacune des caractéristiques. Tout comme son illustre prédécesseur, sa position bien à plat sur l’eau permettra de le faire nager très facilement en  walking the dog.

 

Un museau biseauté et creux

 

Mais sa plus grande particularité est d’également posséder un museau biseauté et creux qui permet de lui donner plusieurs nages différentes. Selon l’animation, il est ainsi possible de lui faire produire de petites projections de gouttelettes (spitting), des pops sonores (popping) ou encore des splashs puissants (splashing). Il est donc désormais possible d’adapter la nage de votre leurre aux conditions rencontrées ainsi qu’à l’humeur du poisson.

 

 

Chug'n Spook coloris red head

 

Nage serrée et spitting

Walking the dog serré

 

 

 

Nage serrée et spitting :

Sur une récupération douce et régulière, Le Chug’n Spook effectuera un walking the dog serré ponctué de petits splashs (to spit : cracher) comme un poisson en train de gober. Cette nage sera tout à fait appropriée aux poissons méfiants.

 

 

 

Long slides et popping

Nage en long slides

 

 

 

Long slides et popping :

Canne basse, il sera aussi possible de produire des projections d’eau vers l’avant combiné avec de larges embardées latérales grâce à des tirées brèves et sèches.

 

 

 

Bar pris au Chug'n Spook par Louis Cache

 

Splashing

 

Splashing :

Sur des tractions prononcées en gardant le leurre en ligne, le leurre projettera de fortes gerbes d’eau évoquant pour les prédateurs un congénère en train de chasser.

 

Le Chug'n Spook est trés efficace sur le bar

 

En combinant les différentes nages du Chug’n Spook, l’impression de vie donné par ce leurre le rend particulièrement attractif. Sa ressemblance avec une proie en fuite est impressionnante  et vous permettra de réveiller les prédateurs les plus apathiques. Le Chug’n Spook reprend la lourde bille en acier du Super Spook qui, par son transfert de masse lors du lancer permet d’atteindre de très grandes distances. Cette bille produit également un son lourd perceptible à plusieurs dizaines de mètres. Ces ondes basses fréquences hyper puissantes que les carnassiers ressentent via leur ligne latérale sont d’une redoutable efficacité.

 

Une nage d'une rare efficacité !

 

 

Bar au Chug'n Spook

 

Avis du team :

Le Chug’n Spook est particulièrement performant sur les bars quand la surface est un peu ridée. Il s’est aussi révélé ultra efficace sur les pélagiques tels que la pélamide en coloris Plug Nickel et Mackerel. Notez qu’il est excellent en récupération rapide pour une action splashing sur le tassergal.

 

 

 

Retrouvez dans cette courte vidéo de Louis Cache la nage étonnante du Chug’n Spook Heddon. Vous y verrez de même plusieurs prises de bar en direct ainsi que leur relâche :

 

 

 

13/10/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS