Pêchez d’autres espèces aux leurres ! Partie 2 : le barbeau

Un véritable poisson de sport !

Le barbeau est un cyprinidé qui est présent sur l’ensemble du territoire français. Ce poisson apprécie particulièrement les rivières peu profondes présentant un fort débit et aux fonds caillouteux (graviers, galets, plateaux rocheux, etc.). Avec son corps fuselé et puissant, il se tient généralement dans les veines d’eaux rapides ou dans celles plus profondes des fosses. Il faut savoir que dans certains pays comme l’Angleterre où il est surtout pêché au feeder, cette espèce est considérée comme un véritable poisson de sport, – au même titre que la carpe. En eaux vives, il offre en effet des combats impressionnants. Ses rushs ultra puissants font qu’il est même surnommé le « bonefish d’eau douce » – c’est dire ! Il peut atteindre plus d’un mètre de long et le record de France a été établi avec un spécimen de 7,2 kg, – bien que l’on estime qu’il puisse atteindre plus de 10 kg.

 

Le barbeau est un poisson puissant qui peut être pêché aux leurres

 

Ce poisson fouisseur possède une gueule orientée vers le bas qui est dotée de barbillons lui servant à racler et fouiller le fond pour trouver sa nourriture. Omnivore, son régime alimentaire est vaste puisqu’il consomme aussi bien des algues, des débris végétaux, des larves, des vers, des œufs que des écrevisses ou encore des petits poissons. Et c’est bien ce dernier point qui intéressera tous les pêcheurs aux leurres : le barbeau est opportuniste et n’hésite pas à devenir carnassier quand l’occasion se présente !

 

Le barbeau est opportuniste et n’hésite pas à devenir carnassier quand l’occasion se présente !

 

Pêche du barbeau au leurre souple

 

Grubster

 

Etant donné la taille et l’orientation vers le bas de la gueule du barbeau, seuls les plus petits leurres souples seront utilisés pour sa recherche spécifique. Un shad en particulier s’est démarqué des autres en termes de résultats sur ce cyprinidé : Le Grubster Lunker City en 2’’(5 cm). Au fil du temps, il est devenu LE leurre favori de notre team pour pêcher cette espèce !

 

 

 

Caractéristiques du Grubster

 

Les caractéristiques du Grubster le rendent en effet idéal pour la recherche de ce poisson. Avec son corps de forte section par rapport à sa taille, ce shad imite à la perfection un alevin bien dodu. Il possède une queue annelée particulièrement fine et souple qui, associée au paddle rond du Shaker lui permet de nager même avec des animations micrométriques.

 

Barbeau pris au Grubster Lunker City

 

Cette capacité à nager tout seul dans le courant est essentielle pour la pêche des barbeaux aux leurres souples. Le leurre est lancé 3 / 4 en amont, loin de la zone de tenue des poissons. Avec une canne relativement longue pour mieux contrôler la bannière, le leurre est juste guidé dans le courant canne haute. Avec sa bouche protractile dotée de barbillons, le barbeau est un poisson fouisseur. Le leurre devra donc passer au plus prés du substrat. Cette technique est en fait une pêche à gratter minimaliste. Avec sa queue très souple vibrant au plus léger courant, le Grubster est ainsi d’une redoutable efficacité sur le barbeau quand il est manié de cette façon.

 

Le Grubster 2 '' est le shad préféré d'Etienne pour la pêche des barbeaux !

 

 

Grubster 2 '' coloris Arkansas ShinerAvis Etienne Goletto :

Le Grubster Lunker City en 2’’ (5 cm) est le leurre souple qui m’a permis de prendre le plus de barbeaux. Je pêche cette espèce de manière opportuniste et surtout à vue. Lorsque je pêche la truite, j’ai toujours une deuxième canne en attente avec de l’Ultra Low Stretch en 16 ou 18 / 100 et un Grubster monté sur une tête plombée de 3 g. Lorsque je vois un barbeau en train de s’alimenter je lance bien en amont afin de ne pas l’effrayer et je guide mon leurre sur sa trajectoire. La queue du Grubster nageant toute seule dans le courant, il suffit de le présenter devant la gueule du poisson avec quelques animations minimalistes pour qu’il s’en empare.

J’ai ainsi fait de beaux barbeaux communs en rivière dont certains atteignaient les 70 cm. Certains individus très actifs ont même fait des rushs sur plusieurs mètres pour attaquer mon Grubster !

 

La queue trés mobile du Grubster lui permet de nager même avec des animations micrométriques

 

Cette espèce ayant une gueule très dure, il sera recommandé de ferrer avec énergie quand on pêche avec un leurre souple monté sur une tête plombée afin d’éviter les décrochages lors du combat, – surtout si vous pêchez avec une canne souple. Les premiers rushs d’un barbeau de belle taille sont extrêmement puissants et il est inutile de vouloir le brider lors de cette étape. Le frein doit être parfaitement réglé et il sera nécessaire de le combattre canne haute afin d’éviter que votre bas de ligne ne se coince entre des pierres. Le scion haut décolle de même la tête de ce poisson qui cherche obstinément à aller sur le fond.

 

Le combat avec un barbeau doit s'effectuer canne haute Nous vous conseillons d'appuyer votre ferrage

 

D’autres types de leurres souples pourront être essayés pour pêcher cette espèce. Ainsi, le tout nouveau Crappie Dapper Bass Assassin est un petit shad de 5 cm particulièrement souple. Son corps est également salé et imprégné d’attractant Bang. Idéal pour rechercher spécifiquement le barbeau ! Ce poisson consommant également des écrevisses, il pourra même être pêché avec des imitations de type « craws » comme la Crawbug Yum ou encore la Craw Chunk Yum. A essayer absolument!

 

Encore un barbeau au leurre pour Etienne !

 

Soyez discrets !

Le barbeau étant très méfiant, il sera recommandé de s’approcher très lentement et de ne pas précipiter ses gestes, surtout quand on pêche à vue. Pour les même raisons, le nylon utilisé devra être particulièrement fin – du moins au regard de la puissance impressionnante de ce poisson. Certains utilisent de la tresse (PE 0.8 à 1) et un bas de ligne en fluorocarbone pouvant atteindre 25 / 100. Néanmoins, dans les rivières les plus claires, Etienne Goletto n’hésite pas à utiliser un corps de ligne en nylon et à descendre sur du 18 – voire même du 16 / 100. Pour ce type de technique, notre team vous recommande l’Ultra low Stretch Asso. Il offre un rapport résistance  / diamètre exceptionnel et n’ayant qu’une faible elasticité, il transmet beaucoup mieux les informations que d’autres nylons (touches, contacts avec le fond, etc.). Gainé de fluorocarbone, il offre également une glisse exceptionnelle et permet d’atteindre de grandes distances de lancer avec de petits leurre. Signalons enfin que ce gainage lui offre l’avantage de conserver un diamètre constant (le nylon ne se gorge pas d’eau) et lui apporte une grande longévité.

 

Barbeau pris en 16 / 100 avec de l'Ultra Low Stretch !

 

 

Avis Etienne Goletto

J’ai remarqué que les barbeaux sont ultra méfiants  et qu’ils pouvaient refuser systématiquement un leurre si la ligne est d’un diamètre trop important. C’est d’autant plus valable dans les rivières très claires de première catégorie où je pêche cette espèce en même temps que la truite. J’essaie également de présenter le leurre avant le fil lorsque je le pêche à vue pour encore plus de discrétion.

 

 

 

Pêche du barbeau au jerkbait

Le barbeau consommant de manière opportuniste des poissonnets, il sera également possible d’utiliser des jerkbaits initialement prévus pour la truite. Dans des tailles comprises entre 2 et 5 cm (7 cm maximum pour les gros barbeaux), tous les poissons nageurs destinés à la pêche des salmonidés conviendront pour la traque spécifique de cette espèce. Ainsi, dans la gamme Yo-Zuri, il sera possible d’utiliser un grands nombre de leurres: Snap Beans, Minimaru, L-Minnow, Pin’s Minnow, Eba Minnow, Eba Shad, etc. La seule condition pour la pêche du barbeau sera de choisir le jerkbait ayant la profondeur de nage correspondant aux rivières où vous pratiquez. En effet, le barbeau se nourrissant sur le substrat, il faudra faire évoluer votre poisson nageur au plus prés du fond. Vous devez même sentir votre leurre effectuer du bottom taping de temps en temps: c’est de cette façon qu’il sera le plus efficace sur cette espèce.

 

Joli barbeau pris à l'Eba Minnow Yo-Zuri !

Eba Minnow Yo-Zuri

 

 

 

 

Ainsi, dans les rivières de première catégorie peu profondes, l’Eba Minnow Yo-Zuri plongeant à 60 cm maximum s’est révélé très efficace sur les barbeaux. Le coloris Naturel ultra réaliste reprenant la livrée d’un véritable alevin a permis à Etienne Goletto de toucher de nombreux spécimens.

 

 

Bavette en escalier de l'Eba Minnow

 

 

 

Sa robuste bavette en escalier supporte particulièrement bien les contacts répétés avec le fond. Elle apporte également à l’Eba Minnow une grande réactivité aux twitchs pour des jerks ultra rapides.

 

 

 

 

Avis d’Etienne Goletto

J’ai remarqué que les barbeaux étaient beaucoup plus actifs après la fraie. Ainsi, c’est vers mai / juin qu’ils sont les plus agressifs et que leur pêche aux leurres est la plus productive.

 

Sachez que la liste des leurres que nous vous avons conseillés n’est pas exhaustive et bien d’autres sont susceptibles de fonctionner sur ce cyprinidé. Ainsi, certains pêcheurs de barbeaux aux leurres ayant l’habitude d’utiliser pour cette espèce des metals vibrations devraient essayer la Blade Cordell.

 

L'Eba Minnow est un jerkbait qui fonctionne trés bien sur les barbeaux !

 

D’autres espèces de barbeaux…

Outre le barbeau commun que l’on trouve en France, il faut savoir qu’il existe différentes espèces dans d’autres pays. Ainsi, en Espagne, il est possible de trouver 7 espèces de barbeaux dont le gitan, le short head, le comizo, etc. Notre team s’est rendu à plusieurs reprises en Extremadura où se trouvent des lacs possédant des populations endémiques de ces espèces, – tel le lac de La Serena. L’opportunité de pêcher ces barbeaux fut d’ailleurs une des motivations de ce voyage pour les frêres Goletto. Le comizo est certainement l’espèce la plus agressive de toutes et elle réagit très bien aux leurres. Ce dernier peut même monter sur des poppers ou des stickbaits !

Notez que lors de leur dernier séjour, c’est surtout à la mouche que les frêres Goletto ont recherché les barbeaux.

 

Barbeau pris à la mouche par Colin

 

Nous vous invitions à lire le compte rendu de leur dernier périple en Espagne à la recherche de ces poissons d’exception :

Espagne : Jamais 2 sans 3 !

14/09/2017 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONSEILS TECHNIQUES, TEAM FLASHMER