Split tail Bass assassin :un finess puissant !

Impression

 

Le Split Tail est une référence aux Etats-Unis sur le Walleye, l’équivalent de notre sandre.

Par rapport à la plupart des finess dont la caudale est fine, le queue bifide en V du Split Tail est particulièrement épaisse. Associée à sa matière nerveuse, il émet donc de plus fortes vibrations en nageant. Lorsqu’il est manié à la volée, cette double queue massive déplace beaucoup d’eau à chacune de ses embardées latérales, attirant ainsi les poissons sur de plus grandes distances. Même animé doucement à la verticale, ce finess profite du ressort de sa structure tendre mais très réactive pour renvoyer de lourdes pulsations qui ne laisse aucun carnassier indifférent.

 

13=

 

Impression

 

 

Avis Stéphane Charles

Bien que le Split Tail possède la taille et le profil élancé d’un poisson fourrage, il émet autant de vibrations qu’un leurre beaucoup plus grand. Un des rares finess qui s’avère aussi performant lorsqu’il est manié avec des animations micrométriques pour le sandre que récupéré en pleine eau à la volée pour le bar !

 

 

 

 

1=

 

LE « Soft jerkbait »

Avec sa matière nerveuse, le Split Tail peut être utilisé en pleine eau comme un poisson nageur de type jerkbait avec des successions de twitchs. Outre atlantique, ce type de leurre est ainsi nommé un « soft jerkbait » (jerkbait souple) Il faudra pour cela l’associer à une tête plombée nageuse comme la Vibr’action Flashmer ou la Dart Head Lunker City.

 

 

 

5=

 

 

La structure de son corps ayant beaucoup de « ressort », il réagit alors à chaque tirée en accentuant l’embardée latérale et en produisant de très fortes vibrations. L’écart sur le coté est démultiplié, permettant ainsi d’effectuer des long slides hyper attractifs sur de fortes tirées. Cette nervosité offre également l’avantage de permettre des récupérations relativement rapides sans qu’il ne décroche contrairement à un finess trop souple.

 

 

 

 

9=

 

 

 

 

 

 

 

Il est donc idéal pour toutes vos pêches à la volée afin de prospecter de vastes étendues peu profondes en quête de poissons actifs. Il nage alors en walking the dog sous l’eau, ce qui rappelle aux prédateurs une proie tentant de s’enfuir en effectuant de vifs écarts. En eau douce, il sera ainsi très performant dans les lacs, les grandes gravières, les rivières larges sur les black bass, les belles perches, les brochets, etc. En mer, il sera utilisé avec succès sur les plages plates, en estuaires, dans les parcs à coquillages, etc. 

 

Avis du team :

Alors que nous étions plusieurs sur le bateau à utiliser des finess sur une plage, le Split Tail a vraiment fait la différence. Nous étions en entrée de saison et les poissons étaient très difficiles. Ce jour là, plusieurs d’entre nous ont enregistré des touches sans suite. L’eau  claire, la forte luminosité et la faible profondeur d’eau rendaient les prédateurs méfiants. Dans de telles conditions, une récupération plus énergique nous a permis de provoquer une attaque réflexe des bars. Et dans ces pêches à la volée rapides, le Split Tail est véritablement un must !

 

 

 

22=A essayer en Winding !

La capacité du Split tail à supporter des animations énergiques et à effectuer des larges embardées latérales (jerks) le rend particulièrement adapté pour le winding. Comme pour la pêche à la volée, cette technique consiste à manier votre finess par twitchs successifs afin de lui donner une nage zigzagante, mais cette fois du fond jusqu’à la surface. Les têtes plombées nageuses utilisées seront donc plus lourdes. Nous vous conseillons d’utiliser les excellentes Vibr’action ou encore les Skud Flashmer qui sont parfaites pour faire jerker votre Split Tail.

 

 

Impression

Avis Stéphane Charles

A chaque impulsion du poignet, il sera recommandé de bien « rendre la main » afin que le Split Tail termine son écart sur le coté. En lançant au devant de la dérive, votre leurre n’est pas tracté par le bateau. Vous pouvez ainsi atteindre des fonds plus importants à poids égal et vous subissez moins l’influence des courants. Le finess est également beaucoup plus attractif car lors des relâchers, celui-ci est plus planant, – ce qui fait régulièrement la différence !  Durant vos tractions, n’hésitez pas à changer de rythme afin de rendre votre leurre plus vivant. Les récupérations trop mécaniques sont toujours moins attractives.

 

 

 

Un finess flottant !

La matière unique du Split Tail lui donne la particularité d’être flottant, ce qui vous apporte de nombreux avantages :

 

Impression

 

 

 

Associé à une tête nageuse pour les pêches à la volée, il offre une nage beaucoup plus planante, ce qui démultiplie son attractivité (ex: Dart Head Lunker City). Lors des pauses, la descente est plus douce et son comportement est en conséquence bien plus naturel.

 

 

Impression

 

 

 

En pêches verticales, avec une tête plombée football Lunker City, la queue se maintient naturellement en l’air. Sa ressemblance avec un poissonnet en train de se nourrir sur le fond est alors parfaite. L’hameçon est également dégagé des sources d’accroches.

 

 

 

22=

 

 

Utilisé en weightless (sans plomb) avec un hameçon sans plombée (ex : 3314 Maruto), il peut même être utilisé en surface ! Manié par petits twitchs, le Split Tail évolue alors  en walking the dog dans la pellicule de l’eau. En cas de poissons difficiles qui suivent mais ne mordent pas, effectuez une pause. A l’arrêt, il coulera très lentement par le seul poids de l’hameçon : redoutable pour décider des carnassiers tatillons. Une technique ultra fine à pratiquer avec un ensemble léger à proximité d’herbiers, sous le couvert des arbres, etc. pour rechercher black bass et brochets. Une pêche très visuelle pour les amateurs de sensations fortes !

 

 

 

 

 

 

6=Une gamme de couleur hyper attractive

Notre team a sélectionné pour vous les coloris correspondant aux conditions rencontrés ainsi qu’aux poissons recherchés :

 

 

Par grand soleil, pour les eaux cristallines et sur des fonds clairs (ex : sable), nous vous conseillons les coloris Albino Shad ou Arkansas Shiner.

 

 

 

23=

 

 

Pour toutes vos pêches à proximité d’herbiers (mer et eau douce), prés de rives boisées ou lorsque l’eau est un peu verdâtre, les teintes Rainbow Trout ou Cajun Croaker sont excellentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

catal-2014-NOB-OK.inddPour le brochet, la perche, la couleur rouge « Neon Mercury » est d’une redoutable efficacité. Nous avons fait grâce à lui de véritables « cartons » de perches ! Cette couleur est également très prenante monté en teaser au dessus d’une cuiller lourde ou d’un jig pour rechercher les lieus. Notez que cette espèce appréciant les teintes rose ou blanches, la teinte Albino Shad est elle aussi d’une grande efficacité.

 

 

 

catal-2014-NOB-OK.indd

 

Le coloris Silver Mullet est assez « passe – partout », autant en eau douce qu’en mer. Il est ainsi d’une grande régularité sur les bars durant toute la saison.

 

 

 

 

18=

 

 

Pensez à la ressource et soyez responsables. Relâcher les plus jeunes sujets nous permettra de pouvoir toucher de plus beaux poissons dans l’avenir !

 

09/11/2015 | Publié par Flashmer Team dans TESTS PRODUITS