3DR Prop : ca buzze en surface !

3DR Prop : ca buzze en surface !

 

Nouveauté 2019, le 3DR Prop Yo-Zuri est un leurre de surface faisant partie de la famille des propbaits. Il dispose d’une hélice en queue qui, en brassant l’eau produit un chapelet de bulles attractives ainsi qu’un fort sillage. Ce « buzzing » est particulièrement efficace sur tous les prédateurs  – ces derniers l’attaquant souvent avec une violence peu commune. Un must pour tous les amateurs d’attaques en surface !  Facile à manier et peu fatiguant, le 3DR Prop Bait est véritablement LE leurre de surface idéal pour prospecter rapidement de vastes étendues d’eau à la recherche de poissons actif en mode « power fishing ».

Comme tous les leurres de la série du 3DR  Yo-Zuri, le 3 DR Prop cumule deux technologies hyper novatrices :

 

Technologie 3D Prism Finish

 

3 D Prism Finish :

Le leurre dispose d’un film holographique interne diffractant la lumière en de multiples coloris. Contrairement aux leurres possédant un revêtement externe, celui-ci renvoie de  nombreux reflets multidirectionnels tout en offrant  l’avantage de n’être jamais abimé par les attaques ou le frottement des hameçons.

 

 

 

Technologie Wave Motion Yo-Zuri

 

 Wave Motion Belly :

Le leurre présente sur le ventre des cannelures. Durant la nage, le passage de l’eau à leur surface crée des micros vortexs qui diffusent des vibrations attractives lors de la nage.

 

 

 

Plus d’une trentaine d’oblades pris ce jour là au 3DR Prop !

 

Un réalisme stupéfiant !

 

 

Le 3DR Prop est un leurre ultra réaliste !

 

Le réalisme apporté par la technologie Prism Finish est impressionnante ! La transparence du corps se fond parfaitement dans l’environnement comme le ferait un véritable poisson fourrage. Les teintes du film holographique interne variant selon l’orientation du leurre participent également à l’illusion. Bien que visibles sur de grandes distances, ces reflets multidirectionnels restent très réalistes car ils changent constamment de couleur et d’intensité lors de l’évolution du leurre. Ce film holographique offre également la particularité de capter la moindre lueur, même par temps relativement sombre et faible luminosité, permettant ainsi au prédateur de le repérer de très loin. Ce réalisme est particulièrement important pour un leurre de surface – surtout avec une forte luminosité et en présence d’une eau très claire. Ainsi, la gamme des 3DR Props reprend fidèlement la livrée de plusieurs espèces de poissons fourrage habituellement chassés par les carnassiers.

 

Coloris Rainbow trout Coloris Gizzard Shad Coloris Golden Shiner

Coloris Smelt Coloris Glass Minnow Coloris Blue Gill

 

Les billes bruiteuses

 

Le 3DR Prop possède des billes bruiteuses situées dans sa tête

 

Les 3 petites billes en acier placée dans la tête offre une sonorité très claire. En s’entrechoquant dans leur chambre de résonance, celles-ci produisent de vibrations hautes fréquences qui sont connues pour leur efficacité sur les poissons méfiants dans des conditions très calmes. Cette longueur d’onde se propage moins loin que les basses fréquences mais elle a tendance à moins effrayer les poissons éduqués par une trop forte pression de pêche. Idéal pour les pêches difficiles lors de conditions très calmes ou dans des secteurs présentant de très faibles fonds tels que les étangs salins, les estuaires ou les plages plates.

 

 

 Une hélice à la rotation impressionnante !

 

L’hélice du 3DR Prop brasse beaucoup d’eau

 

Le secret de l’extraordinaire efficacité du 3DR Prop vient de la rotation hyper fluide de son hélice. En effet, celle-ci fonctionne si bien qu’elle tourne au moindre souffle d’air. Nous avons ainsi été surpris lors de notre premier essai par un bourdonnement sourd alors que nous nous rendions sur notre poste de pêche en bateau. Il s’agissait en fait de l’hélice du 3DR Prop qui était rentrée en rotation par la seule pression du vent causée par le bateau qui avançait. La vitesse de sa rotation était telle qu’elle produisait un son que nous avons pu percevoir malgré le moteur. Impressionnant !

 

Colin et un joli bar pris au 3DR Prop Yo-Zuri

 

L’action de l’hélice dans l’eau varie selon la vitesse de récupération. Ainsi, ramené lentement, celle-ci hache la surface en produisant un son syncopé caractéristique. Chaque impact de l’hélice dans l’eau provoque une onde de pression de type vibration basse fréquence que les prédateurs ressentent sur leur ligne latérale. Ramené en linéaire un peu plus rapidement, il crée des chapelets de bulles qui forment un sillage particulièrement attractif. En plus des trainées de bulles, il est même possible de créer sur de courtes accélérations de petites projections de gouttelettes rappelant au prédateur une proie chassée par un de ses congénères.

 

Un autre lieu plus petit qui a succombé au 3DR Prop !

 

Avis Colin Goletto :

Le 3DR Prop possède une hélice qui tourne à la moindre sollicitation. Il brasse l’eau de façon impressionnante malgré la petite taille de son hélice. Il hache la surface en émettant un son qui est audible à plusieurs dizaines de mètres. C’est la raison pour laquelle mes frères et moi l’avons affectueusement surnommé « la tondeuse à gazon ».

 

 

 

Hélice en polycarbonate traitée UV

 

En tournant, l’hélice ne fait pas que brasser l’eau. Elle transmet à tout le corps du 3DR Prop des vibrations dont l’intensité varie en fonction de la vitesse de sa rotation. Chaque fois que l’hélice tourne et frappe l’eau, cette énergie est ainsi directement retransmise à ce propbait. Ce tremblement nommé « shivering » (frissonnement) par les pêcheurs anglo-saxons est particulièrement attractif pour les carnassiers car il donne une forte impression de vie au leurre en mouvement. Associé à son corps transparent, il rend sa silhouette imprécise et force donc le prédateur à attaquer plus franchement. Ces vibrations se cumule d’ailleurs avec celles produites par l’écoulement de l’eau sur les cannelures du ventre (technologie Wave Motion).

 

 

De même, cette oscillation hyper rapide sur son axe se traduisant sous forme de tremblements fait également varier à un rythme très élevé l’orientation du film holographique, produisant ainsi de multiples reflets dont l’effet est presque stroboscopique. Vous noterez que l’hélice du 3DR Prop est en polycarbonate traité UV – un spectre lumineux que les poissons peuvent voir. Il constitue ainsi un point d’attaque qui sera ciblé par le carnassier, optimisant ainsi les chances d’avoir un ferrage efficace.

 

 

3DR Prop : un maniement hyper simple !

 

 

Une autre oblade au 3DR Prop mais au coloris glass minnow

 

L’animation du 3DR Prop est vraiment d’une simplicité enfantine et même un débutant peut prendre du poisson avec ce leurre dès son premier lancer ! En effet,  il suffit de le récupérer linéairement au moulinet pour qu’il soit efficace. Il est néanmoins possible d’augmenter son attractivité en variant constamment la vitesse de récupération afin de le rendre plus vivant. Les bars apprécient particulièrement ces variations de rythme.

 

Nage en surface du 3DR Prop Nage du 3DR Prop

 

Un autre maniement consistera à le ramener en stops and gos. Lors de votre animation, n’hésitez pas à faire quelques pauses longues de plusieurs secondes avant de repartir soudainement. C’est souvent lors de ces re-départs que le 3DR Prop est attaqué. Le bar apprécie également une récupération linéaire entrecoupé de courtes accélérations produisant de nombreuses éclaboussures. Ce maniement qui se rapproche de celui d’un popper est très efficace sur les poissons actifs.

 

 

Colin et un joli bar pris au 3DR Prop Yo-Zuri

 

Lieu de 66 cm pris par Colin au 3DR Prop Yo-Zuri

Avis Colin Goletto :

J’ai eu l’occasion d’essayer le 3DR Prop lors de mon dernier voyage de pêche en Irlande. Les attaques de lieus sur ce leurre étaient vraiment spectaculaires ! Contrairement aux bars qui suivent le leurre de surface et l’attaquent par derrière, les lieus partaient du fond et le chargeaient à pleine vitesse par le dessous. Emportés par leur élan, il était fréquent qu’ils sautent hors de l’eau. Certains manquaient même le leurre en l’envoyant en l’air. Ces attaques étaient tellement soudaines qu’on en sursautait ! C’est ainsi que j’ai pu prendre ce magnifique lieu de 66 cm qui m’a offert un combat d’anthologie.

 

Magnifique lieu pris par Colin au 3DR Prop Yo-Zuri

 

Le 3DR Prop est également excellent pour la pêche des pélagiques. Il est ainsi parfait pour le tassergal – un poisson ultra réceptif aux leurres de surface ! Concernant l’animation, celle-ci sera néanmoins beaucoup plus rapide que pour le bar car cette espèce adore la vitesse et les longues courses poursuites.

 

Gros tassergal pris par le guide de pêche Fabien Harbers

 

La vitesse récupération devra se situer à la limite de ce que pourra supporter le 3DR Prop avant de décrocher. Il sera ainsi recommandé de vous entrainer en le maniant près de vous afin de voir la vitesse maximale à laquelle vous pouvez le ramener. En récupérant le leurre, il sera conseillé d’effectuer de courtes accélérations qui projetteront de nombreuses gouttelettes d’eau et créeront un fort sillage de bulles attractives. Tout en continuant à mouliner, le principe sera d’effectuer une traction de forte amplitude sous forme de mouvement pendulaire. Il sera conseillé d’effectuer cette tirée avec le scion au ras de la surface afin d’éviter de faire sauter le leurre hors de l’eau. Cette animation est également excellente sur les bonites sur chasses ou encore sur les coryphènes.

 

Le combat du tassergal est très aérien

 

3DR Prop : un leurre pour le power fishing

 

Le 3DR Prop est parfait pour prospecter de vastes surfaces rapidement

 

Le 3DR Prop est certainement un des meilleurs leurres de surface pour la prospection rapide de vastes étendues d’eau en mode « power fishing ». Malgré la présence de l’hélice en queue, le 3DR Prop se lance bien et les distances atteintes sont étonnantes pour un leurre de cette catégorie. Il offre également deux avantages majeurs pour cette technique. Il est tout d’abord peu fatiguant à manier puisqu’une une simple récupération au moulinet à différentes vitesse suffit à le rendre attractif. Le poignet n’est donc pas sollicité et il est ainsi possible de pêcher toute une journée sans fatigue. Son autre avantage est qu’il permet de peigner de vastes zones ultra rapidement tout en restant efficace. Il est en effet beaucoup plus rapide qu’un stickbait évoluant en walking the dog. Il donne ainsi la possibilité de couvrir de plus grandes étendues d’eau et, ainsi, de trouver beaucoup plus de poissons actifs.

 

Et une autre oblade au 3DR Prop coloris gold shiner !

 

21/12/2018 | Publié par Flashmer Team dans ACTUALITE, CONNAISSANCE DU MATÉRIEL, TEAM FLASHMER, TESTS PRODUITS